1. //
  2. // 13e journée
  3. // Bordeaux/Marseille (1-0)

Bordeaux fait durer le plaisir

Les Girondins, qui avaient à cœur de faire perdurer contre l’Olympique de Marseille, une tradition vieille de plus de trois décennies d’invincibilité à domicile, se sont imposés grâce à leur buteur maison, Yoan Gouffran (1-0). L’OM devra repasser l’examen une 36e fois…

Modififié
0 15
Bordeaux - Marseille : 1-0
But : Gouffran (52e) pour les Girondins.

L’enjeu, pour Bordeaux, c’était de coller aux basques de Lyon, nouvelle locomotive de la Ligue 1, et de griller la politesse à Marseille, et au PSG. Puis, de faire durer la série d’invincibilité en cours depuis octobre 1977 face à l’OM, à Chaban-Delmas. Pour les Olympiens, la même. Ensuite, soigner le compteur-buts perso pour Yoan Gouffran, meilleur buteur aquitain avec 5 réalisations, était un petit challenge personnel. « J’effectue la meilleure saison de ma carrière. Y a qu’à voir les stats, plaisantait-il en conférence de presse d’avant-match. C’est la première fois que je marque autant de buts en si peu de temps » , ajoutait celui qui a « pris plus d’importance dans le groupe » cette saison. Ben, l’avant-centre, il a inscrit son 6e en deuxième période (52e). Un vrai cageot de renard, embusqué devant le poulailler. Et ça, ça a tout changé.

Une souris de première

Parce que le match le plus attendu de la saison à Bordeaux depuis près de trente ans, il a répondu aux attentes. Du moins dans l’intensité. Car au rayon buts, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Sûr que sans Gignac, Rémy (blessés), ni J. Ayew et J. Barton suspendus, pas évident de trouver le chemin des filets. Et comme Drogba pas là, encore moins facile. En face, il y a tout le monde, effectif complet. C’est ça le pire. Bon, ça bricole côté bordelais… Dans la semaine, au Haillan, on a dit qu’on « n’avait pas envie d’être dans l’équipe qui allait perdre » pour la première fois depuis 35 ans. Logique. Sur la Canebière, Élie Baup clamait vouloir être « le premier » à faire tomber les Girondins sur leur pelouse. Logique. Et le garçon il sait de quoi il parle, il est resté six ans à la tête des Marine et Blanc.

Trois victoires d’affilée pour les locaux en championnat et en C3, sans encaisser de but, et un renouveau encourageant affiché pour les Méditerranéens. Que des bons ingrédients, donc, pour une fin de soirée dominicale. Sauf que la première période, aussi équilibrée soit-elle dans l’ensemble, elle a accouché d’une souris. Choc au sommet, blablabla… Du rythme, de l’intensité, des contacts mais pas de but. La doublette Gouffran-Jussiê si performante à Lorient = rien. La paire A. Ayew-Valbuena, pas mieux. Pourtant, Carrasso face à Amalfitano (13e), et Saivet d’une tête, sauvée sur sa ligne par Morel (34e), ont donné un peu de relief à un premier acte pas dégueu, mais un peu juste pour une opposition entre prétendants au fauteuil de leader. Trop de déchets techniques, de précipitation et de verrouillage central. Voilà, au final, on attendait quand même un peu mieux. Et les 30 000 spectateurs assis dans l’arène, aussi. Putain de Ligue 1.

Un trou de mulot pour Gouffran

Cheyrou au tampon, Planus à l’ancienne ; rien ne fonctionne. Seuls les chants des Ultramarines, qui fêtent leur 25 ans d’existence, trouvent écho dans une enceinte qui se force pour ne pas s’emmerder. Les quelques supporters marseillais rivalisent à leur niveau. Parce que dans un match de gala, ça fait vilain de se ronger les ongles en sifflotant. Mais Gouffran, il en avait plein le dos de voir ça. Donc, il s’est dit qu’un bout de pied glissé dans un trou de mulot, ça pouvait décanter la situation. Bien vu, puisque cette initiative a été l’unique éclair de génie d’une partie animée, mais qui en a singulièrement manqué.

Alors, c’est vrai, on a bien aimé les rushes sur l’aile gauche de Trémoulinas (trois minutes jouées en équipe de France), et la promptitude d’Ayew devant le but. Pour le reste, un match du dimanche soir, quoi. Morgan Amalfitano a bien tenter d’écarter, Obraniak de percer, et Diawara de se boucher les oreilles, tellement il s’est fait pourrir par un public pas amnésique. Ou plutôt, si. L'autre enseignement, c'est le banc famélique mis à disposition d'Élie Baup : le coach marseillais obligé de faire entrer Omrani et l'improbable Fabrice Apruzesse, un bonhomme de 28 ans recruté pour entourer les minots de la CFA et qui devrait régaler les réseaux sociaux pendant quelques jours... Bref, clap de fin. Marseille a manqué l’occasion de filer tout en haut, Bordeaux l’a saisie. Celle de convier les Ciel et Blanc, également, pour une prochaine session dans une forteresse toujours aussi imprenable pour ces derniers…

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Henrique, Planus, Trémoulinas – L. Sané, Plašil (cap), Obraniak, Saivet (N’Guemo, 74e) – Jussiê (Maurice-Belay, 64e), Gouffran (Ben Khalfallah, 83e).

