Boniek défend Platini

Modififié
97 0
Toujours provisoirement suspendu en raison d'un versement d'argent suspect entre Blatter et lui, pour une mission effectuée pour la FIFA, Michel Platini sera entendu entre le 16 et le 18 décembre prochain par la commission d'éthique de la Fédération internationale de football.

Déjà rassuré par un document qui prouverait son innocence, Platini a, en attendant, été défendu par son ancien coéquipier à la Juventus Zbigniew Boniek sur les ondes de la Rai : « J'espère que sa suspension va être annulée. Qu'il puisse ainsi se présenter aux élections de la FIFA. C'est un ami et il le sera pour toute la vie. Cette histoire a ruiné son image. Il n'a fait qu'envoyer à la FIFA une facture qui lui avait été payée. C'est une personne absolument honnête. Quelqu'un voulait griller sa candidature à la présidence de la FIFA : quand il y a de la politique, le jeu devient sale. »

Actuellement président de la Fédération polonaise de football, Boniek est même persuadé que Platini est victime d'un complot : « Il y a des gens qui ont truqué des centaines de match et ils radient Michel... Ils peuvent lui mettre deux ans, ils peuvent le suspendre à vie, mais il se défendra et à la fin, il gagnera, même s'ils auront obtenu ce qu'ils voulaient : l’empêcher d'être élu président de la FIFA. Et je crains qu'il arrive la même chose, même si la commission d'éthique annule sa suspension. »

Michel appréciera le soutien. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
97 0