Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // Sochaux/Bordeaux

Bordeaux attendu au tournant

Au moment d'affronter Sochaux à Bonal cet après-midi (17h00), les Girondins, qui n’ont quasiment plus rien à jouer, veulent faire bonne figure, histoire de sauver la saison. Le plus drôle, c’est qu’ils y croient.

Il est des saisons où l’on s’ennuie du mois d’août au mois de mai. Ça arrive. A Bordeaux, c’est même le cas tous les ans. Mais parfois, il y a des matches qui réconcilient les joueurs avec leur public. Et la victoire obtenue à Chaban-Delmas face à Marseille (2-1), la semaine dernière, a permis de célébrer dignement les retrouvailles entre une équipe en mal de succès chez elle et un stade – pour une fois – entièrement acquis à sa cause. Bordeaux a prolongé une invincibilité de 35 ans sur ses terres face à son adversaire historique. C’est bien, mais c’est pas une fin en soi. Et dimanche, il va falloir aller défier Sochaux, à Bonal, dans une enceinte pleine à craquer. Un hôte potentiellement relégable, actuellement classé 19e (33 points). Soit onze rangs et treize unités derrière les Bordelais. Et c’est là que ça se gâte. Parce que les lionceaux sont enragés depuis la raclée subie au Parc des Princes (6-1), le week-end dernier. Pire, blessés.

Un truc qui inquiète les Marine et Blanc. « Ils vont remettre les choses à leur place, évidemment, parce que quand on a pris une claque, on resserre les boulons, indique Francis Gillot. J’aurais préféré qu’ils gagnent à Paris et qu’ils aient un peu moins de vigilance sur ce match, ajoute-t-il. Mais après ça, ils vont peut-être changer les joueurs… et ils auront surtout une présence défensive un peu plus constante que contre Paris, ce qui sera plus difficile pour nous. » Une situation bien plus critique pour des Doubiens actuellement sur le fil du rasoir, que pour des Aquitains (8e, 46 points) presque démobilisés, et ce, en dépit d’un objectif de circonstance : une sixième place mathématiquement atteignable. Bref. Un match cauchemar en puissance pour les hommes d’Éric Hély qui, selon J-Lo, ont pourtant «  bien redressé la barre depuis un moment  » et joueront leur va-tout «  contre les candidats directs au maintien, Caen et Ajaccio » .


Un avis que ne partage pas forcément Cédric Carrasso. « Cette équipe va jouer sa survie et c’est dans ce type de match que l’on n’arrive jamais à enchainer, prévient le portier international. Mais je pense que c’est un bon test pour nous pour cette fin de saison. C’est important comme match et toujours intéressant face à une équipe qui va devoir jouer au foot et gagner... Parce qu’elle est capable de très bien jouer et d’être performante à domicile, même si elle a perdu lourdement à Paris. Ce sera ouvert…  » . Une perspective excitante mais pas très rassurante, quand on a pour but de terminer avec honneur un exercice jusque-là morose. Mais les Girondins y croient, même s’ils restent sans concession dans l’analyse. « Ce qui nous est arrivé est mérité, tant dans le bon comme dans le mauvais, ajoute Carrasso. Ça découle d’un état d’esprit… il manque quelque chose, et on le paye à un moment donné. C’est pas de la malchance et il n’y a rien d’illogique » . Ce qui est certain, c’est qu’au terme d’une troisième saison consécutive sans résultats probants, les Marine et Blanc sont attendus au tournant. Et ça, c’est plutôt logique.

Par Laurent Brun, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 7 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
il y a 1 heure Froger vers l’USM Alger
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
il y a 5 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 57 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9