1. // Interview
  2. // Les frères Kalou
  3. // Partie 1

Bonaventure Kalou / Salomon Kalou : l'entretien d'Ivoire

D'un côté, il y a Bonaventure. De l'autre, Salomon. Sans jamais s'affronter, les deux frères Kalou ont promené leur classe et leur sens du but sur les terrains d'Europe à sept ans d'intervalle. Posés dans le canapé familial, à Abidjan, ils reviennent avec humour et tendresse sur les liens qui les unissent et sur leurs carrières croisées, passées entre Rotterdam, Londres, Paris, Lille ou encore Berlin.

Modififié
Salut les frères Kalou ! Comment ça va ?
Bonaventure : Ça va très bien, Salomon est revenu d'Allemagne pour passer les fêtes de fin d'année en famille, chez moi à Cocody.
Salomon : Tous les 31 on fait la fête à la maison autour de la piscine. C'est la tradition.

Vous êtes quel genre de frères, le genre indépendant ou qui fait tout à deux ?
B : On a une grande différence d'âge…
S : Sept ans quand même.
B : Du coup, on ne partage pas forcément les mêmes délires. Plus jeunes, on ne sortait pas souvent ensemble. Il a ses amis, j'ai les miens.
S : On fait des choses ensemble quand même (rires).
B : On discute très souvent tous les deux, mais quand on s'assoit sur le canapé et qu'on parle, c'est vraiment de sujets concernant la famille, sa carrière, son avenir. Des choses sérieuses, quoi (rires). Quand il veut délirer, il a ses amis.

On n'est pas les premiers à s'afficher, à vouloir se montrer à la télé. On essaie de se fondre dans la masse, c'est notre éducation. Bonaventure Kalou

Vous semblez assez proches, tout de même, en matière de caractère et de personnalité. Vous renvoyez une image de gens assez réservés…
B : On a vraiment des caractères similaires. Quand je reproche un truc à Salomon, ma mère me dit : « Tu fais la même chose toi aussi, tu lui en veux d'être comme ça, mais c'est ce que tu es. »
S : On tient ça de notre père, il est très calme, il prend du recul sur tout. Il est vraiment dans le « lay-back » , comme on dit.
B : Quelle que soit la situation, il ne panique presque jamais, il trouve toujours les mots justes. C'est quelqu'un qui sait agir avec beaucoup de sagesse. (il réfléchit) On est des gens assez simples, on vient d'un milieu modeste. Du coup, on n'est pas les premiers à s'afficher, à vouloir se montrer à la télé. Ici, les gens n'ont pas besoin de ça, il y a déjà trop de pauvreté. On essaie de se fondre dans la masse, c'est notre éducation. On tient ça de nos parents.
S : Quand ils sont là, on ne peut pas tout se permettre.
B : La dernière fois, Salomon avait fait une coiffure un peu bizarre, le vieux lui a dit « C'est quoi ça?! »
S : J'ai dû me recoiffer le lendemain.
B : Pour te dire…


Quand deux frères deviennent pros, c'est dû à quoi ? Les gênes, la formation, l'éducation ?
B : Je sais pas, moi (rires).
S : Le truc, c'est que notre père était passionné de foot.
B : Il nous emmenait tout le temps au stade.
S : Il commandait des maillots du FC Nantes et du PSG, il suivait vraiment l'actualité du foot européen. Lui-même voulait devenir joueur, mais à l'époque, c'était pas un métier possible en Côte d'Ivoire…
B : C'était pas une option, non.
S : Il a dû être enseignant.
B : Je pense qu'il a vécu sa passion à travers nous, en fait.


Il vous a encouragés à jouer au foot ?
B : Non, pas vraiment. Salomon a pu commencer à jouer beaucoup plus tôt que moi. Moi, j'ai dû ouvrir la voie. Mon père était très strict sur le fait qu'il fallait allier les études avec le sport. Pour lui, le plus important, c'était que je passe déjà le bac avant de me consacrer au football. Comme j'ai réussi à devenir professionnel par la suite, ça a facilité la tâche à Salomon.
S : Bonaventure a joué un grand rôle dans ma carrière, parce que pour moi, c'était un exemple à suivre. Quand tu es jeune, c'est plus facile d'avoir un repère et d'essayer de faire mieux.

