1. //
  2. //
  3. // Marseille-PSG (1-5)

Bon, alors, il est si nul que ça, Unai Emery ?

Critiqué lors de ses six premiers mois au Paris Saint-Germain, Unai Emery semble enfin avoir mis tout le monde d'accord après son huitième de finale aller de Ligue des champions contre le Barça (4-0) et ce succès historique chez l'ennemi marseillais (1-5).

Modififié
Debout devant son banc de touche, Unai Emery est dans son match. Sur l’ouverture du score de Marquinhos, l’entraîneur parisien mime le geste de la tête avant de se retourner, bras écartés, pour laisser exploser sa joie. Plus que le but, Emery savoure l’exécution parfaite d’une combinaison Verratti-Thiago Silva-Marquinhos travaillée à l’entraînement. Depuis le début de saison, la patte de l’ancien coach de Séville s’observe, surtout, dans les phases arrêtées. Du travail, encore, encore et encore. Un pion qui permet de confirmer ce qui avait été aperçu en Ligue des champions contre le Barça : les joueurs ont complètement adhéré au style Unai Emery. Et la France du football avec.

Fin de l'hiver = retournement de veste


Si au micro de Canal +, Paul Le Guen s’est montré élogieux envers le Paris Saint-Germain et son entraîneur espagnol après la victoire contre l’OM, l’ancien coach de Lyon avait pourtant massacré son collègue après la défaite à Monaco en août dernier : « Je suis choqué d’entendre qu’Emery travaille plus, que ce sera formidable avec lui. Je suis agacé d’entendre qu’il est meilleur que son prédécesseur. Ben Arfa ? On ne peut pas imaginer qu’il n’est pas en forme physique. Lors du Trophée des champions, il a été excellent ! Ce n’est pas possible qu’il soit passé de bon à nul ! Il faut se demander pourquoi Emery ne l’a pas fait jouer. Si cela avait été fait par un entraîneur français, il aurait eu quelques reproches. » Pis, dans la foulée, on a tourné en ridicule l’explication de la concurrence avec des bouteilles d’eau sans parler de son français. En gros, Unai Emery était un mauvais sosie de Tony Montana. Un homme qui gesticulait trop, utilisait trop de gel et faisait trop de bruit.


Des reproches, Unai Emery en a tellement reçu qu’il a de quoi s’habiller pour cinq hivers. Le mois de mars approche et on continue de parler du PSG de Laurent Blanc. Dans sa classe naturelle, et malgré des défaites contre Montpellier (3-0) ou Guingamp (2-1), l'ancien coach du FC Séville a encaissé, en gardant toujours sa même ligne de conduite et la positive attitude en déclarant qu’il fallait du temps pour que son projet de jeu se mette en place. Et, au regard des résultats parisiens de ce mois de février, difficile de ne pas lui donner raison.

Les Parisiens au top de leur forme


Alors que le Paris Saint-Germain entame sa partie de saison la plus importante – phase éliminatoire de Ligue des champions et sprint final en Ligue 1 –, les joueurs semblent être dans une condition physique et technique optimale. Si les Parisiens étaient habitués à avoir une infirmerie blindée à l’approche du printemps, cette année, tous semblent à 100% de leurs capacités, preuve en est avec le retour de Javier Pastore, étincelant contre l’OM. Ainsi, Blaise Matuidi et consorts peuvent réaliser à la perfection la partition souhaitée par le chef d’orchestre Emery. Mieux, le PSG semble boosté par les prestations niçoises et monégasques. On l’a toujours dit, une Ligue 1 relevée donnera du crédit à tous, Paris compris. L’an dernier, le PSG avait été sacré champion de France un 13 mars, en gagnant 9-0 à l’extérieur. Une blague. Cette saison, il faudra batailler jusqu’au bout et Emery le sait, lui qui a répété à la fin de la démonstration olympienne que son équipe « était encore deuxième » . Pour autant, la touche Unai commence à se voir.


À savoir : une possession plus haute sur le terrain, un pressing constant sur le porteur de balle et une projection immédiate et rapide vers l’avant lors de la récupération du ballon, dans le but de faire mal à l’adversaire sur chaque phase de possession. Orphelin de Zlatan Ibrahimović, le PSG s’est mué en collectif rodé et efficace. Un changement de tactique pour le Paris Saint-Germain, habitué à faire tourner le cuir de gauche à droite, qui a finalement été adopté par les joueurs et par les « experts » , qui profitent de la fin de l’hiver pour retourner leur veste. Mais qu'Unai ne fanfaronne pas trop vite, un faux pas, et les faucheuses seront de nouveau de sortie. Alors que les supporters vont passer les prochains jours à se palucher sur ce succès historique au Vélodrome, l’entraîneur espagnol est déjà en train de s’enfiler les dix derniers matchs de Niort, prochain adversaire du PSG en Coupe de France.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

