En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Interview
  2. // Les frères Kalou
  3. // Partie 2

Bonaventure et Salomon Kalou : rencontre en famille

D'un côté, il y a Bonaventure. De l'autre, Salomon. Sans jamais s'affronter, les deux frères Kalou ont promené leur classe et leur sens du but sur les terrains d'Europe à sept ans d'intervalle. Posés dans le canapé familial, à Abidjan, ils reviennent avec humour et tendresse sur les liens qui les unissent et sur leurs carrières croisées, passées entre Rotterdam, Londres, Paris, Lille ou encore Berlin.

Modififié
Pour en revenir au Feyenoord, vous savez que vous avez marqué exactement le même nombre de buts là-bas ?
B : C'est vrai ?
S : Je ne savais pas.

Oui, 42 buts chacun. Sauf qu'il a fallu 110 matchs de moins à Salomon pour atteindre ce total…
S : Bonaventure, il jouait sur un côté en même temps (rires).
B : C'est plus difficile de marquer des buts quand tu es excentré.

Tu peux te consoler, Bonaventure, en te disant que tu as remporté des titres en Hollande, contrairement à Salomon…
B : Oui, le championnat en 1999 et une Coupe de l'UEFA contre Dortmund. On gagne 3 buts à 2. À l'époque, on fait une très grosse équipe. Le meilleur, c'était Van Hooijdonk, un tireur de coups francs exceptionnel. Quelle que soit la position, quand l'arbitre sifflait, c'était dangereux. À chaque faute, tout le stade se levait et levait les bras en avance parce que 90% du temps, ça faisait but. C'était impressionnant. En plus, il était bon dans les airs, un vrai numéro neuf qui traînait dans la surface…
S : Moi, j'ai côtoyé des très bons joueurs aussi, comme Van Persie, Shinji Ono, Dirk Kuyt, Romeo Castelen…

« Maintenant, le Parc des Princes, c'est le même problème qu'à Chelsea : ambiance feutrée et compagnie. » Salomon Kalou
Qu'est-ce qui vous a marqué au Feyenoord ?
S : J'aime bien ce club parce qu'il y a eu beaucoup de joueurs africains qui ont pu s'exprimer là-bas. C'est un des meilleurs clubs de Hollande, mais il n'y a pas la même pression qu'au PSV ou à l'Ajax. C'est parfait pour un jeune joueur.
B : Le Feyenoord, c'est un club très populaire, les supporters sont passionnés, ils adorent leur équipe. L'ambiance au stade est comparable à Liverpool.
S : Ils chantent la même chanson déjà.
B : Ça change du public français (rires)

Tu as quand même connu le Parc des Princes, à une époque où il y avait encore de l'ambiance…
B : Oui c'est vrai, à l'époque, c'était pas mal.
S : Mais maintenant, le Parc des Princes, c'est le même problème qu'à Chelsea : ambiance feutrée et compagnie. Nous, le stade était tellement bien placé dans Londres qu'au final, ce sont les gens qui habitent à côté qui prennent les tickets. Ce sont plus des spectateurs que des supporters.
B : Ce ne sont pas les gens qui aiment vraiment le club. C'est comme Monaco un peu, c'est pas un public de passionnés.
S : Au Hertha Berlin, on a au moins de trois mille supporters qui se déplacent à chaque match, quelle que soit la ville où on va jouer. Tu peux avoir un match contre Hanovre ou Hoffenheim, tu sens quand même la ferveur. En tant que joueur, c'est motivant, ça donne plus de passion que dans un match de championnat de France où il n'y a pas forcément de grosses ambiances.

Vidéo

À vous entendre, on a l'impression que ça ne vous a pas fait rêver la Ligue 1…
S : Moi, c'est de jouer pour Rudi Garcia qui m'a plu. Il avait une philosophie du foot qui me plaisait, je pense que c'est pareil pour Bonaventure avec Guy Roux.
B : (Rires) Il a cru en moi, il est allé jusqu'en Hollande me chercher, il a vraiment fait le forcing pour que je vienne.

À l'époque, tu étais international ivoirien et vainqueur de la Coupe UEFA, pourquoi tu as choisi d'aller à Auxerre ? Tu ne pouvais pas avoir mieux ?
B : Si, mais ce qui m'a poussé à accepter, c'est toujours cette quête perpétuelle de remise en cause, cette envie d'essayer autre chose, de sortir d'un certain confort dans lequel je m'étais installé depuis cinq ans. Et puis j'avais envie de jouer en France, quand même, ça m'attirait. Quand tu es jeune en Côte d'Ivoire, c'est un championnat qui fait rêver tout le monde.

« C'est moi qui ai organisé le transfert de Salomon à Lille. J'ai joué le rôle d'agent. » Bonaventure Kalou
Toi aussi, Salomon, tu as signé en France pour te remettre en cause ?
S : Oui. Il faut comprendre que quand je suis arrivé à Chelsea, j'étais très jeune. Je me suis retrouvé dans une équipe de joueurs confirmés, entourés de mecs comme Ballack ou Lampard, avec de l'expérience et le nom qui va avec. Pour me recruter, Mourinho était venu me voir en personne en tribunes à Rotterdam. « Cela fait longtemps que je te suis, ça t'intéresserait de venir jouer pour moi ? » Forcément, j'étais ravi. Il a ajouté : « Tu sais à Chelsea, il y a beaucoup de stars. Toi, tu es jeune, tu arrives, tu as à peine 20 ans, je ne te promets pas que tu vas être titulaire, mais je te promets que tu vas jouer tous les matchs ! Même s'il reste une seconde avant la fin, je te ferai rentrer. » Et à chaque fois, même si c'était pour deux minutes, il me faisait entrer. Il a tenu parole. Je pense que s'il était resté plus longtemps, j'aurais pu jouer davantage et vraiment m'imposer sur la durée. Au final, je suis quand même resté plus de six ans au club, j'ai gagné la Ligue des champions, j'ai vécu de grands matchs. Mais au bout d'un moment, pour moi, l'important, c'était de retrouver le terrain régulièrement. D'aller jouer là où je pouvais être titulaire et prendre du plaisir. Et avec Rudi Garcia, j'en ai pris, c'est le principal.
B : C'est moi qui ai organisé le transfert, j'ai joué le rôle d'agent. À l'époque, personne n'avait compris ce choix-là, passer de Chelsea à Lille. Le public voyait ça comme une régression. D'autant plus que ça s'est mal passé au début, car il est arrivé blessé.
S : J'avais mal à la cuisse, les choses ne se passaient pas comme je l'aurais souhaité, on m'a mis plusieurs fois sur le banc.
B : Je me sentais doublement responsable, parce que c'est moi qui l'avais encouragé à signer au LOSC. Mais grâce à mon expérience personnelle, j'ai su trouver les mots pour qu'il ne sombre pas. Avec le recul, c'est la meilleure décision qu'il ait prise, d'aller là-bas, de se remettre en cause, de montrer à tous ceux qui suivent le foot qu'il valait mieux qu'un simple remplaçant de luxe à Chelsea.

Ce n'était pas trop dur quand même de passer de Didier Drogba à Nolan Roux ?
B : C'était une expérience à vivre (rires).
S : Je ne regrette pas, je voulais changer.
B : C'était dur à cette époque, mais j'ai toujours cru en lui. Quand on touche le fond, on ne peut que remonter.

Vidéo

Pourquoi tu lui as conseillé de venir en France si tu n'as pas trop aimé ?
B : Si, je suis un peu critique, mais en France, j'ai eu pas mal de bons moments quand même. Avec Auxerre, on était une équipe que tout le monde craignait, on ne perdait presque jamais à domicile. On a fait de très belles choses. Avec le PSG, en revanche, ça s'est moins bien passé. Malheureusement, c'était une époque où le club n'avait pas autant d'argent que maintenant pour faire une équipe compétitive. Il y a eu des périodes difficiles, c'était instable avec le retrait de Canal +, la mort du supporter contre l'Hapoël Tel-Aviv… Mais si le PSG est ce qu'il est aujourd'hui, c'est aussi parce qu'il est passé par ces moments-là. Après, tout n'était pas à jeter non plus à Paris ! J'ai quand même gagné une Coupe de France, qui plus est contre Marseille.
S : Je m'en souviens bien, j'étais à Rotterdam, devant ma télé. Récupération de Cissé, passe en retrait et frappe sous la barre avec Barthez dans le but !
B : Ce sont des choses qui ne s'oublient pas. Même aujourd'hui, quand je suis à Paris, il y a des supporters qui m'en parlent encore.

C'est le moment où Bonaventure t'a le plus impressionné ?
S : Non, il y a eu beaucoup d'autres moments comme ça, en sélection, à Auxerre ou à Paris. Je regardais tous ses matchs (rires). Après, il n'y a pas à dire, gagner deux fois d'affilée la Coupe de France en marquant à chaque fois un but victorieux en finale, c'est très fort.
B : L'année d'avant, je marque à la 94e minute contre Sedan. La veille, je jouais un match avec les Éléphants en Libye, Guy Roux a affrété un jet privé spécialement pour moi, pour que je revienne et que je participe au match. Je n'ai joué que quinze minutes de cette finale, mais le coach savait que je pouvais changer le match. Il a cru en moi, et il a eu raison (rires).


À l'inverse, quel est le moment où Salomon t'a rendu fier ?
B : Il y a plein de moments. Il y a tous les jolis buts qu'il a marqués avec le Feyenoord. Mais mon préféré, c'est son but en sélection contre le Maroc, il part en face à face et termine le gardien par un ballon piqué.

Vidéo

Ce n'est pas quand il soulève la Ligue des champions en 2012 avec Chelsea ?
B : Si, c'était bien aussi (rires).
S : Moi, je continue de penser que si on devait gagner la Ligue des champions avec Chelsea, c'était à Moscou en 2008 où on perd en finale contre Manchester aux tirs au but. À l'époque, on était nettement meilleurs dans le jeu. En 2012 à Munich, on était plus un bloc, un groupe, mais ce n'était pas le plus beau match de l'histoire du club.

C'est comme pour la CAN que tu as remportée, Salomon. Vous n'avez pas gagné au moment où la Côte d'Ivoire était la plus forte…
S : C'est vrai.
B : La CAN, on aurait dû la gagner dès 2006, on était largement au-dessus. C'est un gros regret. On avait la meilleure équipe ivoirienne de tous les temps. J'en ai justement parlé avec Drogba il y a deux jours au téléphone. On s'est ratés, mais je crois que ce n'était tout simplement pas notre heure. Parce que perdre deux finales aux penaltys, sur des petits détails, ça veut dire que ça ne devait pas se faire… Pourquoi Didier, qui marque toujours, rate subitement un ou deux tirs au but aussi importants ? C'est inexplicable. Mais c'est dommage, vu tout ce qu'il a apporté à la sélection, qu'il n'ait pas été récompensé par un titre. Cela aurait été plus logique qu'il la gagne, la cerise sur le gâteau. Mais bon, c'est comme ça.
S : C'est ça, la magie du foot.

Pour en revenir à vos carrières en club, les choses ont commencé à se compliquer pour Bonaventure après son départ du PSG...
B : Oui, j'ai signé à Lens, pour rejoindre Guy Roux, mais ça s'est très mal passé. Il a été licencié et je suis parti au bout de six matchs. Derrière, je suis allé aux Émirats arabes unis, à Al Jazira, mais là aussi, j'ai eu des problèmes, je ne suis resté que cinq mois. Du coup, je me suis retrouvé au chômage. C'était pas facile.

« Tout évolue à vitesse grand V à Abidjan. Il suffit de partir deux mois, et quand tu reviens, tout a changé. Sauf la bouffe et la musique » Bonaventure Kalou

Alors que toi, Salomon, c'est vraiment à ce moment précis que tu exploses à Chelsea. Comment vous avez vécu ce parcours croisé à ce moment-là ?
B : Avec du recul, peut-être que j'aurais dû m'accrocher et ne pas partir comme ça de la France. Aujourd'hui, je regrette ces décisions. Cela ne s'est pas passé comme je voulais. Mais bon, ces mauvaises choix ont été bénéfiques quelque part pour Salomon. Cela nous a servi de leçon à tous les deux. Maintenant, je sais qu'en football, comme dans la vie en général, il ne faut jamais prendre de décisions quand on est déçu ou euphorique.
S : À chaque tournant de ma carrière, Bonaventure était présent, il m'a permis de faire les bons choix. Moi, je me souviens quand j'ai quitté Chelsea, plein de gens me disaient d'aller aux Émirats ou dans les pays du Golfe… C'est quelque chose que Bonaventure a pu me déconseiller avec son vécu personnel.
B : Là-bas, la FIFA n'est pas aussi regardante qu'en Europe. Il y a des promesses qui ne sont pas tenues et des contrats qui ne sont pas honorés. Il faut aller là-bas quand on est vraiment sur la fin. Là, Salomon a encore de belles années devant lui, ce n'est pas le bon moment.
S : J'irai peut-être plus tard.

En parlant d'avenir, vous avez beaucoup de projets sur le feu actuellement ?
S : Oui, c'est important, on ne reste pas footballeur à vie, donc il faut songer à faire autre chose. Lui, il est installé ici, il sent les bons coups.
B : J'ai des opportunités, j'essaye de lui en parler, mais pour l'instant, il n'y a rien de décidé.

Après les Kalou footballeurs, on va donc avoir affaire aux Kalou entrepreneurs ?
B : Oui sûrement, il y a énormément de choses à faire ici.
S : La Côte d’Ivoire est en train de progresser sur tous les plans, Bonaventure voit plein de projets ici…
B : Tout évolue à vitesse grand V. Il suffit de partir deux mois d'Abidjan, quand tu reviens, tout a changé.
S : Ce qui ne change pas, quand même, c'est la bouffe, la musique. Ici, ça va à 100 à l'heure, les gens vont manger, après ils vont danser dans les bars ou les maquis, c'est typique de la Côte d'Ivoire.
B : L'hospitalité des gens aussi, les étrangers sont très vite adoptés ! Il y a une certaine joie de vivre, malgré les événements difficiles qu'on a traversés, on ne la perd jamais.
S : Les journées passent vite !

Pour finir, qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter à l'avenir ?
S : Pour moi, vu que je suis encore en activité, ce serait de durer le plus longtemps possible.
B : Voilà, jusqu'à 36 ou 37 ans, et qu'il se retire en étant encore en haut de l'affiche...
S : J'ai une lourde pression familiale sur les épaules.
B : Oui, car je suis les matchs de Bundesliga à distance ! Le championnat allemand ne passe pas sur Canal +, mais je m'en sors sur internet avec Live TV. Je suis là dans mon salon, avec mon grand ordinateur, et je regarde mon frère jouer en streaming. Des fois ça se coupe, ça revient, c'est galère. Mais je l'ai à l'œil, Salomon ! Comme toujours !



Par Christophe Gleizes et Barthélémy Gaillard, à Abidjan
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Parme passe sous pavillon chinois 23 il y a 3 heures Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 19
il y a 8 heures Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 84 il y a 10 heures Corinthians sacré champion du Brésil 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:59 La boulette de Carragher lors d'un match amical 7 Hier à 13:06 Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 Hier à 12:12 Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 Hier à 11:47 Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 58 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2 dimanche 22 octobre David Neres claque un geste « à la Berbatov » 5 dimanche 22 octobre Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 73
À lire ensuite
Top 10 : Foot et lunettes