1. //
  2. //
  3. // Résumé

Les regrets pour Lorient, la folie pour Bordeaux

La Premier League ? Non, Bordeaux-Dijon et Metz-Lorient sont bien des affiches de Ligue 1 malgré les onze buts inscrits lors de ces deux matchs. Heureusement que les autres équipes sont là pour prouver que le championnat de France n'a pas perdu toutes ses bonnes vieilles habitudes.

Modififié
910 18

Bordeaux 3-2 Dijon

Buts : Rolan (48e), Kamano (88e, 90e+3) pour Bordeaux // Abeid (44e), Tavares (62e) pour Dijon


Jocelyn Gourvennec va se coucher ce soir avec le sentiment du devoir accompli. Plus que la victoire, l’entraîneur bordelais va savourer son coaching gagnant. Dominateurs mais jamais dangereux, les Girondins se sont fait surprendre en fin de première période sur un coup franc surpuissant de Mehdi Abeid. C’est alors que Jocelyn lance son joker Kamano et troque son 4-3-3 pour un 4-4-2. Bingo. Sur son premier ballon, Kamano déborde et permet à Rolan d'égaliser du plat du pied. Dijon reprend l’avantage grâce à Tavares, après un bon travail de Diony, mais Gourvennec ne panique pas et sort sa deuxième carte joker : Jérémy Ménez. Alors qu’il ne reste plus que quelques secondes à jouer, l'ancien Parisien mystifie toute la défense dijonnaise, voit son tir d'égoïste dévié et se transformer en offrande pour François Kamano, qui débattra lundi avec son coach pour savoir qui mérite le statut de sauveur de la patrie girondine.


Montpellier 0-0 Nancy



Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Les Montpelliérains n’ont pas réussi à déverrouiller le coffre de Nancy malgré une domination sans partage. Les hommes de Frédéric Hantz auraient pourtant pu ouvrir le score en première période, mais Sessègnon (14e) et Boudebouz (22e) ont préféré jouer au challenge Téléfoot en tapant les montants. Décidés à cadrer les frappes en seconde période, les Montpelliérains se sont cette fois-ci heurtés à un très bon Ndy Assembé, impeccable devant Sanson (53e) et Sessègnon (57e). De quoi rendre fou l’ancien milieu parisien qui laisse traîner son pied sur le gardien camerounais. Résultat, carton rouge pour la Sess' et KO pour Ndy Assembé, qui rentre aux vestiaires (82e). Sinon, de l’autre côté du terrain, Nancy a voulu faire honneur à sa première place au classement de la pire attaque de Ligue 1 en laissant tranquille Laurent Pionnier.


Nantes 0-0 Lille



Ce soir, la tribune Loire est restée calme malgré la pauvreté du spectacle proposé par son équipe. À moins que ledit spectacle ait littéralement anesthésié les spectateurs. À la demi-heure de jeu, Emiliano Sala revient sur Nicolas de Préville parti en contre. L’Argentin le tacle à la gorge, et empêche le Lillois d’aller vers le but. Tout est dit : ce soir, les attaquants ne passent pas leurs défenseurs, et ce qu’ils font de mieux, c’est défendre. Avant ça, donc, il n’y a pas eu grand-chose. Après ça, il n’y aura pas grand-chose. Un coup franc de Sébastien Corchia bien sorti par Rémy Riou. Seul tir cadré de la première mi-temps. À la reprise, Eder, dans son style tout en finesse, se présente face à Rémy Riou. Sa frappe ratée est sauvée par Lucas Lima sur la ligne de but. La légère domination lilloise se confirme. Benzia se procure une occasion après trois feintes de frappe. Sur la dernière, Gillet lui offre son derrière. L’Algérien déclenche une belle frappe parfaitement stoppée par Riou. Rideau.


Metz 3-3 Lorient

Buts : Falette (11e), Vion (75e, 78e) pour Metz // Waris (16e), Moukandjo (54e et 61e) pour Lorient

À toi, à moi. Dans un match enlevé, Metz et Lorient se sont rendu coup pour coup. Dans un premier quart d’heure qu’ils ont dominé, les Lorrains ont marqué un superbe but par Falette, ce dernier enchaînant un contrôle/frappe qui ne laisse aucune chance à Delecroix. Mais les Lorientais, bons derniers du classement, ont du répondant. Ils égalisent cinq minutes plus tard par Waris qui conclut une belle action collective. Les phases de domination de chaque équipe se succèdent. En deuxième mi-temps, la course-poursuite va gagner en intensité dramatique. En sept minutes, Moukandjo marque deux fois : d’abord à la 54e, où le Camerounais termine le boulot de près après un centre de Cafú. Les Messins n’ont le temps de rien, que Cafú et son surnom de champion du monde sont déséquilibrés dans la surface. Moukandjo prend Didillon à contre-pied et éteint Saint-Symphorien. Le ping-pong émotionnel reprend de plus belle. Thibaut Vion ringardise Moukandjo en inscrivant un doublé en deux minutes. Entré à la 75e, Vion marque quinze secondes plus tard. Et deux minutes après, le jeune attaquant messin plante encore d’une tête décroisée. Et Vion !