Salomon est beaucoup plus adroit que moi face au but. Moi, j'étais plus dans la technique. Chacun a ses qualités. Il était plus buteur, moi plus créateur. Bonaventure Kalou

Est-ce qu'on peut dire aujourd'hui que l'élève a dépassé le maître ou pas ? C'est qui le meilleur de vous deux ?
S : (rires) Moi, je pense que ce qui nous différencie le plus, c'est que Bonaventure n'a pas fait de centre de formation, donc pour moi, il a plus de mérite. C'était un talent pur naturellement. Il avait ce don-là, il était doué.
B : J'étais plus doué, mais je trouve que Salomon a beaucoup progressé pendant sa carrière, au niveau de la protection du ballon, de la technique. Pour répondre à la question, je pense que Salomon est beaucoup plus adroit que moi face au but. Moi, j'étais plus dans la technique. Chacun a ses qualités. Il était plus buteur, moi plus créateur.
S : Voilà, on va dire ça comme ça (rires).

Vidéo

Enfants, vous avez beaucoup joué ensemble dans la rue ?
B : Non, il était trop petit, il n'y avait pas d'intérêt (rires). Mais il me suivait souvent quand j'allais jouer...
S : Je le regardais faire ses tournois Maracanã, des petits matchs de rue comme il y en a partout en Côte d'Ivoire. Mais je n'ai jamais joué avec lui, j'observais. C'est comme ça qu'on progresse (rires). Il était très habile, surtout dans les crochets ! C'est vraiment un dribble qui lui était propre, il l'a appris sur le tas.

Derrière, vous êtes tous les deux recrutés à l'ASEC Mimosas, le meilleur club du pays…
B : Oui, mais moi, contrairement à Salomon, je n'ai pas été formé là-bas. Je suis venu directement en pro depuis mon petit club d'Oumé. J'ai joué en division 1 ivoirienne plus de 35 matchs et c'est comme ça que j'ai été repéré par Feyenoord. Salomon, lui a été formé à l'ASEC. L'académie Mimosifcom venait d'ouvrir. Vu que j'étais sur place, j'ai parlé de mon frère à Jean-Marc Guillou qui gérait le centre de formation.


Quand est-ce que tu as remarqué que Salomon avait du talent ?
B : Sincèrement, je ne vais pas mentir, je ne l'avais pas vraiment vu jouer encore à l'époque. Seulement, les gens n'arrêtaient pas de me dire : « Ton frère a du talent, il faut que tu le mettes à l'académie, c'est vraiment un très bon joueur. »
S : J'étais pas mal.
B : Il est venu à l'académie et Guy Roux m'a dit… euh Guillou m'a dit, pardon (rires), qu'il était bon et qu'il le prenait. Il n'a pas eu besoin de passe-droit. Il a fait un essai et tout de suite, ça a été concluant. Moi, je suis parti assez rapidement.
S : Bonaventure a fait une seule saison là-bas. Donc quand je suis arrivé à l'académie, il était déjà en partance pour la Hollande. C'est sûr qu'arriver derrière lui, c'était difficile, les gens me comparaient toujours à mon grand frère qui jouait en Europe. Il m'a fallu travailler encore et encore pour ne pas briser la réputation familiale. C'était parfois pesant, mais c'était une motivation en vérité, parce que mon objectif, c'était toujours de faire comme mon grand frère.
B : Heureusement, Guillou l'a bien conseillé à ma place. Il a été comme un père pour lui
S : J'ai passé cinq ans à l'académie, Jean-Marc venait tous les jours voir les entraînements, pour me donner des petits conseils. Il y avait les pros qui s'entraînaient juste à côté, c'était excitant.