cHris wAddle Niveau : CFA
Note : 2
La contrition de Paul Le Guen, hier soir en direct, a sauvé ma soirée!
Domenech lui reste toujours dubitatif sur Emery et pourtant quand on se souvient de la façon dont il faisait jouer l'edf on a honte pour lui
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Note : 2
L'avis de Domenech sur quoi que ce soit intéresse encore des gens ???
2 réponses à ce commentaire.
Bolek03
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5bd0c0_skoki-3_sport?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
intéressant...
Sans oublier le "fameux classeur" de leguen.
Un excellent début d'année 2017 du PSG Emery tout en espérant que cela se termine avec des trophées et la destruction de ce plafond de verre des quarts.
1 réponse à ce commentaire.
Note : 5
Belle revanche pour lui.
Mais en quoi ce succès est historique? Certains doutaient que le PSG allait battre l'OM facilement?
Bien sûr en football tout peut toujours arriver, mais bon, la proba que le PSG massacre l'OM me paraissait élevée. Non?
Note : 2
Elle est statistiquement historique, c'est tout. C'est la plus large victoire à l'extérieur, et cela égale la plus large victoire tout court.
C'est le truc avec les statistiques : il y en a tellement qu'on peut trouver une première pour tout dans chaque match : "But de Marquinhos!! Historique! Première fois qu'un Brésilien de 22 ans du PSG marque de la tête à la quatrième minute à l'extérieur sur une passe décisive d'un défenseur central!!!!"

Gagner la C1, ça mériterait peut-être l'adjectif, encore que "historique" pour du foot...
anteouane Niveau : CFA2
Tu as tellement raison!

"Une série HISTORIQUE dans l'histoire de la Ligue 1 / Divsion 1 confondus : première fois qu'un joueur marque au moins une fois tous les 2 matchs, entre la 13ème et la 24ème journée, en 1ère mi-temps, à domicile, avec plus de 50% de buts de la tête."

Il faut bien un job pour Dominique Armand.
Mouais enfin là on parle de score net, pas d'une statistique sortie de nulle part. C'est juste la plus grosse victoire du PSG au Vélodrome de l'histoire commune de ces deux clubs. Vu la rivalité qui existe entre les deux clubs, à mon sens ça mérite le terme d'historique.
Et quand tu rajoutes le "champions project", les attitudes de l'OM et de l'entraineur qui ont voulu faire croire que le rapport de force était équilibré... y a de quoi s'arrêter un peu sur ce résultat et ne pas juste considérer que c'est "normal" d'avoir fait 5-1 au Vélodrome.
Ok, je comprends mieux le terme "historique".
Mais on peut tout de même le nuancer en sachant que cela fait quelques temps que l'OM et le PSG ne boxent clairement pas dans la même catégorie et que le projet de l'OM n'en est qu'à ses balbutiements.
Au delà de savoir si le score d'hier est juste une statistique ou a plus de portée, l'utilisation permanente du terme "historique" pour du foot est complètement grotesque. La guerre d'indépendance américaine ou la révolution industrielle sont des épisodes historiques, pas un PSG-OM. Mais comme les commentateurs n'ont aucun vocabulaire et qu'ils ont besoin de vendre leur soupe, ils emploient "historique" au lieu d'"inédit" pour une première statistique ou de "mémorable" quand un match ou un score est spectaculaire.
@toof11

Le truc c'est que depuis la reprise par QSI, tout le monde annonce que le PSG ne "boxe plus dans la même catégorie" et qu'il va foutre une branlée à l'OM, et ça fait 5 ans qu'ils sortent des grosses prestations contre nous. Alors ils gagnent pas, mais ils se font certainement pas humilier comme hier soir.
C'est quoi l'Histoire (avec un grand H) selon toi ?

Pour moi, la victoire des Bleus en 98 est historique, tout comme la victoire de Nolwenn Leroy à la Star Academy.

Tout est relatif !
8 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
De même que le Unai-bashing était énervant, la Unai-béatitude était bien gonflante. Les uns poussant les autres dans le camp adverse : perso je suis devenu allergique par principe à force d'entendre claironner après les purges que ce mec était un génie incompris par rapport à cette tanche de Blanc.

Bref, il peut crever le plafond mais il peut aussi sortir en quart et terminer deuxième du championnat. Attendons la fin de la foire (qui n'est plus si lointaine) pour compter les bouses.
Je plussoie.
Bon, le Unai-béatitude était normale après le 4-0 de Barcelone, un match qui restera dans l'histoire du PSG. Elle l'est beaucoup moins après un 5-1 en L1.
Vous avez raison, sur la béatitude. Il n'en reste pas moins que l'enchainement des évènement commence vraiment à donner une consistance au travail d'Emery.
Hier soir, la maîtrise étaient quand même dingue, et notamment en début de match.
Quand un collectif est capable de rester aussi serein sous la pression de l'adversaire alors que ce dernier joue devant le public le plus large jamais enregistré à domicile, et que ça se conclue par une combinaison copiée à l'identique du tableau noir, ce n'est pas le fruit du hasard.
Note : 4
Certes, mais la différence entre la qualité des effectifs est telle que les éléments que tu cites deviennent très très minoritaires.
Et je suis ravi pour Emery, j'adore ce mec. Juste ne pas trop s'enflammer sur lui, comme il aurait fallu ne pas lui tirer dessus à bout portant quand le PSG était moins bien, bref rester un peu dans la mesure, dans un sens comme dans l'autre.
La saison est encore longue...
Note : 4
Le truc c'est que pas assez de gens admettent qu'on peut aimer Unai sans vomir sur Blanc pour autant.

Pourtant, ça ne me paraît pas si compliqué, à bien y regarder de près que de dire :
- Blanc a été un bon entraîneur, il a fait plutôt bien jouer ses équipes, il a eu des résultats, son seuil de compétence en Europe est atteint en quart de finale
- Sans faire aucunement offense à Blanc, un nombre vraiment, vraiment élevé de témoignages de mecs qui connaissent Emery et le football semble indiquer qu'Unai est un putain de bosseur acharné, passionné, et qu'il a certainement tout ce qu'il faut pour faire dépasser ce seuil de compétence au PSG, sans jeter aux orties l'héritage de Blanc.

