1. // Interview Médias

« Bolloré suit le foot féminin »

Directeur des sports à Direct 8, Thierry Cheleman parle de la stratégie foot de sa chaîne autour des Bleues.

Modififié
0 0
Pourquoi miser sur l'équipe de France féminine ?

On a acquis les droits pour les Espoirs et les femmes dans le cadre d'un contrat premium qui a de l'importance pour nous. Au départ, le foot féminin était un pari car il est très peu développé. On a décidé de tenter l'aventure aux côtés de la FFF pour mettre la discipline en avant. Nous avons mis en place un dispositif de promotion qui commence à porter ses fruits. C'est une belle surprise en termes d'audience et de qualité de jeu. On a mis les moyens en produisant des rencontres réalisées par François Lanaud, un maître pour le foot. C'est lui qui a réalisé la finale de la Coupe d'Asie avec cinquante-cinq caméras, c'est impressionnant. Le succès des premiers matches nous a amenés à tenter l'aventure du prime-time. C'est encore un succès.

Direct 8 est-elle certaine de diffuser la Coupe du monde ?

Il y aura sans doute des matches sur notre antenne mais les discussions sont en cours. Lorsque la FIFA a commercialisé les droits, elle n'a pas fait de séparation entre hommes et femmes. Donc les droits du Mondial féminin appartiennent à nos amis de TF1. A priori, TF1 ne diffusera jamais cette compétition. Nous cherchons donc un accord avec Eurosport qui pourrait aboutir rapidement.

Quel sera le programme d'ici à la Coupe du monde ?

Nous diffuserons les matches amicaux des Bleues, trois sont déjà identifiés. Nous les agrémenterons de sujets avant ou à la mi-temps. Il n'y a aucune image du Tournoi de Chypre mais nous avons une équipe sur place, comme c'est le cas lors des rassemblements et stages. Il y a aussi un projet de documentaire qui sera programmé avant la Coupe du monde.

Les audiences sont-elles intéressantes ?

Le foot féminin attire en moyenne 800.000 téléspectateurs avec des pics à un million. Lorsque les rencontres ont lieu l'après-midi, on tourne à 450.000. Nous discutons avec la FFF et les prochains adversaires de l'équipe de France pour déterminer les horaires des matches. Nous avons envie de continuer le prime-time, surtout le week-end. Lors de la préparation au Mondial, il y aura sûrement un mix entre l'après-midi et le soir.

Le patron de la chaîne apprécie le foot féminin ?

Oui ! Yannick Bolloré s'intéresse beaucoup au sport. Nous avons des réunions mensuelles sur les décisions stratégiques. Evidemment, les féminines et les Espoirs sont deux équipes qu'il suit de près.

Pourquoi le succès est-il au rendez-vous ?

J'ai vu du très beau jeu. Il y a quelques temps, j'ai suivi un match dans le car de François Lanaud. Je lui faisais remarquer la vitesse du match mais il m'a corrigé : « C'est le ballon qui est plus souvent en jeu, il y a moins de tergiversations donc le téléspectateur a une sensation d'accélération permanente » . Et puis l'équipe de France est bien entraînée et le groupe a l'air homogène d'après les journalistes qui le suivent. Cette équipe est forte. L'autre clé de son succès, c'est l'accessibilité : comme pour les Espoirs, on peut filmer les joueuses et le staff, leur parler. On est très loin de la mauvaise période des A. Quand on peut raconter des histoires, ça intéresse le public.

Un jour, Direct 8 pourrait-elle acheter les matches à l'extérieur de l'équipe de France, comme le fait M6 ?

Un jour, pourquoi pas, puisque Direct 8 ne cesse de progresser. Mais pour l'heure, c'est prématuré. Reste que nous sommes toujours attentifs aux appels d'offre car le football est toujours un formidable vecteur d'audience.

Quels matches peuvent vous intéresser ?

On regarde les tours préliminaires de l'Europa League. Le match entre le Psg et Tel-Aviv a regroupé un million de téléspectateurs. On n'oublie pas les matches amicaux, que ce soit l'été comme Benfica-Monaco ou l'hiver avec Casablanca-Psg qui a été un gros succès.

Mickaël Osganian

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Benzema en feu
0 0