Bordeaux sans patron

0 3
On se souviendra longtemps de la saison 2010-2011 sur les rives de la Gironde.

Hier, la commission de discipline de la LFP a condamné Jean Louis Triaud "pour des propos constitutifs de menaces et intimidations verbales envers l'arbitre à la mi-temps" du match entre Bordeaux et Caen le 12 février. Résultat, un mois de suspension de terrain. La sanction prendra effet le 14 mars prochain. Un problème n'arrivant jamais seul, Eric Bedouet, l'adjoint de Jean Tigana a pris 12 matches de suspensions pour les mêmes faits.

Conséquence : les Girondins songent sérieusement à recruter un adjoint supplémentaire pour Jeannot Tigana.

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Hallucinant! Scandaleux! Que dire de plus si ce n'est que cette décision est éminemment politique. Après que les arbitres de L1 se sont plaint d'être lâchés par la ligue, cette même ligue décide pour apaiser le courroux de leur offrir la tête du gros client du moment... Vraiment, outre l'énervement en tant que supporter girondin, c'est surtout l'écœurement de voir un tel degré d'incompétence et de gestion "à la petite semaine". On croirait voir la politique étrangère de Sarko: aucune ligne conductrice et on vogue au gré des évènements. En tout cas, bravo à la ligue, grâce à cette décision on ne peut que s'attendre à ce que les problèmes avec les arbitres s'arrêtent!
On notera toutefois qu'Aulas ne subira jamais ce genre de traitement et j'attends de voir si Wenger sera sanctionné de la même manière par l'UEFA pour ses propos envers l'arbitre.
enfin Sofoot, il y a peut-être matière à faire un vrai article sur les problèmes qui se jouent plutôt qu'une vieille brève...
Ok pour Aulas, jamais inquiété alors qu'ils leur chient dessus!!!!
perso, je trouve pas à redire à la sanction de Triaud, qui avait tenu des propos déplacés et doit être puni en conséquence... Par contre, l'impunité d'Aulas pour des propos tendancieux, des visites dans le vestiaire des arbitres entre autres est inadmissible, mais bon en ayant son ancien avocat président de la LFP, ce ne pas si étonnant !!

mais au delà du cas Aulas, c'est toujours le problème de l'homogénéité des décisions (arbitres ou commissions) qui est l'un des problèmes récurrents du foot français
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
C1: Ibra le maudit
0 3