1. //
  2. // 9e journée
  3. // Bordeaux/Lille (1-1)

Bordeaux se fait encore avoir

Les Girondins croyaient bien tenir leur deuxième victoire de la saison à domicile, mais après avoir maîtrisé la partie face à Lille, ils ont une nouvelle fois sombré dans le temps additionnel. C’est grave, docteur ?

Modififié
4 21
Bordeaux – Lille : 1-1
Buts : Obraniak (18e) pour Bordeaux – Basa (90+3e) pour Lille.

C’est sous des trombes d’eau, au pays du vin donc, que le coup d’envoi de la 9e journée est donné. À Bordeaux, il pleut comme vache qui pisse. Toutes les rencontres des districts alentours ont été annulées. Mais pas celle à Chaban-Delmas. Ruddy Buquet n’a pas hésité. Le sifflet ferme, il lance les hostilités sous les yeux des médaillés français, catégorie paralympique. Sous ceux des observateurs du Bayern – prochain adversaire du LOSC en C1 – de Manchester United, de l’Atalanta Bergame et de l’Atlético Madrid. Bon, sous ceux de Toulouse et Évian, aussi. Mais ça, c’est moins sexy. D’un côté, un « 4-2-3-1 » des grands soirs. Sans Henrique (suspendu), ni Trémoulinas (deuil familial), mais avec Nguemo titulaire et Maurice-Belay (NMB), de retour de convalescence. Obraniak, malgré son périple européen, est là. Demi-surprise. De l’autre, idem : « 4-2-3-1 » , sans Mavuba, ni Gueye (blessés), mais avec Kalou et Martin dans l’entrejeu.

Bordeaux attaque direct dans les trente derniers mètres adverses, histoire de montrer qui est le patron. L’initiative est louable. La précision, médiocre. Mais bon, ça reste de l’envie. Ou de l’intox, c’est selon. En la matière, Payet et Kalou intervertissent leurs postes. Ah les roublards ! Le premier nommé blesse deux personnes en tribune, sa frappe n’étant pas vraiment cadrée (6e). C’est l’intention qui compte, paraît-il. Donc les Nordistes s’y remettent. Mais Gouffran commence à titiller sérieux Chedjou. Ou la vitesse contre la puissance. Attention, ça peut vriller.

Obraniak forte tête

Nguemo se fait contrer plein axe et offre une occasion en or à Kalou, qui enroule au sol. Tout le monde est battu, mais ça frôle la cage (11e). Dans la foulée, c’est Gouffran qui pivote et envoie le cuir sur le poteau de Landreau (12e). Ça commence à s’animer… Et Payet voit sa tête passer de peu à côté (17e). La sortie de but est jouée, puis NMB lance intelligemment Mariano en profondeur ; le Brésilien prend le temps de contrôler et centre devant le but. Là, Obraniak surgit et propulse une tête plongeante au premier poteau qui fait mouche (18e). Un but d’école. Le Franco-Polonais joue un bien mauvais tour à ses anciens partenaires. 1-0. Gouffran tire de loin, mais cette frappe « makelelienne » à ras-de-terre passe par les panneaux de pub (22e). Peu importe, c’est signe de confiance. Ou pas. Balmont centre et c’est le front de Kalou qui oblige Carrasso à repousser (24e). Une action par minute : on prend ! Marange, c’est le carton jaune qu’il prend, lui (27e). Martin se relève, rien de grave.

Les Girondins défendent bien en bloc et sont solidaires. Leurs attaques sont placées, bien construites. Les Lillois tentent l’offensive, mais butent sur le rideau marine. C’est correct, ça joue, et ça mouille toujours à Chaban-Delmas. Gouffran tire encore au sol, mais Landreau capte fastoche (34e). Sur le coup, il n’a pas mouillé, lui. Balmont, au moyen d’un un puissant missile, contraint Carrasso – à terre – à la mise en corner (39e). À deux phalanges près, c’était dedans. Les débats se calment et Marc Planus choisit l’instant pour distiller un coup de pied sur la jambe de Roux : carton jaune (45e). Mi-temps.