Non ?
Note : 5
Certes, mais l'un et l'autre sont décorrelés chez moi.
Je trouve que Blanc est totalement surcoté et n'a rien à voir avec un Deschamps ou un Jardim.
Et je trouve que Emery ne peut pas être un mauvais entraineur quand tu gagnes l'Europa League trois fois d'affilée.
Bogsy : ben si, dit comme ça c'est très pondéré et peut-être juste. Je pense pour ma part que Lolo aurait pu continuer à grandir avec cette équipe et ne suis donc pas d'accord, mais je respecte le point de vue.

Mais faut voir ce que Lolo prenait dans les dents en début d'année (ça s'est calmé depuis), en partculier sur ce site. C'était quasiment de sa faute si le PSG d'Emery faisait un début de saison un peu décevant ! C'est ce genre d'excès qui était énervant et qui pouvait pousser à critiquer Unai plus que de raison.

Attention, l'inverse existait aussi. Probablement que les pro-Emery étaient énervés par la critique rapide qui lui est tombée dessus. Les conduisant à exagérer sa défense au détriment de Lolo, etc.
J'pense vraiment qu'il y'a eu un changement dans la façon de travailler que les joueurs ont eu du mal à digérer. Certainement à regarder du côté de l'exigence :p. Blanc est un bon coach, mais je pense sincèrement qu'il n'est pas et ne sera jamais un grand coach. Il a jusqu'ici toujours été frileux quand il ne fallait pas l'être. Et je pense qu'il le sera toujours.
7 réponses à ce commentaire.
Rien que le fait d'éliminer le Barça fait de la saison du PSG une saison réussie. En attendant mieux, peut-être.
2 éléments de pondération : si le PSG prend une rouste au retour (style 4-1, 5-1 ou 3-0) l'exploit n'aura pas la même saveur. Si le PSG est sorti en 1/4 par une équipe style Benfica par exemple, on oubliera cette élimination du Barça...
bandinidakar Niveau : CFA2
Juste une précision importante, le Barça n'est pas encore éliminé...
2 réponses à ce commentaire.
Et_Dieu_créa_ZZ Niveau : District
Ce qu'il faut garder en tête aujourd'hui, c'est que ce PSG qui marche en ce moment sur l'eau est un mix entre celui de Blanc (avec le même dispositif tactique en 4-3-3 qui peut se transformer en 4-2-3-1 et un jeu de possession par moment) et d'Unay (un jeu plus vertical avec des latéraux très offensifs qui montent très haut).

Emery a dû faire des concessions (garder certains préceptes de Blanc) pour éviter un clash avec ses cadres.

Mais pour moi, le véritable travail d'Unay a été de transformer Verratti qui ne cesse d'enrichir sa palette de jeu. Alors qu'avant le hibou se contentait de distiller des caviars et des passes entre les lignes depuis sa zone de confort (milieu de terrain), aujourd'hui il n'hésite plus à courir avec le ballon jusqu'à la surface adverse pour participer aux phases offensives, et ses déplacements deviennent plus incisifs.


Alors, que penser d'Emery ? C'est un très grand coach ça c'est sûr. Mais il a surtout appris en arrivant à Paris que c'est à l'entraîneur de s'adapter à ces joueurs et non l'inverse, et le début de saison poussif du PSG en est la preuve.
Ripaillons Niveau : CFA2
Correction : il ne l'a pas appris en arrivant à Paris, il l'a appris bien avant. Je t'invite à lire son interview fleuve, elle est incroyable. Je n'ai jamais lu quelque chose de similaire chez un entraineur français.
touchefresh Niveau : Ligue 1
Note : 1
un petit lien stp?
Gunner's Dude Niveau : CFA
Merci pour cette itw mais pour pondérer ce que dit Ripaillons plus haut, s'il n'a jamais entendu des propos de cette qualité chez un entraîneur français, ce n'est pas tant que les entraîneurs français en soient incapables, c'est surtout qu'ils ne sont pas placés face à des journalistes de cette trempe. La qualité des questions est quand même incroyable...
Une leçon cette interview.
Entoutemauvaisefoi Niveau : DHR
Merci pour cette itw. Ça manque un peu, en France, non?!
Et on peut remercier les sites de supporters, parce qu'en l'occurrence sans Culturepsg, il fallait être bilingue espagnol pour en profiter de cette interview.

D'ailleurs, si vous avez des liens vers des sites de supporters d'autres gros clubs, du même calibre que Culture PSG, ça m'intéresse.
macshetland Niveau : DHR
Oui, surtout la cinquième. D'une rare pertinence !
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
"Mais il a surtout appris en arrivant à Paris que c'est à l'entraîneur de s'adapter à ces joueurs et non l'inverse, et le début de saison poussif du PSG en est la preuve. "

Oui et non. Quand Guardiola, Bielsa, Klopp, Emery arrivent dans un club, ils ne vont pas voir les joueurs en se disant qu'en fonction de ce qu'ils ont il feront ça ou ça. Ils ont un système et un style de jeu à mettre en place et les joueurs s'adaptent (ou partent).

