1. //
  2. //
  3. // Bordeaux/Nantes (2-0)

Bordeaux, roi de l'Atlantique

Au terme d'un match âpre et disputé, les Girondins attrapent les 3 points à domicile face à des Nantais pourtant conquérants. Ce Bordeaux-Nantes aura surtout été un derby de l'Atlantique peu pacifique. Du jeu, de l'envie, des beaux gestes, des mauvais coups, de la moiteur, des gars nerveux. La West Coast, en somme.

Modififié
12 10

Bordeaux 2-0 Nantes

But : Khazri (45+2e), Gajić (87e)

Un fumigène assez puissant pour concurrencer une éruption du Eyjafjallajökull qui force Clément Turpin, arbitre devenu CRS, à interrompre la rencontre dès la 12e minute. Un Jean-Louis Triaud qui descend de son piédestal présidentiel pour aller en virage Sud demander aux supporters de se calmer. Un match bouillonnant, zélé, débridé. Un public bordelais hurlant des « La Ligue, la Ligue, on t'enc... » , en soutien aux collègues de la Brigade Loire, empêchés de faire le déplacement et coincés devant beIN à Nantes, dans les bars du quartier Bouffay. Le derby de l'Atlantique a beau avoir la réputation d'être l'un des moins significatifs du championnat, il a accouché d'une opposition pleine et intense.

Rapide et furieux


« Sans vos supporters, le foot n'est rien. » Cette banderole affichée dans la tribune désespérément vide des visiteurs en raison du boycott du déplacement par les supporters nantais a donc été la seule touche maussade de ce Bordeaux-Nantes. Dans la canicule bordelaise, les deux équipes se lancent dans une course effrénée vers le but adverse dès les premières minutes de jeu. Côté Canari, c'est d'abord l'Islandais Kolbeinn Sightorsson, Viking pas impressionné par les 40 degrés de chaleur ressentie, qui se montre le plus menaçant. Une première période en forme de course-poursuite incessante, tant les buts de Rémy Riou et de Cédric Carrasso sont frénétiquement pris d'assaut, même si la plupart des actions se terminent par des cafouillages dans les surfaces de réparation. Mais la plus belle fille de la soirée, celle qui aguiche et qui veut se faire remarquer dès les premiers morceaux balancés par le DJ, est sans conteste Wahbi Khazri. Plus intenable qu'un gosse hyperactif, le Tunisien s'amuse à tenter tous les gestes les plus racoleurs que le football peut offrir. Et entre trois dribbles de jeu vidéo et une tentative de corner rentrant, il s'est donc dit qu'envoyer une panenka sur un penalty obtenu par Maurice-Belay à la 39e était une bonne idée. Résultat, un arrêt de Riou, un échec aussi cuisant que ridicule, et un Willy Sagnol - en polo mal coupé rentré dans le jean pour l'occasion - furieux. Le tout 5 minutes avant d'ouvrir le score de façon spectaculaire, après un spin-move estampillé Allen Iverson pour endormir Lucas Deaux. Réaction presque immédiate des Jaune & Vert, et du GI Alejandro Bedoya qui vient se fracasser l'épaule contre le poteau de Carrasso et qui évite de peu la blessure de cycliste.

Bordeaux en roue libre


Malgré l'intensité de la première mi-temps et les exceptionnelles 9 minutes de temps additionnel, aucun des 22 hommes ne semble vouloir arrêter la fête. Cinq minutes seulement suffisent à Ermir Lenjani, déjà fautif sur le penalty, pour coller sa semelle sur Clément Chantôme et se faire expulser. Jouer avec un homme en moins derrière, c'est dur, surtout quand Bordeaux joue aussi offensivement. Des brèches apparaissent donc rapidement, comme sur ce corner bordelais qui vient s'échouer sur la transversale nantaise. Der Zak' abat alors la carte Yacine Bammou et lui confie la lourde tâche de sauver le bateau nantais, mais comme des semi-marathoniens, les Canaris décident de couper leur effort après une heure de jeu. Il faut alors des poumons d'apnéiste à Clément Turpin pour siffler toutes les fautes qui marquent les 30 dernières minutes de la partie. Sagnol enfile son costume de gestionnaire de fin de match et offre une standing ovation à Nicolas Maurice-Belay, qui fêtait son 300e match en Ligue 1, et à Wahbi Khazri, sorti pour Diego Rolán à 10 minutes du terme. Milan Gajić ouvre son compteur de buts dans sa nouvelle équipe par une frappe surpuissante contrée par Audel à la 87e, et Bordeaux s'offre un bol d'air frais en cette chaude journée. Nantes perd pour la première fois de la saison, mais trouve des automatismes. Un vrai beau match de foot. Et osons aller plus loin, un vrai beau derby.



Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Putain d'équipe schizophrène!
Entre le match à Lille où ça n'avait pas été mauvais mais où on avait été cocu, la purge au Kazakhstan, et ce match, on ne sait plus quoi penser de cette équipe.

Et j'suis pas vraiment d'accord avec l'auteur, Nantes n'a quasiment rien eu en 1ère période, ils ont limite mieux joué à 10 (expulsion un peu sévère).