Landreau décisif

Quinze minutes de pause et ça repart. Et c’est dans la tribune d'en face que ça secoue le plus. High kicks, châtaignes ! Normal, c’est la saison. Martin en met une à Nguemo : carton jaune (49e). Marange tire à gauche, ça fuse, Landreau bloque (50e). Debuchy croise à droite, Carrasso repousse (51e). Béria récolte un jaune et Jussiê est par terre (53e). Ils s’énervent, les Lillois ! Garcia en profite pour faire tourner. Mendes et De Melo en renfort, ça peut servir. Sertic fait souffler Obraniak, que le public acclame tel un héros. Bon, faut pas exagérer non plus, hein ! Mariano (65e) et Balmont (70e) font la même frappe, pour le même résultat malheureux. Maurice-Belay, sur son aile, glisse en retrait pour Plašil qui reprend fort : Landreau, main opposée super ferme, détourne en corner (74e). Magnifique. De Melo place une tête que Carrasso bloque sans trop frémir (82e). La pelouse est de moins en moins jouable, mais les Girondins semblent maîtriser techniquement. Pourtant, c’est Roux qui fait parader Carrasso dans les airs (87e). Chedjou, sur le corner suivant, frappe trop haut de la tête (88e). Plašil, quelques secondes plus tard, encore servi en retrait, tire rudement, mais c’est au-dessus (88e). La fin de rencontre est animée.

Alors, 31e victoire des Girondins face à Lille à domicile, depuis 1945-1946 ? Non. Pedretti est au coup franc, près du poteau de corner. Landreau est monté, mais c’est Basa qui marque le but égalisateur, de la tête (90+3e). 1-1. Encore une fois, les Bordelais laissent filer des points dans les arrêts de jeu. L’histoire se répète…

Par Laurent Brun à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

waynerooney Niveau : CFA
Commmeeeee d'haaaabituuuudeee lalala
Lamouchi59 Niveau : CFA
Obraniak nous fait regretter à chaque rencontre de l' avoir brader à Bordeaux...
Ravi du hold-up tout de même: c' est loin d' être encore ça, mais le point se prend.
RahXephon Niveau : CFA
Note : -1
Bordeaux se fait encore avoir, mais est toujours encore invaincu.
Avoir la boule pendant 35 pour cent du temps , ça à l'air de jouer à chaban !
Landreau voulait montrer sa détente!
Je comprends mieux Vincetelah qui était vindicatif envers les bordelais qui "bétonnent".
C'est clair que ça fait mal de voir à quel point ils défendent bien et ils contre-attaquent si efficacement. Mais c'est tant pis pour nous qui ne sommes pas assez incisif. J'espère juste que ça viendra car pour le moment seuls nos défenseurs arrivent a marquer.
Après, je suis pas d'accord pour parler de hold-up non plus. Le match m'a party assez esuilibré.
Mainvault Niveau : DHR
Petit message un peu moqueur mais je crois que beaucoup de gens seront de mon avis.
Lille pour moi, c'est pas un grand club de France , chaque fois que je regarde leur résultats c'est assez mauvais. Il y avait une vraie Hazard dépendance et ce n'est pas l'arrivée de Kalou qui allait remettre les pendules à l'heure... Ce gars est un des joueurs mais tellement surcoté. Mon dieu qu'il est mauvais , un joueur personnel ( bon il est vrai qu'il a une aisance technique mais c'est pas DU TOUT Eden ) , imprécis, toujours à faire des appels quand il ne faut pas, jamais décisif et surtout pas très intelligent quand je l'entends parler ( non ce n'est pas à cause de l'accent et le cerveau au foot c'est primordial, je pense que tous les meilleurs sont loin d'être bêtes).
Ensuite petite anecdote qui m'a fait rire en y pensant c'est que nous sommes la deuxième année du PSQ ( Paris Saint Qataris ) et c'est la deuxième année qu'une FORTE opposition allait être lancée avec l'an passé l'OM ( qui pour moi est un grand club Français avec L'OL ) et cette année le LOSC, et les deux fois ils font une mauvaise saison ( bon on est qu'à 10 journées de L1 mais le LOSC fait vraiment pitié..). Et on se retrouve pour la deuxième fois avec une opposition innatendue ( MHSC ,OM). Bref ça m'a fait rire et je voulais le partager... Je sais que tout le monde ne sera pas de mon avis mais les goûts , avis et couleurs... Sur ce bonne nuit à tous !
Basa, alors ! Encore un article de So Foot sur les Girondins de Bordeaux. Une fois arrivée le match, on resterait - presque - sans voix. Alors, dans un ordre tout relatif, ce que j'ai pu retenir de ma séance de « streaming ».
1. Landreau monte à la dernière seconde dans la surface de réparation adverse : jamais Lloris ne se serait éloigné autant de sa ligne de but.
2. Carrasso sort un match encore impeccable. On comprend mieux l'invincibilité bordelaise.
3. Tout ça n'éclaire pas la décision de Deschamps de remplacer Carrasso par Landreau pour le poste de troisième gardien de l'équipe nationale. Mais on s'en fout.
4. Obraniak marque un très joli but, comme quoi apprécier l'art contemporain n'est pas totalement vain (cf. le très bon article dans Libé de ce jour)
5. Une passe décisive pour Pedretti, c'est quand même inespéré. So Foot cherchait à dresser le portrait du « joueur honnête » de Ligue 1, je crois qu'on peut lui décerner le pompon.
6. Nolan Roux a un joli prénom mais un nom maudit. La défense bordelaise s'est chargée de le lui rappeler.
7. Rudi Garcia et ses petits cols qui roulent sur sa glotte enrouée... Heu non, rien.
8. Marvin Martin ne regrette plus de ne pas pouvoir être rappelé chez les espoirs. Il l'a échappé belle.
9. Balmont fait de plus en plus son âge.
10. Gillot assis sur son banc, concentré sur le jeu de ses gars, mériterait un autre article dans So Foot.