À l'époque, il y avait une génération de joueurs exceptionnelle à l'académie...
S : Oui. Personnellement, je partageais ma chambre avec Yaya Touré ! On était tous les deux de la deuxième promotion.
B : Il y avait aussi Kolo Touré, le grand frère de Yaya, dans la première promotion.
S : Kolo, c'est vraiment un bosseur. Chaque matin, il se réveillait tôt pour prier et s'entraîner. Mais quand je dis tôt, c'est vraiment tôt, genre cinq heures du matin ! Il faut imaginer Kolo taper à notre porte pendant la nuit pour qu'on vienne s'entraîner avec lui. Avec Yaya, les premiers jours, on n'ouvrait pas la porte, on voulait juste dormir. Mais Kolo a tellement insisté qu'à un moment, on a fini par le suivre. Il nous emmenait nous entraîner sur un petit terrain de sable. C'était fatigant. Mais petit à petit, c'est devenu une routine. Chaque matin, à la fin de sa prière, il venait nous chercher. Vu que Yaya et moi, on savait bien dribbler, il nous prenait en un contre un, chacun notre tour. Je prenais le ballon et je le fixais, puis c'était au tour de Yaya d'essayer de le passer. Kolo, lui, il en profitait pour perfectionner sa défense. Cela nous a bien fait progresser. Le travail paie, puisque Yaya a fini par jouer à Barcelone, Kolo à Arsenal et moi à Chelsea.


Que ce soit chez les Kalou ou les Touré, les grands frères ont donc joué un rôle important...
S : Mais bien sûr, c'est important, parce que le plus dangereux, c'est de stagner. Quand tu travailles moins ou pas du tout, les grands frères sont là pour te faire bosser plus.
B : Je lui ai donné beaucoup de conseils quand il était plus jeune. Comment ne pas se faire prendre le ballon quand l'adversaire est derrière, le jeu dos au but, etc. Je lui ai appris beaucoup de choses.
S : Quand je fais un mauvais match, il est le premier à le dire.
B : On a toujours été très objectifs l'un envers l'autre. Quand il n'est pas bon, je lui dis, je vais pas lui mentir. C'est ça aussi, être un grand frère.

Quand je fais un mauvais match, Bonaventure est le premier à me le dire.Salomon Kalou

Est-ce qu'il y a une rivalité avec les frères Touré pour être la famille numéro un du football ivoirien ?
S : Ah non, pas de rivalités du tout (rires). Déjà, on ne joue pas aux mêmes postes : Kolo est défenseur, Yaya milieu, Bona est numéro 10 et moi devant ou sur un côté, donc on ne peut pas se comparer.

La différence entre vos deux fratries, c'est que les Touré ont eu la chance de pouvoir jouer ensemble en sélection…
S : C'est vrai, on n'a jamais joué ensemble ou même l'un contre l'autre.
B : Chaque fois que lui, il arrivait, moi, je partais.
S : On s'est quand même entraînés une fois ensemble au Feyenoord. Quand j'étais avec les jeunes, j'ai été invité à m'entraîner avec les pros, chaque semaine deux joueurs de la réserve venaient compléter l'effectif.


C'était fait exprès que tu partes à chaque fois, Bonaventure ?
B : Non, c'était écrit quelque part qu'on ne devait pas jouer ensemble.

C'est un regret ?
B : Un peu oui, mais bon c'est comme ça.
S : Avec le recul, on aurait pu jouer la Coupe du monde 2006 ensemble. Quand les Pays-Bas et la Côte d'Ivoire étaient tombés dans la même poule.