Emery n'est revenu à un système connu des joueurs que parce que le PSG était mal et que les joueurs ne reconnaissaient pas l'autorité d'Emery.
En cela il s'est adapté. Mais in fine, et maintenant que les joueurs ont reconnu et acceptent le fait qu'ils ont peut etre sur le banc un mec qui les bouge de leur confort mais peut vraiment les faire progresser, ils suivent le mouvement. Et le PSG joue/jouera bien comme Emery voulait à la base le faire jouer, peu importe le profil des joueurs présents.
Entoutemauvaisefoi Niveau : DHR
D'accord avec Toof: Emery a fait jouer son équipe comme ça à son arrivée, puis est repassé à un système plus proche de celui de Blanc. Pendant plusieurs mois, on a eu un mix de philosophie Blanc/Emery. Là, on est revenu à ce qu'il a proposé lors du premier match.

Qu'il y ait des ressemblance avec certains aspects prônés par Blanc, c'est un fait, mais c'est plus le hasard qu'autre chose.
11 réponses à ce commentaire.
C'est le problème quand on a jugé trop tot et qu'on s'est planté en beauté, les lauriers qu'on tresse pour essayer de rattraper le coup sont souvent très exagérés...Sa mission c'est il me semble d'enfin passer les quarts de C1, pas défoncer Marseille ou le barca (bien que j'ai encore du mal à m'en remettre aussi), d'ici là je vous propose d'apprécier la métamorphose et la montée en puissance de son psg parce qu'il y en a des choses à dire notamment sur cette paire Rabiot-Verratti qui nait devant nos yeux et rend obsolète Thiago Motta à vitesse grand V!
Note : 5
Ce qui m'impressionne au plus haut point dans ce PSG, ce sont les enfants-darons, tous ces mômes qui jouent comme s'ils avaient la trentaine, alors qu'ils ont à peine entamé la vingtaine. Quand tu vois les Kimpembe, Marquinhos, Veratti et Rabiot, tu te dis que quand même, ce club bosse bien. Il ne manque plus qu'une réussite du genre en ligne d'attaque et ce sera parfait. Et quand tu as ça, tu peux voir venir, tu n'es pas dans l'urgence. Vraiment, il faut reconnaitre ça au projet parisien : il y a certes des millions qui pleuvent, mais il y a aussi ce travail qui mise sur la jeunesse et investit dans l'avenir.
gaucherforever Niveau : CFA2
Tout à fait.
Et les millions ne peuvent acheter l identité d un club.C est tout bénef si Paris présente une ossature nationale comme le Barca ou le Bayern.
Nous avons des gamins en or mais seul les coachs étrangers en tirent la quintessence...
Je dis oui !! Et je rappelle que c'était le cas à Seville aussi. Il a fait prendre une dimension de fou à de nombreux joueurs, jeunes et moins jeunes aussi. et puis merde, Krykowiak (!!) était un titulaire indiscutable dans cette équipe...
2 réponses à ce commentaire.
Le problème, c'est la mémoire...Ici certains en ont mais c'est finalement assez peu répandu surtout dans les média. Un match (ou une série) top et l’entraîneur est un dieu...alors que c'était une calamité avant. Je crois qu'il faut du temps tout simplement. Jardim en a eu, lui qui a été si critiqué (et pas pendant 6 mois) et on voit on Monaco en est. Les exemples sont légion : Cavani est passé de pestiféré (aux pieds carrés) à futur top buteur de notre championnat (en route pour un record historique ?). De toute manière, il faut bien commenter et en 90 minutes, "les experts" ont largement le temps de dire des conneries...quitte à se dédire un mois après. Finalement en ce sens le foot est un sujet comme un autre, la politique par exemple. Nous devrions apprendre à être plus mesuré et à laisser du temps aux gens avant de les massacrer ou de les porter aux nues.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Cavani pestiféré ? J'ai pas le souvenir... Qu'il ait été critiqué pour certaines peformances (surtout l'an passé ou c'était quand même peu glorieux).

Pour ma part, je pensais qu'il allait (et devait) partir cet été. Non pas par manque d'affection ou parce que je le trouvais nul. Mais parce que j'étais convaincu que Blanc resterait (prolongé 4 mois plus tôt) et qu'ils avaient un point de non-retour relationnel et footballistique, ce qui finalement ne bénéficiait ni au joueur ni au club.
Mais Cavani a tjs été globalement apprécié pour son attitude sur et en dehors du terrain par les supporteurs et suiveurs du PSG. Et sa saison avec Emery donne plutôt raison à cette posture.
A mon avis t'étais dans le coin en début de saison parce que Cavani s'est effectivement fait défoncer de toute part. Mais il fallait peut-être un peu de temps pour comprendre quel genre de 9 c'était, c'est à dire un mec capable des plus gros ratés mais bien plus genereux que le Z.
marchisio del grillo Niveau : CFA2
Que dire aux rigolos qui ont monté les compils de ratés de Cavani après les matchs face à Metz et Arsenal?
touchefresh Niveau : Ligue 1
Comme partout, il faut savoir trier l'information et ne pas tout prendre comme argent comptant. Jardim se fait éclater par des simili experts, notamment au CFC, mais il ne faut pas oublier que ces mecs sont dans leurs rôles. Ils veulent du clash, de la langue de pute car c'est ce qui marche à notre époque (cf. hanouna ...).

