En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // groupe D
  3. //
  4. // Bordeaux (3-0)

Bordeaux ne sait toujours pas parler anglais

Comme toujours lors de leurs déplacements en Angleterre, les Girondins ont lourdement chuté. Apathiques et à la rue défensivement, les hommes de Gillot ont, à Newcastle, pris l’eau à l’heure de l’after eight (3-0). Gouffran voyait les siens gagner à Saint-James’ Park. Ben, on n’ira pas jouer au loto avec lui…

Modififié
Newcastle United – Bordeaux : 3-0.


Buts : (Sh. Ameobi, 16e), Henrique (c.s.c. 40e) et P. Cissé (49e) pour Newcastle.


Voilà, c’est parti, Mateu Lahoz, l’homme qui dégaine plus vite les cartons que son ombre, vient de donner le coup d’envoi de la seconde journée du Groupe D, du côté de Saint-James’ Park. Newcastle United, dans son antre mythique, toise les Girondins, visiteurs novices ici. Francis Gillot aime bien l’endroit, plein de « passion » , comme il dit. Un stade qui en a vu d’autres, et qui sera bien plus enclin à vibrer pour le classique face à Manchester United, dans trois jours. Mais bon, ça, c’est une autre histoire. Pour l’heure, le coach ambitieux a mis en place un « 4-4-2 » , à la place du bon vieux « 5-3-2 » annoncé. Un truc efficace ? À voir. L’autre est sécurisant, mais pas franchement transcendant. Sauf peut-être quand on joue l’Europe. Les Magpies, eux, se fendent d’un « 4-3-3 » offensif, avec deux Frenchies en poste, dont un ancien Bordelais : Gabriel Obertan. Pas un ancien joueur, un ancien Bordelais. Ben Arfa et Demba Ba cirent le Demba banc. D’un côté, 17 rencontres (C3 + L1) sans perdre. De l’autre, une série en cours de six victoires à domicile, avec en mémoire une ultime défaite en… 2005, face à La Corogne, en Intertoto ! Bon, au niveau stats, ça calme. Sinon, 4 degrés au thermomètre. Ça aussi ça calme. Newcastle, ce jeudi soir, c’est jaune et mixte. En face, c’est bleu et rose pour l’équipe habituelle. Ou quasiment.

Le CSC de Henrique

La Pardew army attaque et Cabaye s’illustre d’emblée. Sa frappe flottante croisée passe à côté, mais pas tant que ça (2e). Newcastle pousse, mais ce sont les Girondins qui répliquent sans attendre, au moyen d’un beau mouvement collectif côté gauche. Plasil centre et Obraniak propulse d’un puissant frontal le cuir au-dessus (6e). C’est ballot, parce qu’il était juste devant le but. Henrique joue de l’épaule sur Ameobi, et le Lucky Luke espagnol sort un jaune (13e). Cabaye exécute la sentence et voit son coup-franc lécher le filet de Carrasso (13e). Yoan Gouffran déclarait dans la semaine « qu’il y aurait des espaces » . Il a raison, puisque Cabaye lance Obertan côté gauche ; centre de l’ailier au sol pour Ameobi, qui pousse tranquille au fond, à 83 centimètres du but (16e). 1-0. Visiblement, les défenseurs aquitains buvaient un coup au bar du coin. Tioté tacle Jussiê et récolte lui aussi un jaune (20e). Sinon, Carrasso n’a toujours pas touché la balle. Gouffran talonne pour lui-même et met une mine (déviée) dans la tribune (29e). Ça y est, Carrasso touche son premier ballon (30e). Sané, de loin, tire en force et oblige Elliot au plongeon (39e). Finalement, ce sont les Bordelais qui ont le plus d’occases. Comme quoi, parfois, la vie est vraiment moche. Surtout quand Henrique détourne (à mi-hauteur) dans sa cage, un ballon que Carrasso allait saisir illico (40e). 2-0. Anita allume le portier visiteur (43e) et voit jaune (44e), quand Lahoz siffle la fin du premier acte.


Gardien blessé pour Nexcastle


« On n’est pas venu ici pour faire de la figuration, on joue l’Europe pour gagner. » C’est de Francis Gillot. À méditer. En attendant, le Ch’ti remplace Palsil et Obraniak par Nguemo et Diabaté, puis change de système (46e). « 4-3-3 » de circonstance. Pardew remplace son gardien, blessé. Harper, l’ancien, entre. Saivet distille une Madjer aérienne, ou une Leboeuf, c’est selon. Mais Harper sauve de justesse sur sa ligne (48e). Sur le contre, Ferguson, lancé sur l’aile gauche, centre pour Cissé ; sa volée – hors-jeu – fait mouche (49e). 3-0. Un illuminé entre à son tour sur la pelouse (50e) ; ça en fait un de plus, en somme. Bientôt, l’impuissance succède au déchet technique, tandis que les Magpies gèrent tranquille. Cissé tente le lob aux cinquante mètres, mais Carrasso capte facile (66e). Bellion entre, c’est historique, mais l’ancien Mancunien se fait siffler par Saint-James’ Park. Bad life. Pas amnésiques, les types du Northumberland. Nguemo se fait choper en flag de tirage de maillot sur Ameobi : yellow card (72e). Deux minutes plus tard, Bellion perd son face-à-face avec Harper (74e). Et Newcastle déroule anormalement calmement… quand les Marine et Blanc courent après la baballe. Perch prend un jaune (88e), ça fait de l’animation. Newcastle s’impose sans trembler. Bordeaux sombre sans broncher. En infusion. Cinq voyages chez Albion, zéro but marqué et treize encaissés. Goodnight.


Par Laurent Brun
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38