Bordeaux, la maturité de l’horaire

Modififié
0 6

Parfois, Francis Gillot est contrarié et parle peu. Parfois, il n’est pas contrarié et il parle. Et parfois, il est contrarié, et il parle aussi. La question des horaires de jeu en Ligue 1 ne le laisse pas sans voix. Au contraire.

«  Ce qui est fait est fait ! Aujourd’hui, jouer à 14h00 à Brest est moins préjudiciable (que face à Nice et Ajaccio, ndlr) car je ne pense pas qu’il fasse 35 degrés là-bas (dimanche), explique-t-il… Mais au niveau de la récupération, c’est toujours le même problème. On prend un but à la fin (Nice et Ajaccio), et c’est ce qui m’enrage, même si l’année d’avant on l’a pris aussi (contre Ajaccio), quand ce n’était pas suite à un match trois jours avant…  » , ajoute-t-il.

Alors, quel est le problème ? «  C’est plus dans le contenu que je suis inquiet, répond-il. Contre Nice et Ajaccio, on n’a pas été bons pendant 90 minutes. C’est pour ça que je dis qu’en jouant deux jours et demi après un match de coupe d’Europe, dans le contenu du jeu, il ne faut pas s’attendre à monts et merveilles. Après, prendre des buts à la dernière minute, on en prendra d’autres, même si l’on joue une fois par semaine.  »

Ok, mais quelle formule choisir, alors ? « Jouer à 17h00, ça ne change pas grand-chose non plus, il n’y a que trois heures… Moi, j’ai vu Lyon galérer à Lille en jouant à 21h00, trois jours après l’Europe… Marseille, lui, a gagné face à Évian, mais c’était vraiment tiré par les cheveux aussi. Mais eux, ils ont eu la maturité pour bien gérer les dernières minutes. Nous, on n’a pas réussi à le faire…  »

Moralité, Bordeaux n’est pas encore mûr. Pourtant, dans les arrêts de jeu, il y va droit dedans.

LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est moi ou LB vient de faire un calembour ? Tout arrive...
Qui veut aller test l'équipe de physios sur le banc?
Gillot ou l'homme qui attirait les ballons avec sa main (photo)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mourinho défend Terry
0 6