Sur des analyses plus pointues, Jardim était malgré tout souvent loué pour sa capacité incroyable d'adaptation. Sur ces premières années, on ne lui donne que des effectifs décimés et comblés par une multitude de transfert. Mais malgré ça, il a toujours réussi à avoir des résultats. Pour moi, Jardim c'était l'entraineur d'une équipe all star ou d'une sélection par excellence. Le mec te crée a vitesse grand V une cohésion d'équipe impressionnante. Pour la première fois cette année, on lui laisse un effectif stable et les gens se demandaient légitimement quel était son véritable niveau d'entraineur, qu'est ce qu'il était capable d'apporter à un effectif huiler. La réponse est assez impressionnante d'ailleurs.

Cavani a eu l'étiquette de joueur trop cher (comme di maria, pastore et même verratti au début (hein St-Sernin ?)) mais on sait que l'argent a toujours été tabou en France. Cavani n'a pas été considéré comme un pestiféré selon moi (à part pour les fans du PSG depuis QSI peut être). C'est un joueur qu'on adorait à détester mais comme Pastore, c'est parce que l'on sait qu'on pourrait tellement l'aimer qu'on en arrive à ce genre de considérations.

Bref, je m'égare, les experts ne sont que des experts auto proclamés, il ne faut pas leurs donner plus d'importance que ça
4 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Je vais répéter ce que je dis depuis l'arrivée d'Emery, on ne change pas une philosophie de jeu en un claquement de doigt.
Ancelotti avait connu également une période noire pendant 8 mois au PSG avant que la machine ne tourne.
Emery a du faire face au départ d'Ibra, un mec emblématique qui restait sur 38 buts en championnat, un repositionnement de Cavani à son poste d'origine et un changement de système de jeu.
Ca ne se fait pas en 1 mois, il faut laisser du temps, être patient.
Emery doit faire face également à une concurrence qui n'existait pas l'année dernière.
PArce qu si on regarde le bilan comptable, on s'aperçoit que le 2è de la saison dernière avait 65 pts.
Aujourd'hui t après seulement 27 journées, Nice en a 59 et Monaco 62.
59 pts c'est le 3è meilleur résultat du PSG depuis 6 ans.
ALors put-être que le PSG ne sera pas champion cette année. Si c'est Monaco, ce sera un beau champion, à la rigueur cela donnera de la concurrence à la L1, il faut plutôt accèpter ça et se dire qu'il vaut mieux évoluer dans un championnat plus compétitif.
Et dans le mêm tmps, on ne va pas affirmer qu'Emery est le meilleure entraineur du monde, ni parler de victoire en LDC alors qu'il n'y a tjrs pas eu de retour en 1/8è de finale.
Pour abonder dans ton sens, je rappelerai aussi que de nombreux "commentateurs" pro Blanc ne parlent que de la 3e année de Blanc (pour la L1) pour bilan alors que la 2e saison fut particulièrement difficile .

J'ai toujours pensé qu'Emery serait un bon choix. Malheureusement pour lui, il ne pouvait pas échapper aux comparaisons stupides sur son bilan (après 3 mois... lol), alors qu'il avait perdu son joueur emblématique... Certains disaient même qu'il devait gagner facilement car il avait gardé la même ossature... (re-lol) alors qu'il y a eu des blessures et bcp plus de concurrence.

Certes aujourd'hui, Emery a repris le 4-3-3 mais je trouve qu'il a tenté des choses : il voulait tester d'autres systèmes avec Pastore meneur mais il n'a pas pu, il a donné sa chance à Areola (sous la pression populaire ?), il a donné plus de tps de jeu aux jeunes en 3 mois que Blanc en 3 ans (pour Kimpembe, Nkunku, Ikone) n'hésitant pas à se passer de joueurs même achetés cher s'il estimait qu'ils n'avaient pas le niveau.

Ce que je n'aimais pas chez Blanc, c'était son incapacité à changer. Système immuable, jamais de turn-over (rappelez vous Vdw qui disait que même qd il faisait de bons matches, Blanc le remettait direct sur le banc sans lui donner d'explications). Dès que le niveau était fort en face, on était trop prévisibles.
1 réponse à ce commentaire.
Aucune dignité ces journaleux, et ceux qui les écoutent encore, aucune mémoire. So foot peut bien fanfaronner, ils sne sont pas tombés dans le piège mais c'est peut-être qu'ici on peut encore parler de foot sans avoir le devoir d'être sulfureux. Car casser du emery, outre ceux qui le pensaient vraiment nul, c'était presque une obligation vis à vis du spectateur déçu du nouveau Psg. Tout dans l'instant, aucune patience, et pire, beaucoup de violence, mais après tout, c'est surement ce que les gens veulent. Quand il fallait voler au secours du pauvre ben arfa qui ne jouait pas, le responsable était tout trouvé mais franchement Ben arfa, le mec qui a fait une bonne saison dans sa vie et qui a donné des maux de tête à tous ses entraineurs, sous prétexte que son talent est populaire, il doit jouer et emery est incompétent. Et maintenant ils retournent leur veste. Propre.
Entoutemauvaisefoi Niveau : DHR
En même temps, c'est ce que certains téléspectateurs/lecteurs demandent. C'est navrant, je sais, mais ils jouent là-dessus, aucune éthique.

L'autre jour, à la salle de sport, j'entendais des mecs parler de PSG/Barca, et l'un d'eux a lancé que le match avait probablement été acheté, et un autre a abondé dans son sens. Je suis pas sûre qu'ils avaient maté le match, en fait, c'était juste un avis basé sur le score. J'ai rien dit parce que c'est pas des mecs à qui je parle d'habitude, mais vraiment, autant de conneries en si peu de temps... Et encore, je développe pas, c'était tout à l'avenant.

