En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Agenda estival

Bon, et maintenant, on mate quoi pendant deux mois ?

Après dix mois en apnée, le football des grands vient donc de se barrer en vacances au bout d’une magnifique finale de Ligue des champions samedi soir à Cardiff. Et maintenant, on fait quoi ? On décide d’enfin profiter des derniers épisodes de Koh-Lanta ? On reprend une vie sociale normale en alternant entre une terrasse et un transat ? Non, on continue de se gaver. Voilà le menu.

Modififié

La fin de la Coupe du monde U20


La tête dans les étoiles et la fin des championnats nationaux, certains en auraient presque oublié l’événement majeur de ce printemps 2017 : la Coupe du monde U20 qui se tient en Corée du Sud depuis le 20 mai dernier. Le genre de tournoi typique après lequel un pote relou va nous embrouiller l’esprit pendant plusieurs heures parce qu’il a vu la dernière pépite zambienne. Bon, il faut être sûr d’une chose : ce pote est chômeur et si tu n’as pas pu voir les rencontres jusqu’ici, c’est avant tout parce qu’elles se disputent à 10h ou 13h, heure française. Maintenant que le calendrier est un peu plus libéré, il faut rattraper le temps perdu. Que s’est-il passé depuis le début de la compétition ? Pas mal de choses en réalité car l’Argentine, l’Allemagne ou encore le Japon ont été sortis dès le premier tour. La France, elle, on le sait, a été battue par l’Italie en huitième de finale (1-2), un an après avoir décroché un titre de champion d’Europe en U19. Hop, nous voilà en demi-finale et la première aura lieu jeudi matin entre l’Uruguay et le Venezuela, suivie d’une seconde entre l'Italie et l'Angleterre (13h). Dans tous les cas, c’est sexy, car aucune des nations encore qualifiées n’a jamais remporté la compétition.



La Coupe des confédérations


Ah, la Coupe des confédérations, enfin ! Première bonne nouvelle : vous ne serez que quelques miettes à pouvoir vous offrir le luxe d’un Mexique-Nouvelle-Zélande ou d’un Cameroun-Chili. Oui, le meilleur du foot est désormais sur SFR Sport et il va falloir s’y habituer. Bon, TMC a quand même conservé huit rencontres et ça nous rassure. Alors, que faut-il attendre de cette édition 2017 de la Coupe des confédérations ? Pas grand-chose sur le terrain, mais pas mal dans l’organisation à un an de la Coupe du monde en Russie, histoire de mesurer un peu le champ de liberté tel Tintin au pays des Soviets. Et alors, il y aura qui ? L’Allemagne, le Portugal, le Chili, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Cameroun, le Mexique et la Russie donc. Tout ça pour trouver un successeur au Brésil, vainqueur en 2013 après une large victoire sur l’Espagne en finale (3-0). Qu’on soit clair : seul le Portugal est vraiment venu avec ses gros bras (mais sans Eder), l’Allemagne se contentant d’une équipe B et le Cameroun se privant volontairement de certains cadres. La Russie, elle, n’a gagné qu’une rencontre depuis septembre 2016. Attention danger. Rendez-vous le 17 juin, le 2 juillet pour la finale et les fainéants.



L’Euro féminin


Oui, on sait, le souvenir de la dernière finale de C1 entre le PSG et l’Olympique lyonnais est difficile à effacer. Oui, c’était chiant, oui, on n’a pas vu de belles choses et oui, il va falloir se forcer un peu. Non, pourquoi ? Bah tout simplement parce que du 16 juillet au 6 août prochain aura lieu le championnat d’Europe féminin aux Pays-Bas. Premier argument massue : c’est l’occasion d’aller faire le pitre chez le voisin et de visiter des villes folles comme Breda, Tilburg, Enschede ou encore Doetinchem. Joli casting, en effet. Le second, forcément, c’est qu’on va quand même regarder les matchs des Bleues, emmenées par le maestro Olivier Echouafni. Oui, le même Olivier Echouafni qui mettait des mandales sur des terrains de Ligue 2 il y a deux ans. Aux Pays-Bas, l’équipe de France sera dans le groupe C avec l’Autriche, l’Islande et la Suisse. Son premier match est prévu le 18 juillet. Pour rappel, les Bleues n’ont jamais fait mieux qu’un quart de finale dans la compétition (2009, 2013), mais rêvent de succéder à l’Allemagne, sextuple championne d’Europe en titre. Bon, bon, bon, pas totalement excitant tout ça.


Quelques joutes internationales


Oui, forcément, la saison n’est jamais totalement terminée et l’équipe de France des bonhommes a encore deux matchs à disputer avant les vacances : un capital en Suède vendredi qui compte pour les qualifications à la Coupe du monde 2018 et un autre le 13 juin contre l’Angleterre au Stade de France. Juste pour le plaisir. Un peu partout dans le monde, il y aura d’ailleurs pas mal de rendez-vous avec de la gueule : un Brésil-Argentine en amical (9 juin) pour voir Jorge Sampaoli faire ses débuts, un derby Norvège-Suède (13 juin), un Tanzanie-Maurice (29 juin) et surtout un démocratico entre l’Équateur et le Salvador (14 juin). Au rayon des qualifications au Mondial dans la zone Europe, il sera utile de jeter un œil au Bosnie-Grèce (9 juin), mais aussi au match entre l’Islande et la Croatie (11 juin). De quoi bien réviser le bac de géo.



La bataille royale en Biélorussie


Voilà ce qui pourrait être le fil rouge de l’été : le championnat de Biélorussie et la bataille en cours entre les cadors pour succéder au BATE Borisov, champion sans interruption depuis 2006. Reste qu’actuellement, les hommes du général Yermakovich sont dépassés de trois points par le Shakhtyor, champion de Biélorussie en 2005 et dauphin du BATE l’an passé. Pour le club de Soligorsk, c’est l’année ou jamais, grâce notamment à une défense intraitable. Allez les Miners, bordel !


Qui pour succéder au FC Villa Clara ?


C’est la question qui brûle les lèvres et tout est encore possible. À quatre journées de la fin du championnat cubain, bien malin est celui qui peut prétendre connaître le nom du futur champion. Actuellement, Santiago de Cuba tient la barre, mais a un match d’avance sur son dauphin, Camagüey. Les deux équipes s’affronteront samedi prochain dans un duel qui s’annonce déjà explosif alors que Ciego de Ávila, champion en 2014, est encore à l’affût. Le FC Villa Clara, champion à quatre reprises depuis 2010, semble cette fois un cran en dessous. Fou.

Il ne faut pas non plus oublier...


... la finale retour d’accession à la Serie A entre Benevento, qui dispute cette saison sa première campagne de Serie B, et Carpi. Dimanche soir, les deux équipes se sont quittées sur un 0-0 moisi. Retour prévu : jeudi, à Bénévent.

... les huitièmes de finale de la Coupe de Lituanie qui auront lieu le 24 juin prochain avec un alléchant Panerys Vilnius-Palanga.

... le championnat de Norvège et sa baston folle entre Rosenborg, le Sarpsborg 08 et Brann.

... le championnat d’Irlande, pour regarder Cork City rouler sur tout le monde tout l’été. Elle est toujours là, la ville rebelle.

... la lutte dans le championnat de Mongolie où Erchim a déjà pris la main après cinq journées.

... la finale de Koh-Lanta prévue le 16 juin. Oui, Clémentine peut encore tomber des poteaux.

... la finale de la Coupe d'Afrique du Sud entre le Supersport United et les Orlando Pirates. Rendez-vous le 24 juin. Ouille.



Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 1
il y a 2 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20