Ligue Europa - 6e journée - Groupe D - Bordeaux/Newcastle (2-0)

Par Laurent Brun, à Chaban-Delmas

Bordeaux fait le petit chelem

Grâce à un grand Diabaté, les Girondins se sont imposés face à Newcastle (2-0), jeudi soir, lors de la sixième et dernière journée du groupe D. Un premier succès au parfum de dépucelage pour des Bordelais juniors dominateurs.

Note
6 votes
6 votes pour une note moyenne de 3.92/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Maxime Poundje (Bordeaux)
Maxime Poundje (Bordeaux)
Bordeaux - Newcastle : 2-0
Buts : Diabaté (29e et 72e) pour les Girondins.

La première place du groupe était en jeu. Le ballottage, favorable aux Girondins, puisque déjà premiers avant le coup d’envoi. Et 400 000 euros de prix, aussi, à mettre au fond de la besace. À un moment donné, ça peut compter. Puis, il fallait se dépuceler aussi, côté bordelais, face à un club anglais, parce que jusque-là, en cinq occasions données, aucune saisie. Et mettre au fond, c’est finalement le truc de Cheick Diabaté, héros du soir. Par deux fois, le grand escogriffe a fait trembler les filets anglais. De la tête, puis du pied, il a de façon habile crucifié Rob Elliott. Le géant, indigne successeur de Moussa Maazou, a offert une petite balade continentale aux siens, ainsi qu’un rang de premier de la classe. Et ça, ça valait bien un paragraphe, parce que l’attaquant, il n’a pas souvent eu le droit de cité cette année. Et pour Bordeaux, c’est tout bénef’. Qualif’ à la place du calife. Newcastle est tombé pour la première fois dans ce groupe.

Pourtant, c’était pas évident de jouer face à une armée de Golgoths. Parce qu’ils mangent bien à la cantine, les substitutes du « Toon ». On n’a pas l’habitude de voir Ranger, Sammy Ameobi ou Williamson. Mais Cabaye, Taylor, Ben Arfa, Santon, Ba, Tioté ou encore Obertan absents, il fallait bien combler les trous. C’est ce qu’a fait Alan Pardew, en mode « 4-2-3-1 », et en laissant à la maison une bonne moitié d’effectif. Celui qui est classé 14e en Premier League, en fait. En face, la même pour Francis Gillot, mais en « 4-4-2 ». Faut pas déconner, Reims, dimanche, c’est plus important que des pies qui déchantent. Carrasso, Gouffran, Henrique, Jussiê, Mariano, Obraniak, Plašil et Trémoulinas ne sont pas convoqués. Place aux jeunes, et à sept garçons titulaires sortis du centre de formation. Pas mal du tout. En même temps, quand on est déjà qualifié… On peut faire jouer les tricards et souffler les cadres.

La standing ovation pour Diabaté

« J’attends beaucoup de ce match, je ne ferme la porte à personne (…) Et les noms, je m’en fous complètement », déclarait la veille le boss aquitain. Une vraie philosophie, pour un match de CFA League, donc, à Chaban-Delmas. Pourtant, c’était plutôt bien dans le jeu, avec un André Biyogo-Poko aligné pour la première fois de sa vie en marine et rose, un Sertic capitaine courage et un Ben Kalfallah taille meneur de jeu. De la mobilité, de l’agressivité, de l’audace et des actions proprement construites côté bordelais, pour des intentions de jeu agréables. Chez les Anglais, ça presse, ça tente de bloquer les offensives adverses, et ça joue en contres. Mais c’était pas suffisant. Malgré la puissance de Shola Ameobi, la vivacité de Bigirimana, les Magpies ont reculé face à la maîtrise collective locale. Ils se sont fait balader d’une aile à l’autre. Elliot, le gardien, a eu beau cracher du feu et détourner à l’arrache le ballon, il n’a fait que repousser l’échéance. Puis Diabaté… Tout un programme.

Lui, il est capable de manquer la cible alors qu’il est devant le but (18e), et de mettre le cageot qui tue. Un paradoxe. Bon, plus que 83 autres, et il bat le record de Gerd Müller. Sinon, en plus d’une standing ovation pour le Malien, Grégory Sertic a régalé, Marange et Planus assuré à l’ancienne, tandis que Sh. Ameobi et Abeid tentaient d’enflammer les débats. Mais dans les faits, ça reste léger pour inverser la tendance. Parce que si les boys de Newcastle continuent comme ça, pas sûr qu’ils inscrivent un second trophée UEFA à leur palmarès. En revanche, si ceux de J-Lo maintiennent le cap, en plus d’un quatrième succès dans ce groupe, ils pourraient bien écrire une nouvelle page du club sur la scène européenne…

Bordeaux : Olimpa – Chalmé, Planus, Marange, Poundjé – Poko, Sertic (cap), Ben Khalfallah – Bellion, Ch. Diabaté (Sacko, 88e).

Newcastle : Elliot, Tavernier, Williamson (Coloccini, 73e), Perch, Ferguson – Abeid, Bigirimana, Ranger, S. Marveaux, Sammy Ameobi (Anita, 46e) – Shola Ameobi (cap) (P. Cissé, 80e).


FC Girondins de Bordeaux les billets pour le prochain match à partir 20 €

Par Laurent Brun, à Chaban-Delmas

Parier sur les matchs de Girondins de Bordeaux

 





Votre compte sur SOFOOT.com

1 réaction ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Teuhouf le 07/12/2012 à 01:22
      Note : - 1 

    "(...) des pies qui déchantent"..
    J'ai arrêté de lire cet article à ce moment précis, avant je me demandais pourquoi j'avais commencé, maintenant je sais, merci et bonne nuitée


1 réaction :
Poster un commentaire