1. //
  2. // Calcioscommesse

Bonucci, Pepe et Di Vaio absous

Modififié
0 24
Incroyable retournement de situation lors du procès du Calcioscommesse.

Ce qui était dans l'air depuis quelques jours s'est confirmé lors des sanctions, ce matin. Alors qu'Antonio Conte, le coach de la Juve, prend 10 mois de suspension, les Turinois Leonardo Bonucci et Simone Pepe, qui risquaient respectivement 3 ans et demi et un an de suspension, ont été absous.

Les deux joueurs, accusés pour des faits relatifs à la période où ils jouaient à Bari et à l'Udinese, s'en sortent donc indemnes, et pourront débuter tranquillement la saison dans quelques semaines.

Même chose pour Marco Di Vaio. L'ancien capitaine de Bologne, aujourd'hui à Montreal, risquait lui aussi un an de suspension. Mais comme Pepe et Bonucci, l'ancien Monégasque a été absous et pourra donc continuer de s'éclater en MLS, peinard.

Voilà. Tout ça pour ça. On peut avoir les explications, maintenant ?
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Spike Spiegel Niveau : CFA2
Heu j'avoue c'est un peu abusé là. On passe de 3ans de suspension requis par le parquet à une relaxe. Y avait pas un juste milieu?
Si tu t'informais correctement au lieu de te contenter des gros titres de la Gazzetta tu les aurais tes explications.
Le Procureur Palazzi passe pour un gros abruti, lui qui avait requis 3 ans pour Bonucci et 1 an pour Pepe (entre autres, hein). Le simple fait qu'ils aient été inculpés est un scandale tant il n'y avait rien de concret contre eux. La condamnation de Conte & co (entre autres, aussi) est un moyen pour sauver la face de notre cher fonctionnaire public.
Les incohérences de ce procès sont inadmissibles (coupable tant que tu ne prouves pas que tu es innocent, Masiello crédible puis non-crédible, Carobbio crédible quand il s'agit de Conte mais pas quand il s'agit de son président, Conte suspendu 10 mois sur la seule parole de Carobbio le joueur le plus pourri dans cette histoire alors que 20 autres joueurs l'ont contredit).
Les avocats de Conte, soutenus par ceux de la Juve, vont revenir à la charge lors du procès en appel, et sont bien déterminés à prouver (s'il le fallait encore) l'innocence de Conte. Les sentences d'ici le 22 ou 23 août.
On s'attendait à un grand nettoyage du Calcio et de ces histoires de paris, au lieu de ça on a une grande mascarade, et un festival médiatique.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 24