Caen 1-1 Guingamp

Buts : Rodelin (79e) pour Caen // De Pauw (85e) pour Guingamp

Décidément, Guingamp aime les fins de match. Après avoir égalisé dans les arrêts de jeu contre Bordeaux la semaine dernière, c’est encore dans le Kombouaré Time que les Bretons sont revenus à la marque à D'Ornano. Lancé en profondeur, Alexandre Mendy dribble Reulet, mais voit sa frappe repoussée par Yahia sur la ligne. Vigilant, De Pauw a bien suivi et marque dans le but vide. Manque de pot pour Ronny Rodelin qui pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score pour Caen d’une jolie tête lobée. Une fin de match un peu folle qui sauve 80 premières minutes bien ternes. Seul moment croustillant à se mettre sous la dent, la blessure de Rémy Vercoutre (74e) après une sortie très loin devant sa surface. N’est pas Manuel Neuer qui veut.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Steven Oliveira et Romuald Gadegbeku
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Lamine Turgut Niveau : CFA

    Le petit Thibaut Vion de Metz, « qu’il essaie la créatine … et il verra WBA cet hiver »
    Cissé un joueur Niveau : Loisir
    K Mano. Vallée de Dana like you.
    Note : 1
    Je ne pourrais pas être heureux ce soir : Plasil s'est coupé les cheveux. Ils sont désormais courts. C'est un grand choc pour l'ensemble de ses admirateurs, qui aimaient voir sa chevelure voler au vent à chaque coup d'épaule de n'importe quel joueur de plus de 60kg.
    Khamu_the_Scot Niveau : District
    Je ne pourrais pas être heureux ce soir : Prior s'est encore pris un but stupide. Le coup franc de 30m plein axe on en parle? je sais pas comment il a fait pour la rater celle là... Heureusement que Kamano est passé par là et qu'il rattrape les points perdus à Guingamp !
    O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
    Le serre-tête est en voie d'extinction :(
    2 réponses à ce commentaire.
    ChaslesDean Niveau : DHR
    "Ce soir, la tribune Loire est restée calme malgré la pauvreté du spectacle proposé par son équipe. À moins que ledit spectacle ait littéralement anesthésié les spectateurs."

    Le club a profité de l'intervention forcée de quelques supporters pour interdire à la Brigade Loire de déployer leur bâche et leur matos. Et cet aprèm, la BL est allée faire un tour au stade Marcel Saupin pour encourager la réserve face à Rennes mais ils ont été accueillis par les CRS qui les ont dégagé du stade, puis qu'ils les ont retenus dans un bar pas loin.
    Au passage, il y avait environ 20-25 camions de CRS pour bloquer la terrifiante Brigade Loire. (quand on pense qu'ils ont prétendu l'état d'urgence et le manque d'effectif pour interdire des déplacements).

    Sachant que cette petite répression ridicule semble être la goutte de trop du bilan minable de Kita (affaire Bangoura, 3 points perdus à Bastia, le traitement de MDZ, le dernier mercato et j'en passe) ils ont fait le choix de ne pas soutenir les joueurs (à contrecoeur) et de ne scander que des chants anti-Kita de temps en temps.

    Et en effet, c'est intéressant de voir que sans le coeur de la TL, on s'ennuie ferme à la Beaujoire (et accessoirement, voir le LOSC tomber aussi bas...).
    SeventhDisciple Niveau : CFA2
    Ce n'est pas que la Brigade Loire qui a eu interdiction de déployer bâche, matos et drapeau, mais l'ensemble du stade, que ce soit en tribune Loire ou Erdre.
    Mais oui, si le public était silencieux (et encore il y a eu pas mal de de chants anti-Kita) en Loire c'est qu'il n'y avait pas la sono du Kapo pour lancer les chants, et forcément lancer des chants sans ça c'est plus dur, et puis l'envie n'y était pas trop non-plus. Il fait froid, le spectacle est minable cette saison.

