1. //
  2. // 18e journée

Bordeaux respire mieux

Une désillusion et un soulagement. Les Rennais n'ont rien su faire en Corse où ils ont perdu face à Ajaccio, alors que les Bordelais continuent leur remontée en s'imposant face à Sochaux.

Modififié
18 0
AC Ajaccio - Rennes : 1-0

But : F.Diawara (83eme) pour l'AC Ajaccio

Belle journée pour les relégables. Largués au classement après les victoires de Nancy et Nice hier soir, les joueurs d’Ajaccio recevaient le Stade Rennais avec un seul objectif : ne pas se rapprocher une nouvelle fois de la relégation. En face, l’équipe de Frédéric Antonetti est un OVNI. Capables du meilleur comme du pire, les Bretons ont rapidement montré le visage qui serait le leur ce soir : le mauvais. Jouer sur une pelouse pourrie en hiver est une chose. Etre sans solution face à la lanterne rouge du championnat en est une autre. Privés d’occasion durant toute la première période, les Rennais se sont fait des passes sans jamais trouver de réelle utilité à ce petit jeu. En face, les Corses, sans complexe, attendent sagement leur tour. Un tour qui se fait attendre, mais qui vient à la 83ème minute quand, suite à une mauvaise relance de Jonathan Pitroipa et une frappe déviée de Cavalli, Diawara ajuste tranquillement Costil. Sur le cul, le coach corse des Bretons ne réagit pas. En même temps, au vu de la prestation de ses joueurs ce soir, on le comprend presque. Mais un petit coup de gueule, c’est toujours drôle à voir.


Bordeaux - Sochaux : 1-0

But : L.Sané (22eme) pour Bordeaux

Petit à petit, Bordeaux comble son retard. Forts d’une victoire aussi ric-rac qu’importante, les hommes de Francis Gillot retrouvent la première partie du classement. Bien aidés par la faiblesse de la défense sochalienne, les Girondins se facilitent la rencontre en marquant dès la 22ème minute, par l’intermédiaire de Ludovic Sané, certainement jaloux de son frère, buteur la veille avec Nancy. Plus inspirés après la pause, à l’image de Corchia sur coup-franc, les Sochaliens regretteront certainement une première période manquée. En attendant, les Bordelais enchaînent un quatrième match consécutif sans défaite, et accrochent le bon train à quelques jours de la trêve hivernale. L’occasion pour Gillot, de dire à ses détracteurs qu’il n’a pas fait une connerie en quittant le Doubs pour Bordeaux.


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
City reprend sa marche
18 0