En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. // Match amical
  2. // Bordeaux/Toulouse F.C. (2-1)

Bordeaux gagne encore

Les Girondins ont remporté la répétition du derby de la Garonne face à Toulouse (2-1), mercredi soir, à Montauban. Une partie léthargique, jouée sous une chaleur accablante, et qui ne restera pas dans les annales. Du moins, ça dépend lesquelles…

Modififié
Bordeaux – Toulouse F.C. : 2-1
Buts : Bellion (3e s.p.) et Modeste (74e) pour Bordeaux – Didot (41e) pour Toulouse.

La victoire acquise face à Châteauroux samedi dernier (2-0) a permis aux Girondins d’effacer le faux pas concédé quelques jours plus tôt face à Ajaccio (2-1) et le nul contre Nice (1-1). Voilà qui redonne confiance. Une montée en puissance, tant au tableau d’affichage que dans le contenu du jeu. C’est bien et prometteur pour un Francis Gillot plutôt confiant en l’avenir. Certes, le coach bordelais stabilise plus sa vitesse d’analyse que ses rushes en Harley, mais il gère… le ch’ti père ! Enfin, il essaie, prudemment, puisque les Carrasso, Plašil (reprise cool), Ch. Diabaté, Gouffran, Henrique, Jussiê, Mariano, Modeste, Poko, A. Traoré et Trémoulinas (blessés ou au repos), sont out. À Bordeaux, on s’en fout, on part à seize sur la feuille ! En face, Alain Casanova a choisi de laisser Braaten, Ninkov et Rivière, notamment, sur le banc de touche ; Regattin, Tabanou est Akpa Akpro sont, eux, sur le flanc. En revanche, il reste fidèle à son traditionnel « 4-1-4-1 » , opposé ce mercredi, à Montauban, à un « 4-2-3-1 » bordelais, pas très habituel en ces matches de préparation.

La grosse chaleur écrase les organismes, mais dès l’entame, les Marine-et-Blanc attaquent. Et Saivet, décalé dans la surface de réparation par Obraniak, se fait déglinguer par Aurier (2e). Penalty. Bellion s’élance, place et trompe Ahamada (3e). Ça commence mal pour le Téfécé, deuxième but pour l’attaquant aquitain, après celui inscrit face à Nice. La maîtrise est bordelaise, l’intensité offensive aussi. Mais c’est Machado qui réveille un peu les siens, en décochant une frappe aérienne cadrée qu’Olimpa bloque tranquille (12e). Le « Tef » , comme on dit en Haute-Garonne, commence à jouer plus haut et sort mieux le ballon. Olimpa, qui devrait enlever le savon qui coule sur ses gants, s’y reprend à deux fois à plusieurs reprises. C’est moche, mais, au final, très efficace. Le truc le plus concret de ce début de match, en fait, c’est la pause-flotte autorisée par Monsieur Thual (24e) ! Mais rapidement, on reprend le rythme, et Saivet en profite pour expédier un ballon au sol, qui passe de peu à côté du but adverse (28e). Ouh, quel frisson ! Non, on déconne. Chalmé, Thual et Ciani boivent à la même bouteille, pendant qu’Olimpa ramasse son genou, suite à un choc avec M’Bengue (30e). Bref, pas grand-chose à se mettre sous la molaire. Sauf qu’à quelques encablures de la pause, Ben Yedder lance plein axe Didot, qui ajuste Olimpa pour l’égalisation (41e). C’est mérité. Fin du premier acte.

Francis Gillot tourne la page et lance Poundjé, Maurice-Belay, Nguemo et Modeste (46e). La charnière est désormais composée de Sané et Marange. Le laboratoire fonctionne, donc. Mais Alain Casanova ne bronche pas. Rien de rien, en face. Rien de rien, tout court. Des corners et des fautes. Des loupés techniques, des hors-jeu ; soit tout ce qu’on déteste en football. La sieste est bonne, Erick Mombaerts ne doit pas se régaler en tribune. Nous non plus. Seul Saivet, d’une reprise de volée, inquiète Ahamada, qui repousse du pied sur sa ligne (59e). Casanova se décide enfin à mettre du sang neuf : Ninkov, Braaten et Rivière entrent (61e). Braaten envoie une volée au-dessus (68e). Sinon ? La léthargie, camarade. La léthargie. Puis une nouvelle pause rafraîchissement. Du coup, Capoue sèche Olivier Thual (!), et Saivet allume en suivant Ahamada, qui bloque au sol (73e). Alors, Ben Khalfallah glisse pour Modeste, seul devant le but toulousain : l’avant-centre enroule et marque côté opposé (74e). 2-1. Zebina tente de sauver les meubles, Abdenour rabote, Sissoko boise. Bon, pas cool pour les Violet, le vernis saute. Aguemon frappe, mais Olimpa bloque à terre (85e). Terminé, Toulouse-Montauban des accusés et perd pour la troisième fois. Bordeaux signe son deuxième succès.

Bordeaux : Olimpa – Chalmé, Planus (Maurice-Belay, 46e), Ciani (Poundjé, 46e), Marange – L. Sané (cap), Sertic, Ben Khalfallah, Obraniak (Nguemo, 46e), Saivet – Bellion (Modeste, 46e).

Toulouse : A. Ahamada – Aurier, Zebina (cap), Abdenour, M’Bengue (Ninkov, 61e) – E. Capoue, M. Sissoko, Sirieix (Braaten, 61e), Didot (Firmin, 71e), Machado (Aguemon, 78e) – Ben Yedder (Rivière, 61e).



Laurent Brun, à Montauban.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 22 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7