En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Nantes (1-1)

Bordeaux et Nantes laissent l'Atlantique tranquille

Dans une rencontre disputée, où les coups dans les tibias ont été nombreux, Bordelais et Nantais n'ont pas réussi à se départager (1-1). Et les plus heureux dans cette histoire sont les Canaris, venus gratter un point. Mission accomplie, donc.

Modififié

Bordeaux 1-1 Nantes

Buts : Malcom (47e) pour Bordeaux // Nakoulma (45e+2) pour Nantes

Les matchs de Nantes se suivent et se ressemblent. Malgré quelques minutes vers l'avant pour faire illusion, les hommes de Claudio Ranieri ont vite reculé pour établir leur campement devant leur portier roumain, Ciprian Tătăruşanu. Et si un but ou deux peuvent être inscrits en contre, et bien c'est le jackpot. Les amoureux du beau jeu peuvent critiquer cette tactique, les supporters nantais n'en ont que faire, ils sont quatrièmes de Ligue 1 et se mettent à croire en une qualification européenne à la fin de saison.

Nakoulmax


Privé des anciens Bordelais Nicolas Pallois et Emiliano Sala, Claudio Ranieri a tenté un petit coup tactique en décalant Koffi Djidji au poste de latéral gauche. Lucas Lima, lui, passe milieu droit. Malgré cette compo très défensive sur le papier, Nantes passe les premières minutes à presser haut ses adversaires. Une tactique payante, puisque Lucas Lima déclenche deux mines coup sur coup qui terminent dans les bras de Benoît Costil (6e et 8e). En face, les Girondins de Bordeaux montent petit à petit en régime, mais la frappe d'Otavio s’envole dans les tribunes (17e), tandis que celle de François Kamano rase la lucarne de Ciprian Tătăruşanu. En difficulté dans la zone de vérité, trop de déchet dans le dernier geste, Bordeaux veut alors s’en remettre à son joyau brésilien, Malcom. Malgré un soyeux grand pont sur Abdoulaye Touré, des contrôles toujours aussi justes et des crochets toujours aussi destructeurs, le grand frère de Douwi a du mal à se démarquer dans une rencontre placée sous le signe des duels engagés et des coups de coude. Et à ce petit jeu, ce sont les Canaris les plus forts. Trouvé dans la surface, Valentin Rongier réalise un sublime enchaînement contrôle en extension-reprise de volée. Une tentative repoussée par Jérémy Toulalan dans les pieds de Préjuce Nakoulma, qui n’a plus qu’à tacler le cuir au fond des filets.

Malcom sort le grand jeu


Sifflés par le public du Matmut Atlantique à la pause, les Bordelais sont revenus sur la pelouse la bave aux lèvres. Côté gauche, Nicolas de Préville réalise un petit festival avant de trouver Malcom à l’opposé. Le Brésilien dégaine alors un petit passement de jambes, accélère, se met sur son pied droit et envoie une frappe croisée dans le petit filet de Tătăruşanu. Ou comment commencer parfaitement sa seconde période. Revigorés par cette égalisation et poussés par leurs supporters, les Bordelais assiègent le camp adverse, mais se heurtent au mur jaune et aux larges mains du gardien nantais. Et quand la muraille se fissure et laisse partir Malcom seul en profondeur, elle profite de la clémence de l’arbitre qui ne bronche pas malgré une poussette de Koffi Djidji dans le dos du Brésilien.

Acculés, les Nantais galèrent à sortir de leur base et, les rares fois où ils y parviennent, se font stopper par Jérémy Toulalan qui se paye même le luxe d'envoyer une transversale de l'extérieur dans les pieds du toujours aussi remuant Malcom. Désireux de voir son équipe grimper sur le podium, Gourvennec fait alors entrer ses deux jokers, Alexandre Mendy et Cafu. Un duo qui s'est vu gagnant quelques secondes, le temps que Tătăruşanu ne rattrape sa boulette par une parade exceptionnelle sur la frappe de l'ailier brésilien (79e). Bordeaux aura beau pousser jusqu'à la fin, marquer un but à la meilleure défense de Ligue 1 n'est déjà pas chose aisée, alors deux, c'est quasiment impossible. Et tant pis pour les 100% de victoires à domicile qui s'envolent dans le ciel du Matmut-Atlantique.

Bordeaux (4-3-3) : Costil - Lewczuk, Toulalan, Jovanović, Pellenard - Lerager, Otavio, Sankharé (Vada 67e) - Kamano (Cafu 59e), De Préville (Mendy 73e) - Malcom. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec.
Nantes (4-5-1) : Tătăruşanu - Dubois, Awaziem, Diego, Djidji - Thomasson (Iloki 80e), Rangier (Gandi 87e), Krhin, Touré, Lima (El Ghanassy 73e) - Nakoulma. Entraîneur : Claudio Ranieri.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
    Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 15 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9
    dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9
    À lire ensuite
    Nice bute sur la Paillade