Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // Bordeaux/Châteauroux (2-0)

Bordeaux se rachète

Les Girondins se sont refait une santé en venant à bout de Châteauroux (L2), samedi soir, en amical. Mieux dans le jeu, mieux dans leurs pompes, les Marine et Blanc n’ont pas tremblé et ont assuré l’essentiel. Ils montent en puissance.

Modififié
Bordeaux (L1) – Châteauroux (L2) : 2-0
Buts : Ben Khalfallah (29e) et Gouffran (67e) pour Bordeaux.

Après avoir chuté face à Ajaccio mercredi dernier (2-1) à Biscarrosse (Landes), un peu contre le cours du jeu, il faut le dire, les Girondins avaient rendez-vous ce samedi à Royan (Charente-Maritime), pour y rencontrer la Berrichonne de Châteauroux. Un pensionnaire de Ligue 2, c’est plus facile pour la bande à Gillot. Parce que Nice (1-1) et Ajaccio, c’est trop dur. Sauf qu’en face, le coach, c’est Didier Tholot, ancien de la maison marine. Et le bougre, il a sorti le bon vieux système de jeu en « 4-2-3-1 » , soit celui qu’il aligne quand tout va bien. Une configuration Ligue des champions, donc. Mais pour Bordeaux, c’est un « 4-4-2 » de rigueur. Toujours pas de Carrasso, Plašil (vacances), ni de Carlos Henrique, blessé. Jussiê et Modeste n’ont pas aimé la joute corse. Touchés, ils sont restés au repos. Et aujourd’hui, c’est Olimpa qui garde le but, derrière une défense autrefois championne de France.

Première alerte : Jeannot récupère une mauvaise passe de Diabaté et tire trop croisé (1re). C’est chaud. Ben Khalfallah décale un coup franc pour Ciani, à ras-de-terre, mais Caradec bloque (8e). Un peu plus tard, la volée de Saivet frôle le cadre (12e). Ça chauffe, donc, parce que suite à un petit accrochage dans le jeu, Orinel et Ben Khalfallah se mettent des gifles. Tholot entre sur le terrain pour calmer son joueur, et Monsieur Delerue, arbitre aquitain, met le carton jaune aux deux (27e). Mais FBK, probablement vexé, en profite pour exploiter côté droit un ballon donné par Chalmé et fusiller Caradec à mi-hauteur (29e). Fallait pas l’énerver, le père Fahid ! Après son missile face à Ajaccio, le Franco-Tunisien déroule et endosse le costume d’électron libre. En face, ben, on subit, on recule et on attend.

Le 14e de L2 la saison dernière a bien du mal face aux voisins du dessus. Perdants 0-2 face à Toulouse samedi dernier, les Castelroussins, sans De Freitas, Tainmont (repos), ni Sambou (blessé), voient Diabaté expédier une frappe puissante légèrement enlevée (42e). Bellion, lui aussi servi par FBK, écrase trop sa frappe (45e). La pause vient à point pour la Berrichone. Quelques changements, également. On tourne de part et d’autre et on teste. Sané-Marange en défense centrale côté girondin ; Derra, joueur burkinabé à l’essai, et Millieras dans la cage, en face. Trémoulinas suit, Chamed aussi (54e). Ben Khalfallah, lui, il s’en fout, il tape. Et pas que sur les joues adverses. Frappe au sol, Millieras repousse (55e). Mais alors que l’on commence à trouver l’oreiller confortable en tribune, Poundjé, fraîchement entré, donne latéralement pour Gouffran, qui, d’un tir écrasé, trompe Millieras, pour sa première occase face au but (67e). Obraniak et Nguemo apparaissent, le jeune Sacko aussi (70e). Ça dynamise un peu les débats, et Châteauroux n’a rien d’autre à se mettre sous la dent qu’une reprise de volée d’Essombe dans les airs (77e) et un lob de Derra sur la barre (78e). Comme face à Ajaccio, les Girondins sont un peu moins bien en seconde période. L’avantage, c’est qu’il n’y en a pas de troisième. Tant mieux pour eux, et cette fois-ci, le succès est au rendez-vous. Deux défaites en revanche pour la Berrichonne, qui recevra Laval vendredi, en championnat.

Bordeaux : Olimpa – Chalmé (Mariano, 46e), Planus (Maurice-Belay, 46e), Ciani (Marange, 46e), Trémoulinas (Poundjé, 54e) – Sané, Sertic (cap), Ben Khalfallah (Obraniak, 70e), Saivet (H. Sacko, 70e) – Bellion (Nguemo, 70e), Ch. Diabaté (Gouffran, 46e).

Châteauroux : Caradec (Millieras, 46e) – Fauque, Nestor, Fournier (F. Diaby, 39e), Neves (cap) – Hautcœur (Derra, 46e), Dasse, Beauvue, Orinel (Ehua, 82e), Chamed (Essombe, 54e) – Jeannot (N’Kololo, 82e).



Par Laurent Brun, à Royan
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1