1. //
  2. // 4e journée
  3. // Groupe D
  4. // Bordeaux/Maritimo

Bordeaux ne veut pas batailler

Modififié
0 4
Une victoire, un nul, une défaite. C’est le bilan des Girondins dans le groupe D. Avec un succès ce jeudi face au Maritimo Funchal (19h00), les choses seraient plus faciles pour envisager la suite. Les Bordelais valident la thèse.

« Il est évident que si l’on ne gagne pas, on serait dans l’obligation de prendre au moins quatre points sur les deux dernières rencontres, à Bruges et contre Newcastle, confie Francis Gillot. La victoire est impérative, parce que sinon, on sera obligé de batailler après. Il faut absolument l’emporter, déjà, pour écarter Maritimo. »

« On est prévenu, c’est une bonne équipe, on en a eu confirmation, ajoute Jaroslav Plašil. Là-bas, on a fait le minimum (1-1)... Et comme le coach l’a dit, il faut absolument prendre les trois points, et une option pour la qualif’. »

Le « minimum » ? Ça a vraiment dû lui faire plaisir, ça, au coach Gillot… LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Allez les Gigis !! cette année la France brillera en Europa League !
La seule chose dont je suis sûr c'est que Gillot ne va pas aligner l'équipe nullissimme alignée à Montpellier en coupe de la ligue et que les girondins vont faire les choses bien.
Je vois bien nos 3 équipes engagées en Europa League atteindre au moins les quarts. Au moins un 2/3 à condition d'aligner les onze-type (quand je vois Girard aligné un onze bis à l'Olympiakos ça me tue)...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4