    Quelqu'un pour m'expliquer ce qui est reproché à Bammou ? Des chants que j'ai entendu j'en ai déduis qu'il avait du parler dans les médias.
    2 réponses à ce commentaire.
    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Je reçois à l’instant, sur un téléphone dont la paternité est revendiquée par une société basée à Cupertino, une alerte d’un quotidien sportif français ô combien reconnu : « Patrick Kluivert veut prolonger Adrien Rabiot »

    Putain, mec : U made my day !

    Heureusement que Patrick est là ! PER-SONNE n’aurait pu y penser … !

    (le mec doit avoir des entrées « spéciales » auprès de la Véro … mouais-mouais, j’me comprends …)
    Putaing, une nouvelle fois le DFCO n'est pas foutu de garder un résultat. C'est au minimum la 3ème fois de la saison qu'on prend des buts dans les arrêts de jeu. Contre les Verts, on fait cadeau du pénalty de l'égalisation à la 95ème. Contre Guingamp, on se fait reprendre après avoir mené 3-1 à la 80ème. Ce soir, on perd un match qu'on mène jusqu'à la 89ème...

    Au début, je me disais "ouais, on est promu, on panique un peu en fin de match, ça va s'arranger". Sauf que ça s'arrange pas, et que je n'ai plus envie d'être compréhensif. Plus le match avance, plus on est des peintres. Je sais comment ça va se finir en mai prochain, ces points manqués sont ceux qui nous renverront en L2.

    La semaine prochaine c'est contre Monaco. On va s'en prendre minimum 3 (le tarif devenu habituel lorsque Varrault est sur le terrain), au moins ça laissera moins de regrets.
    supernabot Niveau : DHR
    3 buts c'est le tarif minimum de Monaco, Varrault ou pas en face.
    Je vous vois bien faire aussi "bien" voire pire que nous et notre 0-7.
    C'est ironique que ça arrive à Bordeaux, spécialiste en la matière depuis 5 ans (on l'a encore vu le week-end dernier contre guingamp )
    2 réponses à ce commentaire.
    Ce qui est fantastique en L1 c'est le côté "tout ou rien". Soit on voit des journées à 28 buts où c'est la fête, soit on voit des journées à 12 buts où c'est triste à en pleurer. (Comme la défaite des Bleus ce soir contre les All Blacks. Putain de Beauden Barrett.)
    supernabot Niveau : DHR
    Bordel quelle defense en bois on a a Metz cette annee! Et pourtant sur le papier c'est pas mal - l'experimente Bisevac, Falette qui etait dans l'equipe-type de L2 l'an dernier, Assou-Ekoto qu'on ne presente plus et Balliu qui avait ete lance au Barca par Guardiola...
    On doit faire le "symetrique" de Monaco - 3 buts par match.
    Et Didillon qui est en train de perdre sa confiance - plus aucun arret decisif et un sentiment de resignation.

    Content que Vion revienne a son niveau, il etait quand meme dans l'equipe championne du monde des -20 ans.

    Quand a Lorient ca joue pas mal, mais c'est la scoumoune du dernier qui n'arrive pas a concretiser les faits de jeu favorables. Bonne chance a eux car ils ont le merite d'essayer de jouer.

    Match assez plaisant en tout cas, et si la defense arrive a se regler, on a l'impression que Metz peut faire bien mieux.
    Des chiffres et des chèvres Niveau : Loisir
    Clairement on a un bon potentiel, pour un promu nous ne sommes pas trop à plaindre. Néanmoins j'ai peur dès que le ballon est à 30 mètres de nos buts tellement la défense est friable alors que comme tu dis sur le papier en L1 à part 5/6 équipes on doit être au dessus.
    supernabot Niveau : DHR
    j'ai un peu l'impression que le probleme vient du positionnement de Doukoure, qui combine mal avec Mandjeck (qui est tres bon je trouve). C'est limite mieux avec Cohade car au moins Mandjeck sait qu'il est tout seul pour couvrir (et monte moins meme s'il a un jeu vers l'avant pas degueu).

    Et puis j'ai l'impression qu'on est plus a l'aise en 4-4-2 qu'en 4-2-3-1 n'en deplaise a Jouffre qui prefere etre dans l'axe.
    2 réponses à ce commentaire.
    Ce commentaire a été modifié.
    Elcocolonel Niveau : DHR
    Montpellier - Nancy c'était triste à mourir. Pfiou, autant retourner en L2 pour le spectacle. C'est vrai qu'on a un petit problème de niveau entre les deux ligues. Déjà que la liguain c'est pas la joie...
    Bernardo Fabinho Niveau : District
    Nantes Lille Nancy en L2 pour le bien du foot
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    910 18