Donc voilà le public des journalistes.
1 réponse à ce commentaire.
Chatperché Niveau : CFA2
Cette excitation autour du foot, cette attente, fait perdre la lucidité de plein de "soit disant professionnels / experts"...

Niveau commentateurs, c' est d' un fadasse, a part Da Fonseca, ya aucune personnalité dans les journalistes
PhoenixLite Niveau : Loisir
Il profite clairement du travail colossal de Blanc et Gasset avant lui.

Ah non, c'est vrai. Ca marchait que pour la passation Ancelotti-Blanc, cet argument.
C'est pourtant difficile à nier quand il aligne le même 11 que Blanc (à un Ibra près) dans le même système (mais une animation légèrement différente) comme ce fut le cas à de nombreuses reprises au cours de cette saison...
PhoenixLite Niveau : Loisir
Bah c'est normal non ?
Je trouve que c'est plutôt un signe d'intelligence de t'appuyer sur les forces existantes de ton effectif et de faire évoluer le bousin petit à petit.

Mais apparemment pour certains, c'est une faiblesse et un aveu d'impuissance. Certes.
On a dit ça à propos d'Ancelotti ? Moi, je me souviens surtout que l'équipe de Blanc était tellement plus belle et plus forte que celle de son prédécesseur italien.

Mais évidement, Blanc a profité d'un effectif structuré par Leonardo, dont l'essentiel des chantiers ont eu lieu sous Ancelotti, et d'une courbe de progression toujours ascendante (équipe stabilisée qui se renforçait chaque année). Emery a pris en main un effectif déclinant, qu'il a dû réinventer, recycler.
3 réponses à ce commentaire.
Je me souviens de Le Guen soutenir en direct que la "verticalité" était un "gadget", qu'en fait on nous revendait le "jeu en profondeur", un vieux truc dans un emballage nouveau... Un visionnaire
Putain moi aussi j'avais bloqué ce jour la...
1 réponse à ce commentaire.
AlvaradoRecoba Niveau : DHR
Emery n'est et ne doit pas être exempt de tout reproche, mais faut dire les choses telles qu'elles sont, le gars a quand meme bien manger en debut de saison.. que ca soit pat l'equipe (journal & tv) ou sur Canal.

On sentait les amis/proches dans les medias de Lolo en position sniper prêt à degainer, façon Call Of.
Jardim et Emery ont connu des débuts en L1 difficiles ont subi moqueries et critiques (sur leur jeu, leur accent, sur leur compétence etc) mais avec les premiers résultats positifs qui prouvent que ceux qui les ont recruté n'ont pas fait un si mauvais choix que celà on voit une vague de retournement de veste se faire à vive allure.
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 1
Putain, et dire que personne ne comprend que tout ça dépend de Verratti !

Le vrai niveau de cette équipe et donc des coachs à sa tête dépend à 98% de l'état de forme de Marco Verratti, et ça dure depuis 3 ans.

Je m'offusquais déjà du fait que le projet à plein de milliards du Quatar dépende aussi fortement d'un gamin pas plus haut que 3 pommes. Soit dit en passant, je ne comprends pas qu'il ne soit pas le plus haut salaire de cette équipe, on attend quoi ? qu'il reçoive une proposition à 18M de Man U ?

Dans la passion, on regarde Blanc, Ibra qui rate le penalty face à city, Aurier titularisé, etc.

Mais les 4 éliminations de Paris en quart, si on regarde de plus près

- La première, bon encore trop jeune, celle là, ok

- La deuxième, Blanc commet la lourde erreur de le sortir à la 50ème pour faire rentrer Cabaye. Pour moi, une des pires décisions de sa carrière sur le banc parisien. Le milieu se noie complètement, totalement incapable de tenir le ballon. Perdre 2-0 a finalement été un miracle.

- La troisième, contre Barcelone, pareil, il l'a manqué, et le match était plié après l'aller

- la saison dernière contre city, on ne perd que parce qu'il n'est pas là.

- Ce huitième contre le barça, il a délivré une des meilleures prestations qu'un joueur ait pu faire sous le maillot parisien. Et je suis persuadé que si les autres sont aussi bons, c'est en grande partie grace à lui.

Il existe clairement 2 psg, avec et sans Verratti, le reste c'est du détail.
Heureusement les performances du Psg ne dépendent pas uniquement de M Verratti, mais aussi des ses coequipiers de son coach etc, surtout que Marco a encore une belle marge de progression comme certains de ces partenaires
PhoenixLite Niveau : Loisir
C'est malheureusement vrai.
Dès que Verratti est absent ou sort du terrain, notre jeu se délite et on perd toute maîtrise au milieu.

A voir si les retours de Pastore et Di Maria, voire l'rrivée de Draxler, qui ont ce profil playmaker, permet d'atténuer cete dépendance.
Allah Babar Niveau : Loisir
Dans le fond tu as raison.

Cela etant dit Blanc contre Barcelone aurait mis aurier defense centrale, maxwell arriere gauche et aurait transmis ces doutes et sa taffiolerie dans les vestiaires

Et aurait fait jouer son equipe en mode senateur, possession de balle, gnagnagna

Bref on faisait un 1-1 tout pourri et elimination au retour.

