1. //
  2. // 23e journée
  3. // Bordeaux/Guingamp (1-1)

Bordeaux et Guingamp se neutralisent

Pas de vainqueur entre les Girondins et l'E.A. Guingamp, qui s'affrontaient à Chaban-Delmas, dimanche après-midi. Un résultat nul (1-1) qui ne fait comptablement ni l'affaire des Bordelais, ni celle des Bretons, mais qui laisse des motifs d'espoirs aux deux équipes…

Modififié
0 4

Bordeaux - Guingamp
(1-1)

M. Poundjé (55') pour Bordeaux , C. Beauvue (28') pour Guingamp.


Comme souvent ces derniers temps, les Girondins ont du mal à s'imposer chez eux. Et comme souvent cette saison, ils concèdent l'ouverture du score (11 fois). C'est Claudio Beauvue, en inscrivant en première période son 11e but en Ligue 1 depuis le mois d'août, qui a confirmé la statistique. Hyper à l'aise aux côtés de son pote Christophe Mandanne, le canonnier a ouvert la brèche, après avoir mis plusieurs coups de boutoir dans la défense bordelaise. L'Antillais s'est exercé à la volée et ça a marché. Problème, il s'est éteint au fur et à mesure de la seconde période, comme ses coéquipiers. Ce fut l'inverse pour les Girondins qui, eux, par l'intermédiaire de Maxime Poundjé, seul buteur local, ont mis du dynamisme dans leurs offensives. Un premier but en pro pour le latéral gauche, qui sauve les meubles de la maison bordelaise, dans une partie très équilibrée...

Plus d'occases = but pour Guingamp


Depuis un mois, Bordeaux est dans une phase descendante, tandis que Guingamp surfe sur une dynamique positive. Les Marine et Blanc ont recruté deux joueurs au mercato, Isaac Kiese Thelin et Clément Chantôme – titulaires au coup d'envoi. Les Bretons, eux, n'ont pas eu besoin de renforcer plus que ça leur effectif. Faut dire qu'avec la doublette Mandanne-Beauvue, ils peuvent voir venir tranquillement (16 buts en Ligue 1). Justement, d'entrée, les boys de Gourvennec se cherchent et se trouvent. Le ton est donné. La partie sera placée sous le signe de l'attaque ou ne sera pas ! Les deux formations se projettent énergiquement vers l'avant. Thelin amorce une volée que Jonas Lössl capte sans frémir (4e). Le Suédois, encore, surgit au premier poteau, mais son exter' frôle la cage (8e). Christophe Mandanne répond, et sa volée finit dans les bras de Carrasso (9e). Ce match démarre fort. Bordeaux joue haut, maîtrise le ballon et oblige l'E.A.G. à reculer. Thelin est en jambes, Thomas Touré aussi, mais son dernier geste laisse à désirer. Bon, il colle des petits ponts, mais c'est pas suffisant.

Marcus Coco s'aperçoit que l'épaule de Nicolas Pallois est en acier. Jérémy Pied est virevoltant et pose quelques problèmes de motricité aux défenseurs aquitains. Pied centre en retrait, et Thibaut Giresse voit sa reprise de volée osée passer à côté (16e). Carrasso n'avait pas bougé… Trois minutes plus tard, en revanche, ce dernier se couche au sol pour sortir en corner la volée de Mandanne ; là, c'était vraiment chaud (19e). Sinon, 65% de possession de balle pour les Bordelais, le reste pour les autres. Oui, mais au bout du compte, ce sont les visiteurs qui mènent. Parce que la reprise de Beauvue, suite à un centre de la droite de Pied, ben elle a fait mouche (28e) ! 0-1. Logique, vu les occases nettes. Illogique, vu la maîtrise technique de Plašil et consorts. Mais au final, c'est pas ça qui compte… Allez, Mandanne s'échappe plein axe, mais Carrasso gagne son duel au sol (41e). M. Desiage siffle la pause, et c'est tant mieux pour les Girondins…

Un but et un coup de rouge


Willy Sagnol n'a pas apprécié la première période des siens. Résultat : Cédric Yambéré cède sa place à Nicolas Maurice-Belay. Ça galvanise Maxime Poundjé, qui fait « une Jallet » ; son centre finit sous la barre, mais Lössl détourne du bout des phalanges, en corner (46e). La cornermania sévit alors, et Bordeaux met la pression. N.M.B. frappe en puissance à ras de terre, et le cuir frôle le montant du portier danois (50e). Ça pousse, ça pousse, et Gourvennec découvre des ressorts sur son banc de touche… Il sent que son onze commence à plier. Mais le menhir, il est solide, et il résiste ! Ou pas. Poundjé, inspiré, fait son rush en rentrant dans l'axe, et allume sévère de loin : Benjamin Angoua détourne, et ça finit au fond (55e). 1-1, tout est à refaire pour la bande à Lössl. Coco – pas Michel, l'autre – pose une tête appuyée que Carrasso claque en corner (57e). Les débats s'animent, comme en fin de première. Les Marine et Blanc se ruent à l'attaque, les Blanc et Noir tentent le contre. Diego Rolán sort de sa trêve de Noël et compromet Dorian Lévêque. Maurice-Belay frappe du droit – si, si, c'est possible – mais ça finit dans la Garonne (75e). Plašil, lui, récolte un rouge ; comme il aime le vin, il prend un carton (79e). Bordeaux joue à dix. Rolan, côté droit, oblige Lössl à faire « une Arconada » , mais la balle est dégagée, juste derrière (81e). C'est la panique dans le camp breton, mais celui-ci gère jusqu'au coup de sifflet final son bon point pris en Gironde.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Laurent Brun, à Chaban-Delmas.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun rapport, mais une pensée pour les supporters espagnols au Qatar pour la coupe du monde de Hand, qui auront perdu face à la France vendredi et aujourd'hui en supportant le Qatar (payés par la fédé qatari)
Note : -1
Message posté par gazole
Aucun rapport, mais une pensée pour les supporters espagnols au Qatar pour la coupe du monde de Hand, qui auront perdu face à la France vendredi et aujourd'hui en supportant le Qatar (payés par la fédé qatari)


Moi j'ai une pensée pour LB, qui a du se taper cette purge donc tout le monde se fout et du coup louper la finale de fou de la France...
Message posté par gioB


Moi j'ai une pensée pour LB, qui a du se taper cette purge donc tout le monde se fout et du coup louper la finale de fou de la France...


Merci bcp ! Mais c'était pas si nul, au final...
Message posté par Loloscap


Merci bcp ! Mais c'était pas si nul, au final...


Je veux bien te croire, mais bon, le hand c'était quelque chose... On a vraiment une des meilleures équipes de l'histoire tous sports confondus
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4