Marseille : Mandanda (cap) – Fanni, Diawara, Nkoulou, L. Mendes – Kaboré, Cheyrou, Amalfitano, Valbuena (Apruzesse, 73e), Morel (Omrani, 65e) – A. Ayew.


Par Laurent Brun, à Chaban-Delmas
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Oh putain* que c'est bon de taper Marseille!!
Va falloir attendre encore un an pour gagner à Chaban...
Et cette 2nde place qui vient couronner un bon début de saison. Merci père Gillot.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Belle seconde période des Bordelais, comme quoi quand on joue c'est mieux.

L'Om est dans le dur et visiblement cela n'en sera pas son centre de formation qui va les aider.
Le chauve qui est rentré, le type en 5min il était rouge il a faillit claquer sur le terrain.

Comment on peut faire pour aller toujours plus loin dans le ridicule ? Sérieusement je comprends rien à mon club, pourtant ça fait 26 ans que je le suis...
Quelle purge... marre de ces matchs de merde
Tenir la série d'invincibilité de 36 ans contre Marseille + prendre la 2ème place du classmeent = jouissance !!!
NikkoFromLyon Niveau : CFA
L'OM qui fait rentrer un chauffeur livreur amateur "Coucou c'est chouchou", la barre de rire !

http://copainsdavant.linternaute.com/me … apruzesse/
Ce match aurait donc "répondu aux attentes" ?? De qui, de quoi ?!
C'était une purge indigne d'un match de haut de tableau.
Marseille fait avec les moyens du bord (à mon grand regret, mais ça n'est même pas une surprise) et Bordeaux peut être content de son classement plutôt flatteur quand on voit la presta du soir..
De toute façon, même quand l'OM se promène à Bordeaux, il se débrouille quand même pour ne pas gagner, encaissant un but d'un joueur improbable en face (today c'était Goufflan), ou se faisant violer par l'arbitre, il doit y avoir un vieux cimetère celte sous ce stade.

En plus on y va souvent très dégarnis, en CDL je me souviens d'un autre match hideux avec Taiwo ailier gauche...
@sissa: Parce que tu trouves que l'OM s'est baladé ce soir???? Tu rigoles j'espère.
Bordeaux n'a pas fait un gros match, mais pour battre l'OM en ce moment, il faut pas grand chose...
LesterFreamon Niveau : District
Oui, oui Sofoot nous vends "l'intensité" parce que c'est ce que ces brêles pouvaient proposer de mieux. Non, franchement je dis non. J'ai réussi à regarder ce match 20 bonnes minutes et je suis fier du courage que ça m'a pris de voir 22 mecs ne rien proposer. Un jeu sans ambition ni créativité... Sommet de L1 mon cul!
@LesterFreamon:

Ah pcq tas regardé que 20 min? Cest con cetait les plus pourries ...

Donc tu fais partie des gens qui se barrent du stade à la 88e pcq ton equipe perd et qui manque le retournement de situation des 3 dernières minutes, bravo!
LesterFreamon Niveau : District
Je l'avoue j'ai pas eu la patience de regarder plus, mais le résultat, ainsi que le résumé (sans parler des impressions données ici) ne me donnent pas tort... Après c'est plus un sentiment général sur ce qu'est le niveau du championnat que le match en lui même, et le niveau des équipes du haut de tableau en particulier... Et je ne supporte aucune des 2 équipes mais l'affiche m'avait donné envie de jeter un coup d'œil.
noamflash : euh non, je n'ai jamais dit ça.

Avec le Mandanda actuel, pour battre l'OM il suffit de faire une frappe cadrée. Après pour le pestacle, je pense qu'il faut être indulgent envers deux équipes qui se dépouillent en EL (elles...) et qui en paient le prix.
Pas vu le match, mais vu ce que vous en dites tous, aucun regret.

Par contre, je comprends mieux le bordel* que ça a été dans la composition de SoFoot :
http://img27.imageshack.us/img27/848/poubellep.jpg
IgorYanovskiTheMachine Niveau : DHR
@ Hem: Je comprends mieux pourquoi ils ont mis 2 a Amalfitano, ce mec est tout les temps hors-jeu, et l'OM a une défense qui est passée à coté du match...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 15