Effectivement, vous auriez pu faire comme les frères Boateng, jouer chacun pour une sélection différente. Bonaventure a la double nationalité, mais il a très tôt choisi la sélection ivoirienne. Salomon, lui, a failli porter le maillot des Oranje, mais sa naturalisation a échoué juste avant le Mondial…
B : J'avais déjà joué en sélection ivoirienne quand j'ai obtenu le passeport néerlandais, donc la question ne s'est jamais posée. Après, c'est vrai que tous les deux, on a un rapport très spécial avec la Hollande. Pour moi, c'est un peu ma deuxième maison. Mon premier fils y est né. J'y ai passé les cinq plus belles années de ma carrière.
S : Moi, je suis arrivé très jeune, je n'avais pas encore de sélection avec les Éléphants. Mon coach Ruud Gullit savait que j'étais encore libre et il en a parlé à Marco van Basten. J'ai accepté de manière naturelle, pour moi c'était normal de jouer pour les Pays-Bas, car c'est là-bas que j'ai commencé à jouer professionnel, ce sont eux qui m'ont donné ma chance. C'était une envie authentique. Malheureusement, je n'étais pas qualifié pour avoir le passeport. C'était compliqué, en gros il fallait habiter là-bas depuis 4 ans, et moi, je n'étais là que depuis 2 ans. Van Basten et la Fédération ont alors engagé une procédure de naturalisation avant le Mondial. Il y avait une dérogation spéciale pour les talents qui pouvaient rendre service au pays, mais elle m'a été refusée. À l'époque, la ministre de l'Intérieur s'y est directement opposée. Sa politique à elle, c'était la lutte contre l'immigration.
B : Elle a vu cette histoire comme l'opportunité de se faire de la pub.
S : En 2006, j'ai donc reçu deux convocations, celle de la sélection ivoirienne et celle des Pays-bas. Mais je n'ai pas pu venir non plus jouer pour la Côte d’Ivoire, puisque la procédure avec les Pays-Bas était déjà engagée. C'est dommage.
B : On va dire qu'à toute chose malheur est bon, puisque ça t'a permis de jouer par la suite pour ton pays, et de gagner une CAN.



Par Christophe Gleizes et Barthélémy Gaillard, à Abidjan
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bonaventure! Comme j'étais content quand il a signé au PSG le 1er match de la saison contre Metz où on gagne 4-0, j'étais persuadé qu'on allait tout péter avec ce recrutement...
nononoway Niveau : CFA
*fatigant pas fatiguant
Ca me parait limite quand même sa volonté de jouer pour les PB, alors qu'il est né en Cote d'Ivoire, y a grandi, y a été formé...
Il a beau faire passer ça pour un truc naturel, ça ressemble plutôt à une bonne vieille ficelle de gros opportuniste! A l'époque d'ailleurs, quand j'ai vu qu'il snobait la sélection ivoirienne, je n'en voulais plus. Après il a marqué des buts importants, mais lui, comme son frère, n'ont jamais vraiment mouillé le maillot pour la CI.
Message posté par Crok
Bonaventure! Comme j'étais content quand il a signé au PSG le 1er match de la saison contre Metz où on gagne 4-0, j'étais persuadé qu'on allait tout péter avec ce recrutement...


4-1
Trois passes décisives puis le trou noir
Salomon, un super sub du pauvre à Chelsea, tout juste une bonne saison à Lille et se finir au Herta
Le Herta qui est 3ème (?) putain!
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Message posté par Crok
Bonaventure! Comme j'étais content quand il a signé au PSG le 1er match de la saison contre Metz où on gagne 4-0, j'étais persuadé qu'on allait tout péter avec ce recrutement...


Pareil. Ceci dit, avec le recul, on aurait du se méfier: un 4è but marqué par Christophe Landrin, ça aurait du nous interpeller.
Plus ça va et plus je me dit que si un joueur veut jouer pour telle ou telle sélection, c'est son problème et ça ne nous regarde pas.

Mais je dois avouer que j'ai un problème avec le patriotisme alors forcément... ^^'
RealYannito Niveau : CFA2
Message posté par Baros
4-1
Trois passes décisives puis le trou noir
Salomon, un super sub du pauvre à Chelsea, tout juste une bonne saison à Lille et se finir au Herta
Le Herta qui est 3ème (?) putain!


il marque tout de meme en final de ligue des champions il me semble.supersub du pauvre ok si tu veux mais a la limite meilleur remplaçant que falcao actuellement.a lille ses 2 saisons sont pas mal du tout.la premiere partie de saison est pas terrible car il joue sur un coté mais quand il est replacé dans l'axe il finit toujours avec ses 15 buts en ligue 1
Christophe j'espère que tu as bien profité du séjour à Abidjan. Les belles plages de sable fin, Les bars et boites de nuits, l'alloco+Attieke

