1. //
  2. // Bordeaux/ASSE (1-2)

Bordeaux au banc des accusés

0 3
La rentrée des classes ne s'est pas passée comme prévu pour les Girondins de Francis Gillot. Défaits sur leur pelouse par Saint-Étienne (2-1), les Bordelais, qui s'attendaient à un autre départ, ont trouvé le coupable désigné : leur banc de touche.



Assis depuis la nuit des temps sur celui situé côté gauche, face à la pelouse, les Marine et Blanc, via la volonté de leur entraîneur, ont changé leurs habitudes, dimanche soir. Une décision probablement motivée par un excès de superstition du côté de l'ex-Sochalien, mais une erreur. Rappel : c'est avec les Lionceaux qu'il avait vaincu sa future équipe, ici-même, la saison passée (4-0).



Mais pour Christophe Galtier, belle aubaine. «  Cela faisait vingt ans que l'on n'avait pas gagné le premier match de la saison (en L1). C'est peut-être un signe du destin... on a changé de banc, déclarait-il, rire en coin. C'est ce que j'ai dit à Francis avant le match. On a changé car, à chaque fois que l'on venait s'asseoir à droite, on avait du mal. A gauche, on a eu un peu plus de réussite. »



En face, pour son homologue, pas d'humeur à la déconne. « On va rester à droite (jusqu'à la fin, NDLR). Ça a toujours été comme ça et ça ne changera pas. »



Alors, Bordeaux « bankable » ou Bordeaux bancale ?



A vous de choisir.



LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Faudrait penser à vérifier s'il ne consulte pas une voyante pour lire les astres, sinon c'est mal barré pour les girondins.
Si certains étaient au stade, vous noterez l'ironie pour les ultra marine: "nous alloooons gaaaaagnnn...." CSC
@Gael : de source sûre, ils ont consulté Raymond Domenech
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3