Côté gigi c'est du régal en 1ère période, et ce match m'a conforté dans mon idée de vouloir voir Crivelli plus souvent aligné.
Saivet homme de ce début de saison, il est magnifique.
J'ai peur que Pallois ne reste pas longtemps chez nous à ce rythme là. Il est excellent.
Une équipe de chercheurs aurait découvert un nouveau trou noir, ils lui ont déjà
donné un nom: "le jeu du FCN".
Note : 2
Que c'est triste mon FCN depuis le début de la saison, l'enflammade des amicaux est éteinte, on a juste gardé quelques jolies sorties de balle mais si c'est pour la perdre 20m après c'est inutile.
Deaux n'est pas bon dans la relance, il cherche à faire des gestes dont il est incapable, des transversales impossibles. On aimerait une charnière Djilo Djidji mais y en a 1 qui veut pas.
Au milieu c'est pas mal mais ça ne joue pas assez ensemble. Devant on en parle pas, la balle arrive trop rarement sur eux.
Allez Michel, mouille toi un peu et fais nous jouer avec envie comme Caen par exemple, c'est tout ce qu'on demande

Bravo Bordeaux ils ont surclassé sur ce match.

PS : La photo de Riou à la fin, elle est belle
Message posté par VicTorres
Que c'est triste mon FCN depuis le début de la saison, l'enflammade des amicaux est éteinte, on a juste gardé quelques jolies sorties de balle mais si c'est pour la perdre 20m après c'est inutile.
Deaux n'est pas bon dans la relance, il cherche à faire des gestes dont il est incapable, des transversales impossibles. On aimerait une charnière Djilo Djidji mais y en a 1 qui veut pas.
Au milieu c'est pas mal mais ça ne joue pas assez ensemble. Devant on en parle pas, la balle arrive trop rarement sur eux.
Allez Michel, mouille toi un peu et fais nous jouer avec envie comme Caen par exemple, c'est tout ce qu'on demande

Bravo Bordeaux ils ont surclassé sur ce match.

PS : La photo de Riou à la fin, elle est belle


C'est vrai que question relance propre avec Djilo je vois une grosse, grosse plusvalue... Ceci dis le comportement de l'autre guignol av lui, c'est une belle attitude de conard.Il va se retrouver comme un con, mais il va la jouer c'est moi le patron, sans se rendre compte qu'il passe pour un con.
Pour MDZ, le "on prend pas de but et après on voit" c'est le résumé(exhaustif, la 2è partie est pas essentielle)de son ambition footballistique, mais c'est beau l'espoir, le jeu Caennais comme référence (et j'approuve) ça fait quand même bien mal au cul.
zinczinc78 Niveau : CFA
Faut absolument que Wabi mette un corner direct avant la fin de la saison.. A force de les tenter..
TheRedRooney Niveau : DHR
J'étais au match et j'ai aussi mal a mon FCN.
Aucune occasion, on joue pas assez sur les côtes. Ce 4-4-2 losange, c'est bidon.
Vivement la venue de Cana pour apporter l'expérience!!
ChaslesDean Niveau : DHR
Totalement affreux le FC Nantes cet aprem. La défense était assez friable et le milieu ne tenait juste pas la route. Et conséquence de notre jeu médiocre, l'attaque n'a pas eu grand chose à faire malgré les bons matchs de Sigthorsson et d'Audel (et les bonnes entrées de Bammou et de Sala). Premier test face à une équipe qui se tenait en place raté.

Même si l'expulsion de Lenjani plus ou moins discutable n'a pas aidé, le coaching de MDZ était assez bof. Je doute que sortir nos deux créateurs pour un attaquant et un récupérateur fut très judicieux. Surtout quand tu as un Bedoya bien médiocre en 10...

Et c'est assez intéressant de voir que l'équipe se cherche toujours entre un 4-4-2 à plat, alors qu'on a uniquement Audel comme ailier, et un 4-4-2 en losange, avec des milieux qui manquent d'expérience et qui ne sont pas du tout transcendants (pour le moment ?)

Il faut quand même que ça s'améliore niveau collectif si on veut aspirer à une 10ème place, car là on est aussi médiocre que la saison dernière...
"Nantes trouve des automatismes". On a pas du voir le même match ...Nantes es vraiment faible offensivement et techniquement ...
Bring back our Planus Niveau : DHR
Ah ben enfin un bon match ! Pas grand chose à dire si ce n'est qu'on doit pas vendanger à ce point pour tuer le match. Mais après jeudi, je m'attendais pas à ça, tant mieux.
Par contre le non-match de Nantes, j'ai pas compris...
TheDoctor Niveau : DHR
Un peu de sérieux SoFoot, maté au moins un peu les matchs que vous résumez ! 1ère mi-temps rythmée 20-25mn puis très hachée et purge totale en 2ème mi-temps avec des Bordelais gestionnaires et des Nantais jouant comme des poulets sans tête ! Pas ou peu d'ambiance, une chaleur à crever en tribune (je me suis ruiné à 8 balles la pinte)... Des Nantais qui font un non match, qui se font exploser dans les impacts (même Chantôme paraissait imbougeable...). Bref un dimanche aprèm à oublier
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 10