Bien à toi!
Message posté par RealYannito
il marque tout de meme en final de ligue des champions il me semble.supersub du pauvre ok si tu veux mais a la limite meilleur remplaçant que falcao actuellement.a lille ses 2 saisons sont pas mal du tout.la premiere partie de saison est pas terrible car il joue sur un coté mais quand il est replacé dans l'axe il finit toujours avec ses 15 buts en ligue 1


Il a marqué en finale de LDC? Aux TAB en 2008 contre United, en 2012 s'il y était encore c'était aux TAB, mais jamais au cours d'un match! ou bien je me trompe
Leur histoire avec Kolo qui vient les chercher chaque matin, ça fait très Olive et Tom, genre 3 potes qui s'entrainent solo! C'est cool!

RealYannito Niveau : CFA2
Message posté par Baros
Il a marqué en finale de LDC? Aux TAB en 2008 contre United, en 2012 s'il y était encore c'était aux TAB, mais jamais au cours d'un match! ou bien je me trompe


oui non je me suis dechiré autant pour moi
Xavlemancunien Niveau : National
Super interview de la Team BS
supernabot Niveau : DHR
Effectivement interview sympa. J'ai toujours trouve Bonaventure plus flamboyant, et son frere, certes excellent, mais moins fantasque.

A quand une dans la meme veine entre les freres Toure ?

Petite suggestion (en tant que supporter messin mais ca devrait interesser le plus grand nombre), et qui serait un bon pendant aux interviews "Ivoiriennes" : Metz a son academie satellite de foot a Dakar : Generation Foot, qui a sorti pas mal de bons joueurs (Sadio Mane, Diafra Sakho ou Papiss Cisse entre autre). L'equipe a d'ailleurs gagne la coupe du Senegal l'an dernier si je ne m'abuse.
Cette derniere n'est d'ailleurs qu'un aspect d'une strategie qui comprend aussi un club de D2 Belge, Seraing, ou le club prete ses joueurs pour qu'ils s'aguerissent. Le dernier en date etant le gardien actuel Didillon qui a remporte le tournoi de Toulon et est surclasse avec les espoirs.

Enfin tout ca pour dire qu'il y a un article sympa a faire autour de cette maniere de gerer les clubs comme des "groupes" (evidemment les exemples les plus frappants sont Man City et Chelsea).
@Super
Tu te trompes pas sur Génération Foot, ils ont gagné la coupe du Sénégal contre le Casa Sport (L1) alors qu'eux, ils évoluaient en...national! Cela te situe leur performance.
Cette année, ils sont en L1 et truste la tête du championnat et partie comme c'est partie, ce serait pas étonnant qu'ils soient en L1 la saison prochaine tant ils dominent les débats en L2.

Faut dire aussi, que contrairement aux autres équipes, GF a de gros moyens et de très bonnes installations.
Ils sont avec Diambars et Dakar Sacré-C?ur, les seuls clubs doté de pareilles installations. D'ailleurs, ils ont beaucoup de joueurs qui évoluent dans les équipes de jeunes du Sénégal.
Dire que vers 2005 ou 2006 y'avait des rumeurs en bois qui envoyaient Salomon épauler son frère à la pointe de l'attaque bourguignonne. J'y croyais tellement et ça aurait été tellement énorme d'avoir les 2 frangins en pointe ! On peut être naïf quand on a 16 ans ...
Excellente interview! je ne savais même pas que Salomon avait failli joué avec les Pays-Bas! mais perso même si ce pays lui a sûrement beaucoup donné d'un point de vue footballistique, être représentant d'un pays alors que cela ne fait que deux ans que t'y habites est un peu bizarre de mon point de vue. Mais la ministre qui s'en mêle directement est vraiment une opportuniste de bas étages! Une rapace! Elle n'avait rien d'autres à foutre c'est à croire
il y a 6 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1
Article suivant
Mandanda qualifie l'OM