Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. //
  2. // Liverpool–Bordeaux (2-1)

Bordeaux et les regrets d'Anfield

Devant au score après une première demi-heure maîtrisée, Bordeaux s'est finalement incliné à Liverpool (2-1). Les Girondins sont éliminés, les Reds, eux, assurent leur qualification pour les seizièmes.

Modififié

Liverpool FC 2–1 Girondins de Bordeaux

Buts : Milner (38e sp) et Benteke (45e) pour Liverpool // Saivet (33e) pour Bordeaux

C'était il y a un mois. 35 jours exactement. Le 22 octobre dernier, Jürgen Klopp s'avançait pour la première fois sur un banc, à Anfield, dans ses nouvelles couleurs. Liverpool était alors neuvième de Premier League, glissait doucement dans la crise de gouvernance et venait d'être repris en main par un Allemand venu du football résolument offensif. À l'époque, Bordeaux était déjà une équipe en crise, elle aussi. Pour le foot français, un déplacement à Liverpool est pourtant plus qu'un match. Longtemps, on a même parlé de malédiction. Reste que Valbuena a claqué une lucarne en octobre 2007 et Lyon a même éliminé les Reds de la Ligue des champions, chez eux, en 2009. Bordeaux, lui, n'avait jamais gagné, ni marqué, lors de ses cinq précédents déplacements en Angleterre.

Benteke, le double jeu


Et pourtant, cette fois, tout était parfait. Bordeaux avait bien entamé la rencontre et donné du rythme malgré l'absence de son serveur maison Wahbi Khazri. Chantôme avait même collé un premier frisson à Anfield sur une mauvaise relance de Simon Mignolet. Plus encore, l'arbitre à retardement, Alon Yefet, avait même offert un but sur un plateau aux Girondins, le gardien belge des Reds ayant gardé le ballon près de vingt secondes dans les mains. Cadeau converti par Saivet, indirectement, et Bordeaux a alors cru à l'exploit. Un fil synonyme d'espoir de qualification. Une main lâchée, en six minutes. Solide depuis le début de la rencontre, le capitaine bordelais, Lamine Sané, emmène dans sa chute Benteke. Pénalty, là aussi avec le temps de la décision. Klopp se retourne, Anfield exulte. Milner vient d'égaliser dans la discussion. Bordeaux vient de lâcher une rencontre jusqu'ici plutôt tenue, et, à dix secondes de la pause, Christian Benteke détruit le moral de Carrasso d'un magnifique enchaînement ponctué d'une demi-volée du droit.

Le facteur Yefet




La deuxième période garde alors ses hommes et ses acteurs avec dans le rôle principal l'arbitre de la rencontre, Alon Yefet. Sept minutes après le retour des vestiaires, avec un but refusé aux Reds pour une « faute » de Christian Benteke sur son ami instable Cédric Yambéré. Alors que Carrasso repousse les pétards de Joe Allen et Jordon Ibe, Yefet va également s'interdire de siffler un penalty presque évident pour les Girondins sur une main de Benteke, encore. Sur le bord de la pelouse, Klopp souffle et continue de discuter avec le quatrième arbitre. Le penseur allemand ne veut pas marcher seul. Saivet fera frissonner une dernière fois Mignolet sur coup franc. Dans les gants. Au terme de quatre-vingt-dix minutes ouvertes, Bordeaux sort donc de la Ligue Europa avec deux défaites et trois nuls en cinq matchs de poule. Les Girondins recevront dans quinze jours le Rubin Kazan pour l'honneur et repartent d'Angleterre sans le succès historique attendu. Liverpool, de son côté, s'assure un ticket pour les seizièmes sans briller, miné par l'absence de Coutinho. Klopp tient son deuxième succès à Anfield. Sans lumière.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 6
il y a 2 heures La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9
À lire ensuite
Marseille sur le fil