Bordeaux a trop calculé

Modififié
0 0
A Bordeaux, fin d'année rime avec bulletin scolaire. Et pour l'instant, les notes ne sont pas très bonnes. La faute au calcul, selon Ulrich Ramé.



« L'heure est grave, c'est la réalité comptable, a indiqué le portier girondin. Il reste six matches. Il n'y a pas de calculs à faire, il faut prendre des points. Les calculs, c'est fini, maintenant, c'est victoire systématiquement. Il faut avancer match après match et on fera les comptes à la fin. Je pense que l'on a trop calculé ces trois derniers mois... On est au pied du mur ! » .



L'analyse est sans concession pour le taulier de l'effectif, qui avait été le premier à tirer la sonnette d'alarme en janvier dernier. « C'est l'accumulation de plusieurs facteurs, et le fait de jouer sur différents tableaux qui pouvaient nous laisser espérer certaines choses. Mais certaines situations en ont provoqué d'autres. Puis, il y a eu des doutes, et la confiance s'est égrenée. Ça va très vite, et il n'y a pas de logique. On en paie les conséquences aujourd'hui » .



Mention passable, donc.





LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Blanc, à la bière !
0 0