Comme d'hab quoi!
Bien sûr que la forme de Vratti influe sur les resultats du Psg, d'autant plus qu'il a un poste stratégique, à la manière d'un Ngolo kante dont le volume de jeu au milieu de terrain influe grandement sur le rendement de l'équipe. On pourrait même aller plus loin car Verrati est encore meilleur chaque année et ce peu importe le coach en place. Mais ce n'est pas le seul, car le psg est un club stable et c'est tout le collectif qui progresse chaque année et ce, indépendamment du coach en place, une fois de plus.
Donc la vraie question, c'est de savoir si l'on n'exagère pas un peu le rôle d'un entraîneur, qui reste dependant du contexte, et pour moi la réponse est toute trouvée. Cependant le mérite d'émery par rapport à blanc, c'est sa plus grande capacité à faire tourner l'équipe, le rendant plus à même de faire face à des absences lors des grandes échéances. Et au passage, je retire sur l'ambulance, ce 3-5-2, c'était n'importe quoi.
La forme de Verratti influence les résultats du PSG oui.
En revanche, dir qu'il a progressé d'année en année, non non et non. L'année dernière il stagnait, il ronronnait. Cett année, il va beaucoup plus vers l'avant, ses passes sont plus précises aux abords de la surface.
Le rôle d'un entraineur est juste primordial, bon sang, quand est ce que l'on comprendra cela en France ?
Entraineur, c'est pas juste mettre 11 plots sur un terrain et que " le bloc il est bien en place" et gueuler comme un putois pour motiver les troupes comme en DH.
Et si tu veux une preuve de ça, regarde un peu ce qu'a fait Bielsa à l'OM en 1 an avc, à l'époque, des chèvres dans l'effectif.
Quand Sacchi arrive à Milan, il révolutionne le football. Mourinho arriv à faire gagner la LDC à l'Inter. L'Inter quoi ! Le truc inimaginable auparavant. Et pourtant, 80% de l'équipe type était la même que sous Mancini, c'est pas un peu grâce à Mouriho cette victoire ?
L'entraîneur est primordial, je le conçois très bien mais le contexte l'est aussi, à un degré moins, peut-être. En attendant pourquoi ranieri ne fait pas la même saison avec leicester cette année, il a perdu ses competences l'été dernier? Bon il y a débat je te l'accorde.

Concernant Verrati, si l'on prend toutes ces saisons depuis le début, n'a t il pas progressé sous laurent blanc? N'a t il pas aussi progressé parce qu'il prend de la bouteille tout simplement? Cette année, il a passé un cap, il est vrai, et ce qui est interessant c'est que son rôle a evolué grâce notamment au système de jeu d'emery, plus vertical. Mais c'est clairement le type de joueur qui sera excellent, quoiqu'il arrive, charge à l'entraîneur d'en faire la meilleure utilisation
PhoenixLite Niveau : Loisir
L'an passé il se traîne une sale blessure pendant 6 mois aussi.
Ca a pas aidé à observer une progression ou non de sa part. Lolo ou pas Lolo.
Le contexte selon moi peut avoir des conséquences, effectivement.
Concernant Ranieri, on prend le problème à l'envers. Cette saison est une saison "normale" pour Leicester. C'est la saison dernière qui ne l'était pas.
Dans le sport, le plus difficile ce n'est pas d'arriver en haut, c'est d'y rester. Et le club de Leicester n'est pas programmé pour ça. Il n'est pas étonnant qu'il se soit cassé la figure...ou tout simplement retrouvé à son niveau de base.

Verratti, a progressé surtout la première saison. La seconde sa progression ralentissait déjà pour stagner la saison dernière, où certes il a été blessé.
Mais à la rigueur Verratti n,'est pas le seul dans ce cas là.
Sirigu a baissé énormément sous Blanc. Il faut dire, lorsque ton entraineur te pourrit pendant le match, j'imagine que cela a des répercussions.
Marquinhos progressait de moins en moins également, à tel point que je me suis demandé s'il allait pas se casser et si c'était pas mieux pour lui.
Kurzawa, il ne progresse que cette année, l'année dernière son positionnement en phase défnsive était par moment catastrophique, ses montées désordonnées tactiquement, son alignement mauvais.
Rabiot a pris une autre dimension depuis qu'il ne lui est plus dmandé de remplaçer T. Motta de manière statique mais avec un profil et un style propre à lui même.
Lucas conserve bien mieux le ballon et a amélioré sa lecture du jeu et son volume. Ce n'est plus un poulet sans tête que l'on met à droite en attendant qu ça se passe. Il a désormais un vrai rôle dans cet effectif.
Cavani a retrouvé sa confiance d buteur, lui qui ratait énormément sous Blanc quand il jouait latéral gauche.
Même Pastore, le peu qu'il joue, je le trouve beaucoup plus impliqué en phase défensive, et tu sais pourquoi ? Parce que sous EMery, on rigole plus, parc que sous Emery, si t'es pas bon sur le terrain, si tu te défonces pas, tout PAstore que tu es, tout Di Maria que tu es, à un moment, quand les chances passent, et bien tu te retrouves sur le banc.
Parce que si Blanc est quand même un bon entraineur, un top 20, je te mets au défi de me trouver un entraineur étranger se faire traiter de fiotte par un joueur et le titulariser en 1/4 de LDC au profit d'un autre plus jeune et meilleur défensivement ( Marquinhos ).
@Kikette
Oui enfin Mourinho récupère Eto'o, Sneijder ou Thiago Motta comme cadeau de bienvenue à l'Inter...
Et Sacchi, on lui file direct Gullit et Van Basten.
Du coup, c'est déjà un peu plus simple d'envoyer du jeu, non ? Sans compter l'apport des entraineurs précédents qui ont déjà commencé à construire une cohésion d'équipe. J'ai du mal à croire que "l'empreinte" d'un coach soit si fondamentale que ça.
En contrepoint par exemple, Bielsa, qui a marqué le club de son empreinte j'en conviens, à vu l'OM se déliter dés le mois de février...
Alors d'accord l'entraîneur est important, mais l'équipe de France 2006, la plus sexy du siècle, c'est pas Domenech qui nous l'a fabriqué sur mesure hein ? Donc sans excellents joueurs pas de grandes équipes.
Equipe de France la plus sexy ? J'espère que tu plaisantes.
Il y a eu 2 match de plaisant. Et encore, le premier but de la France intervient après un simulacre d'Henry sur Puyol.