En résumé, un match pas désagréable somme toute, et un résultat qui satisferait absolument tout le monde, s'il n'y avait de supporters girondins. Les Lillois sont quand même bien heureux ce soir et les Bordelais ont présenté une fois de plus un joli visage, mais qui va encore faire un peu la gueule.
*arrivé-hé (pardon)
@ simz
« Le match m'a party assez esuilibré. »
J'adore. (Tu conclus un peu comme Bordeaux finalement)
"Lille n'est pas un grand club"
"Lille était dépendant de Hazard"
"Les départs de Sow, Gervinho, Cabaye et Hazard font mal à Lille"
Etc...
On va les lire souvent ces phrases. Je ne suis assez d'accord avec la première car il faut du temps pour être un grand club. Pour les autres ça me fait rire car les personnes qui disent cela sont les mêmes qui parlait d'un Hazard surcoté qui niaient le talent offensif de Lille, ...
Comme souvent pour les mauvaises langues, les joueurs ne sont bons qu'une fois qu'ils ne sont plus la...
@Eudoxe : l'émotion sans doute.. Et le correcteur automatique de l'iPhone certainement aussi...
Dommage Bdx meritait quand même un pti peu sa victoire... Lille ressemble de plus en plus a Lyon ^^
fernandollorientais Niveau : CFA
pluie de critiques était tombée sur moi quand j'annonçais un semi-flop avec l'arrivée de kalou...
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Ça veut dire quoi Lille ressemble de plus en plus à Lyon ?
"Lille ressemble de plus en plus à Lyon"... C'est bizarre je prends cela comme une insulte alors que je ne devrais pas vu le palmarès!
Espérons qu'on fasse le même parcours mais ça me semble mal parti!
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Note : 1
fernandollorientais : c'est bieng, vu ton niveau de compétence en matière de recrutememt, ou, dans le cas présent de non-recrutement il serait dommage de gâcher ton talent, donc tu devrait candidater dans une cellule de club pro, quel chachis sinon..
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
*devrais
Concernant Kalou: je rappelle qu'il est arrivé gratuit. Mauvaise affaire? Il faudrait voir quand l'équipe tournera bien, c'est clair qu'il ne peut pas gagner des matchs à lui tout seul comme Hazard, mais là Mavuba est absent, Martin est porté disparu, Balmont n'a jamais été aussi insignifiant (alors qu'il était un exemple de régularité), sans parler des attaquants (Payet intermittent du spectacle, Roux et De Melo inefficaces, Rodelin et Klonaridis porteurs d'eau, seul Mendes surnage). Personne n'est au niveau en ce moment, donc les recrues ont plus de mal. En tout cas quelle connerie* monumentale d'avoir vendu Obraniak à Bordeaux pour 3 millions. Il est meilleur que tous les relayeurs actuels du LOSC et bien plus régulier que les ailiers. Aux deux postes il serait titulaire sans hésiter.
Concernant Bordeaux, ce qu'a réussi Gillot en un an et demi est remarquable. L'équipe était dans la déprime la plus totale, et aujourd'hui c'est une équipe complète, solidaire et très difficile à jouer. Reste plus qu'à acheter un attaquant au mercato, ça leur permettrait enfin de tuer les matchs plutôt que de se faire rejoindre comme des bleus (marine) en fin de rencontre.
Par contre, une remarque dénuée de tout mauvais esprit, mais j'ai du mal avec le style haché des articles de M. Lebrun.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 21