Bordeaux attend le « déclic »

Modififié
0 0
A Bordeaux, les temps sont difficiles. Classés 10e sur 20, les Girondins l'ont échappé belle face à Valenciennes (1-1), et ils le savent.



« On a perdu deux points, a fermement indiqué Jaroslav Plasil. Depuis le début de la saison, on réalise des premières mi-temps désastreuses... c'est comme ça. On perd trop de ballons et les contre-attaques ont été mortelles. Et quarante-cinq minutes, ce n'est pas suffisant pas pour gagner un match. »



Ou le constat d'une impuissance chronique à passer la vitesse supérieure. «  On a arraché un nul qui est important, vu le déroulement du match, c'est un point positif, a glissé Cédric Carrasso. Il faut trouver l'équilibre et se servir de ça pour réaliser un match complet, de A à Z, avec tous les ingrédients. Et si ça n'empire pas, ça va, a-t-il ajouté, « frustré » d'avoir pris un but. On n'a rien à perdre, faut se lâcher et essayer d'être plus réguliers. »



Un comportement qui irrite Jean Tigana. « La première mi-temps a été catastrophique dans la détermination et le replacement, a fait remarquer le coach bordelais. Il n'y a pas beaucoup de volonté pour venir suppléer l'autre. Mais je ne vais pas toujours critiquer ; au final, c'est un point. Il faut garder le positif, mais j'attends le déclic. »



Cette fois-ci, c'est sûr, Bordeaux jouera le maintien.



LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Carew est "stupide"
0 0