1. //
  2. // 9e journée
  3. // Bordeaux/Lille

Bordeaux invaincu, mais jusqu'à quand ?

Les Girondins, qui reçoivent Lille ce soir (20h45), ont bien envie de se faire un pâté de Dogues en apéro. Mais avec une quinzaine d’entraînements tronqués, des blessés et un suspendu, ils pourraient bien se casser les dents sur un adversaire pas au mieux, mais toujours coriace.

10 1
L’occasion est belle pour les Girondins de se refaire la cerise, avec la venue de Lille. Et rien à voir avec la blonde demoiselle éponyme qui représente l’un de leurs sponsors maillot. Sans assurance malvenue, mais avec conviction, les hommes de Francis Gillot accueillent le LOSC ce vendredi, dans une rencontre qui sent bon l’Europe. Du moins, en matière d’objectifs. Et terminé, ces matchs à la noix où les Dogues offraient à peu près le même type d’opposition que le Stade Rennais de Lazslo Bölöni ! Soit dure et athlétique. Voire chiante à mourir, c’est selon. Non, à présent, c’est un opposant certes toujours aussi coriace qui se dresse sur la route des Marine et Blanc, mais plus technique et plus fin. Plus latin, quoi. Ça tombe bien, c’est ce que préfèrent les joueurs aquitains. Et ce, en dépit d’un début de saison pas vraiment joli-joli, côté ch’ti. 10es au tableau de bord, les visiteurs valent mieux que ça. Et ch’est l’aut’ ch’ti gars d'eul ch´Nord qui l’dit. « Ils ont 10 points, quand même, et en ont récupéré après avoir été moins bien sur les premières rencontres. Alors, faut pas les condamner, loin de là ! Et ils ne sont pas très loin non plus au classement » , indique J-Lo. Pas faux, surtout quand on sait qu’il n’y a pas si longtemps, ils étaient encore champions de France (2011). « C’est une grosse équipe, une référence, qui propose un bon football, enchérit Yoan Gouffran. De plus, ils sont armés physiquement et, défensivement, ça reste costaud. »

Lille sans Mavuba

Une fois n’est pas coutume : au Haillan, on parle plus de l’adversaire. La faute à une quinzaine internationale qui n’a pas permis aux représentants du scapulaire de travailler convenablement. Avec dix joueurs présents, pas facile, c’est sûr. Donc, on évoque le reste. Et là, c’est la bande à Rudi Garcia. Sans Mavuba et Gueye (blessés). Dommage. Sans Henrique (suspendu), ni Trémoulinas (deuil familial) ou Ben Khalfallah (blessé), de l’autre côté. Dommage. Mais avec Martin et Kalou, puis Maurice-Belay et Sertic. Fin des présentations. Revenons à nos moutons. « Ce sera un match difficile parce que Lille est une très, très bonne équipe, relaye à distance Carlos Henrique. Ils ont du mal en ce début de saison, mais ils vont essayer de prendre des points ici. Bon, nous aussi, on va tenter d’en prendre, histoire de progresser dans ce championnat. C’est vraiment très important, surtout après ce match nul contre Brest (1-1, 8e journée) ; donc, pour considérer que ce nul est un bon résultat, il faut absolument qu’on gagne vendredi. »

« Hazard ne sera pas là… »

C’est dit, reste plus qu’à faire. C’est bien connu. Mais à ce jeu-là, Gillot joue long. Et le technicien sait malgré tout que ce LOSC n’est pas tout à fait le même que celui de la saison dernière. « Ils doivent travailler un peu plus sur le collectif, il faut leur laisser le temps. Mais il est difficile de jouer ce genre d’équipe car il n’y a pas de points faibles. Pour gagner, il faut jouer à son maximum » , prévient-il. Ok. C’est noté, coach. Et les points forts ? « Devant, ils ont ce qu’il faut pour nous embêter. Bon, Hazard ne sera pas là… Enfin je l’espère ! » Il a de l’humour, le Francis. « Ce sera un match serré, et ça va se jouer au détail ou sur une petite erreur… un peu comme la France face à l’Espagne. J’espère qu’il n’y aura pas beaucoup d’écart entre nous. » Dans sa tête, c’est clair, on sait qui est le favori... Mais les Bordelais, à un moment donné, va falloir qu’ils pensent à gagner à domicile, parce qu’avec une seule victoire à Chaban-Delmas (Rennes, 1-0, 2e journée), ça fait pitié. Même si depuis l’an passé, en Ligue 1, ils restent sur une série de 15 matchs sans défaite…

Par Laurent Brun, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Jusqu'à ce qu'ils perdent.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 1