https://youtu.be/5iJKfc-EBV0

Lien pour les Alzeimer que ça arrange bien. Les 3 matchs de poule étaient bidon et ils passent sur un pénalty contre le Portugal. Paie ton parcours !
Quand il arrive à l'Inter en 2008, Mourinho n'a pas les renforts que tu dis, au mieux, il bénéficie de l'arrivée de Quaresma. Voilà, pour imaginer l'apport.
L'année suivante, effectivement il a ces renforts qu'il a demandé lui-même afin de façonner une équipe pour être championne d'Europe.
Et à la rigueur peu importe, l'Inter n'arrivait pas à faire quelque chose en LDC alors qu'à un moment il y avait des Ronaldo ou des Djorkaeef ( ils n'arrivaient même pas à s'y qualifier ).

Mais de manière générale, tu mets Dédé entraineur des U21 de la Trifouille sur Oise à la tête du PSG, tu vas pas me dire qu'il va envoyer du jeu facile parce qu'il a les joueurs sous la main ?
touchefresh Niveau : Ligue 1
Merci, France 2006 aurait été à peine plus méritante de gagner la CDM que le Portugal 2016 ... On sort une CDM extremement poussive (1-1 contre la corée du sud ?!) et on arrive en final un peu par miracle (ou par zidane)
verratti en 2013-2014, contre chelsea, il rate son match comme les autres. mais bon il était pas encore LE taulier.

oui il est hyper important, après j'ai la faiblesse de penser que sans lui on gagne quand même quelques matchs.
dizzymusictv Niveau : CFA
les matchs gagnés sans lui sont poussifs.

regarde juste la 1ère vs la 2ème mi temps face au TFC.

je ne m'explique pas cette dépendance, qui plus est, de la part d'un milieu parfaitement tétanisé à l'idée de tirer au but. (sa passe pour matuidi hier, même Marquinhos aurait essayer de frapper)
13 réponses à ce commentaire.
C'est vraiment chouette de voir l'équipe parisienne prendre forme. Il y'a une plénitude dans le jeu et dans la forme physique, qui me fait penser qu'emery a construit une équipe et prévu une préparation pour arriver au top à cette période de l'année.
Il a pris le temps de construire son projet de jeu, de trouver ses titulaires, a bien composé avec les blessures et les méformes de joueurs cadres, un mercato estival moyen.
Bien content pour les sympathiques forumers du site.
J'adhère assez à l'idée de l'article, quoique j'aurais un peu attendu avant de le dégainer. Mais les gars, avant de vous poser en grands donneurs de leçon, commencez par balayer devant votre porte. So Foot n'a pas cessé de dégommer Emery en première moitié de saison. Notamment via les articles du sieur Jucha, bien plus durs que ce que j'ai pu trouver dans les colonnes de L'Equipe, à titre de comparaison.

On a ainsi pu lire, dès le 13 septembre et le premier match du PSG d'Emery en LDC (horriible match nul contre Arsenal), des propos incroyablement alarmistes en mode "Un résultat qui confirme que la saison va être difficile pour Unai Emery" ou "Clairement pas l'aura d'un prétendant au dernier carré. Ce qui est inquiétant pour Unai Emery, recruté pour faire passer un cap à Paris dans la compétition reine européenne". Une tonalité qui s'est poursuivie plusieurs mois.

http://www.sofoot.com/paris-rate-son-entree-320407.html
http://www.sofoot.com/unai-emery-l-homm … 34311.html
Petit rappel bienvenu, rappelant que l'on prend toujours des risques à vouloir être visionnaire quand on parle de foot. Moi j'avais quand meme le sentiment général que So foot avait été bien moins virulent que beaucoup de leurs confrères. En tout cas, il semble effectivement qu'il va falloir attendre encore un peu pour se faire un véritable avis sur le travail d'Emery, ce qui sera chose faite dès cette année s'il atteint les demi finales de la LC
Merci pour le rappel à l'ordre. Les articles de Jucha au début de saison étaient dégueulasses. Après sur Sofoot les auteurs sont tellement nombreux et différents que c'est compliqué de leur reprocher leur ligne éditoriale (contrairement à la team de l'equipe du soir, excepté Roustan, et de 20h foot qui eux l'ont allumé non stop depuis le début de saison).
D'ailleurs c'était tellement savoureux de voir Le Guen se faire achever en direct à la fin du match par Beye... Habib qui est d'ailleurs de loin le meilleur "expert" du CFC avec Carrière.
2 réponses à ce commentaire.
il y a 1 heure Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 4
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8