Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Girondins de Bordeaux

Bordeaux, sans pitié pour le synthétique

Modififié
Lorient vient d'en passer 5 à Marseille. Mais ce n'est pas ce qui fait peur aux Girondins, prochains adversaires des Merlus au Moustoir.

Contraints d'évoluer sur terrain synthétique – même s'ils en ont un au Haillan pour l'entraînement –, les Marine et Blanc font la moue. « Pour les organismes, ce n'est pas une bonne chose, mais ça fait partie du jeu, indique, fataliste, Julien Faubert. L'avantage, c'est qu'il n'y aura pas de faux rebonds et qu'au niveau de la vitesse du jeu, c'est intéressant, nuance-t-il. Eux ont beaucoup plus l'habitude que nous de jouer sur cette surface, donc c'est à voir… Mais ce sera difficile là-bas… »

Pour Willy Sagnol, encore moins de pitié. « C'est pas une pelouse ! C'est pas digne du foot d'Europe de l'Ouest, en tout cas, balance-t-il, contrarié. Les contacts sont différents, le ballon roule différemment, les impacts sur les genoux et les chevilles sont différent aussi… Non, je suis contre le synthétique, mais puisque c'est autorisé, on va jouer. »

Le problème pour lui, c'est surtout d'être obligé de laisser des gars en Gironde, pour ne pas les abîmer encore plus. « Certains ne pourront pas jouer (Maurice-Belay, Saivet, ndlr), prévient le coach. Dès qu'il y a un problème de cartilage, ce n'est plus possible, regrette-t-il. Et ce serait bien peut-être, dans dix ans, d'établir les premiers rapports concernant les vrais impacts physiologiques, et sur l'anatomie, de surfaces telles que celle-là… »


Il y a peut-être matière à regarder du côté des États-Unis, en attendant.

LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom