1. // CM 2014
  2. // Eliminatoires Afrique
  3. // Côte d'Ivoire/Gambie

Bon pied, Bony

Ce soir, la Côte d’Ivoire dispute son premier match après le fiasco de la CAN, à l’occasion des éliminatoires pour le Mondial 2014. L’occasion de voir à l’œuvre un certain Wilfried Bony, troisième meilleur buteur en Europe derrière Messi et CR7. Rien que ça.

Modififié
230 10
Wilfried Bony ? Bony and Clyde ? OK. Une fois passée la vanne qui vient à l’esprit de tous lorsque l’on prononce son nom, Wilfried Bony devient un véritable cas sur lequel s’attarder. L’attaquant ivoirien de 24 ans est véritablement en train de se faire un nom, et d’exploser sur la scène internationale cette saison. Ses statistiques sont dignes des deux monstres qui évoluent actuellement en Liga. Depuis le début de l’année, avec son club du Vitesse Arnhem, Bony a planté 26 buts en 24 matches. Soit 1,08 but par match. Mieux que CR7 (1 but par match), Zlatan (0,96) ou Falcao (0,84). Une machine à but, qui est en train de transcender son équipe.

Le Vitesse Arnhem, 15e d’Eredivisie en 2011, et 7e en 2012, est actuellement en train de jouer les premiers rôles, avec une surprenante quatrième position au classement, à seulement trois longueurs du leader, l’Ajax. Les buts de Bony ne sont évidemment pas étrangers à la réussite du club entraîné par Fred Rutten. L’attaquant, arrivé en janvier 2011, est en feu, notamment depuis le début de l’année 2013. Après avoir participé à la CAN avec les Éléphants (Sabri Lamouchi ne lui a accordé que 107 minutes de jeu, ce qui lui a toutefois suffi à marquer un but), Bony est revenu aux Pays-Bas et a tout simplement marqué à tous les matches du Vitesse depuis (10 pions en 6 matches de championnat !). Impressionnant.

Vers le Mondial 2014

En Côte d’Ivoire, on en est déjà persuadé : Wilfried Bony est le digne héritier de Didier Drogba sur le front de l’attaque des Éléphants. Drogba qui est d’ailleurs le modèle de Bony, selon ses propres dires. Les Ivoiriens sont déjà en tête de leur groupe de qualification au Mondial 2014, après deux journées, et jouent ce soir la Gambie, dernier de la poule. L’occasion, peut-être, de voir Bony à l’œuvre, lui qui compte 5 buts en 637 minutes disputées avec le maillot de la sélection ivoirienne, soit un but toutes les 127 minutes. Evidemment, beaucoup l’imaginent déjà sur le front de l’attaque lors de la Coupe du Monde 2014, même si la concurrence sera rude, entre les Drogba, Gervinho, Lacina Traoré, Doumbia, Arouna Koné et autres Ya Konan. Mais Bony a, comme arguments, son incroyable rendement, son âge et sa marge de progression. Il explose véritablement cette saison, mais l’avant-centre a déjà une petite expérience derrière lui. La saison dernière, déjà avec le Vitesse Arnhem, il avait terminé l’année avec 17 buts à son actif (12 buts en championnat, puis 5 lors des play-offs pour l’Europe).

Avant de débarquer aux Pays-Bas, Bony était allé faire ses armes en République Tchèque, plus précisément au Sparta Prague. Il a disputé là-bas deux saisons et demie, remportant la Coupe en 2008, le championnat en 2010 et la Supercoupe la même année. Au mercato hivernal 2011, après un début de saison en fanfare au Sparta (meilleur buteur de l’Europa League au terme des phases de poules), le Vitesse Arnhem réussit à le convaincre de rejoindre leur projet, pour 4,1 millions d’euros. Selon les estimations, il en vaudrait aujourd’hui quasiment le triple. Le Vitesse sait qu’il y a un véritable bénéfice à faire, et c’est pour cela que le club néerlandais a pour le moment refusé toutes les offres qui lui ont été faites. On se souvient notamment de l'intérêt du RC Lens, de l’OM, de Wolfsburg, de Newcastle et même de Chelsea, l’été dernier, pour l’attaquant ivoirien. Avant de penser à son avenir, Bony veut déjà penser à son présent. Et ce présent, ce sont les qualifications au Mondial 2014, puis la fin de saison avec le Vitesse, où il espère bien accrocher une historique qualification en Ligue des Champions.

L’Académie Cyril Domoraud

Pour revenir encore un peu en arrière, Wilfried Bony a fait ses débuts footballistiques à l’académie Cyril Domoraud, avant de passer par le club d’Issia Wazi pendant deux ans. Lors de sa deuxième saison là-bas, il termine d’ailleurs meilleur buteur du championnat ivoirien. Puis le grand saut en République Tchèque, où il va débuter son éclosion et déjà impressionner avec ses statistiques. «  J’avais également des propositions en Roumanie, mais ce qu’on m’a proposé ici m’a plu alors j’ai dit oui » racontait-il à l’époque dans une interview à Africahit. Il évoquait déjà un éventuel départ, et un intérêt prononcé pour la Ligue 1. C’est finalement le Vitesse Arnhem qui a devancé tout le monde, flairant le bon coup. Bonne pioche. Le joueur est d’ores et déjà sur les tablettes de nombreux clubs pour l’été prochain. A coup sûr, on en entendra parler dès le mois de juin. D’ici là, il aura certainement planté encore quelques banderilles, peut-être même avec le maillot orange et vert des Éléphants. Histoire de faire encore grimper sa valeur marchande de quelques millions d’euros, quoi.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Yaya-letour Niveau : CFA2
Drogba avait dit que Bony etait son successeur bien avant que ce dernier n'explose... c'est vraiment une machine a buts.
The New Drogb.
Eh ben la côte d'ivoire à de sacrées attaquants, Doumbia, Traoré et Bony ça à l'air pas mal.
Et les recruteurs de ligue 1 ils font quoi? C'est leur truc l'Afrique francophone, non?
Yaya-letour Niveau : CFA2
Je me pose la même question.
volontaire82 Niveau : Loisir
Perso la première vanne à laquelle j'ai pensé n'est pas "bony and clyde" mais bien bony tyler.. Inquiétant ?
Stankonia Niveau : DHR
Le duo Doumbia-Bony, c'est le futur de cette sélection.
Très bon joueur en effet, assez puissant, bon dribbleur et adroit...
Quand je pense que le super coach Sabri Lamouchi ne l'utilise pas assez...
Sinon je lis ici et là que Liv'pool serait sur le coup.... Le duo d'attaque de malade avec Suarez !!! il vont en bouger des défenses si ça se réalise.
Mais que font les clubs de ligue 1?! 4M en partant du Sparta. C'était carrément possible de l’attirer dans un club français.. Des gros problèmes dans la détection de talent à l'étranger en France c'est dingue.
TheMalikator Niveau : Loisir
La meilleure vanne à faire tournait autour de Et Bony and Ivory, côté d'ivoire toussa...
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Jamais vu ce joueur jouer à vrai dire.
J'attends donc qu'il se trouve un club plus médiatisé ! Ce qui me semble en bonne voie.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
230 10