1. //
  2. // 38e journée
  3. // Lens/CA Bastia

Bollaert : Au nord, c'était le boxon...

Après la défaite (0-1) contre Brest à domicile la semaine passée, les Lensois ont manqué l'occasion d'offrir une belle fête à leur public en validant officiellement leur billet pour la Ligue 1. Certains supporters en ont même profité pour envahir la pelouse et aller défier un parcage brestois abasourdi. Mais qu'est-il donc arrivé au meilleur public de France ? Retour sur un rendez-vous manqué.

Modififié
34 26
Ce devait être un soir de fête et il n'en fut rien. Pour le RC Lens la semaine passée, seul un point suffisait face à Brest pour s'assurer la remontée du club dans l'élite. Malheureusement pour les Lensois, une victoire (0-1) des Bretons a gâché la dernière soirée à Bollaert avant dix-huit mois, le stade subissant des travaux de rénovation en vue de l'Euro 2016. Frustrés par un résultat que personne n'osait imaginer quelques heures auparavant, certains spectateurs ont envahi la pelouse, allant même jusqu'à donner de petites frayeurs au parcage brestois. « Le mouvement est parti des tribunes Trannin et Delacourt, niveau 0, affirme Bertrand Desfossez, vice-président du 12 Lensois, l'un des groupes de supporters situés dans le kop en tribune Marek. Quelques supporters ont commencé à entrer sur le terrain et ça a eu un effet boule de neige. »

Insultes, briquets et fumigènes

Pourtant, tout avait très bien commencé. Le public lensois était venu en nombre pour encourager les joueurs d'Antoine Kombouaré dans leurs derniers efforts de la saison. « Avant et pendant le match, l'ambiance était folle, tout était réuni pour faire une fête géniale » , explique Antoine, un supporter des Sang et Or spécialement venu de Paris pour assister à la rencontre. Au coup de sifflet final, c'est donc beaucoup de frustration qu'on pouvait lire sur les visages du public de Bollaert. « Ce qu'on a vu avec l'envahissement, ce n'était même pas de la contestation, c'était juste un gros bordel » , poursuit Antoine. Et en effet, en regardant les vidéos de la scène postées depuis sur le net, il est difficile d'y comprendre quelque chose. Certains se sont par exemple dirigés vers le couloir des joueurs pour leur faire comprendre leur colère, avant d'être rapidement repoussés par les stadiers. Ce qui est plus dommage en revanche, c'est d'en voir d'autres se ruer au pied du parcage brestois pour les insulter copieusement.

Le cas, dans ce genre de situation, est classique : une personne s'avance pour défier les supporters adverses, puis deux, puis dix, etc. En moins de deux minutes montre en main, une petite centaine de Lensois étaient au pied de la tribune d'où les Bretons avaient pris leurs quartiers. Contacté par nos soins, Laetitia, une supportrice brestoise, n'en revenait toujours pas : « Ils ont débarqué en nous insultant avant de nous balancer des briquets et des fumigènes. » Sur cette vidéo tournée juste au-dessus du parcage breton, les images témoignent effectivement de plusieurs jets de fumis de la part des assaillants lensois.

Youtube

« On pensait pouvoir voir nos joueurs pour les féliciter et finalement on a dû partir en courant, c'est dommage. On était aussi venu là pour faire la fête avec les Lensois » , regrette Laetitia après coup. De la déception, elle n'est pas la seule à en ressentir. Toutes les personnes contactées côté lensois nous ont fait part de leurs regrets de voir une fête gâchée par une poignée d'imbéciles.

Le kop hors de cause

Mais si l'histoire en est restée là, l'intervention des stewards n'y est pas étrangère. « Les stadiers ont fait un super boulot » , explique la supportrice du SB29. Même son de cloche du côté d'Antoine qui note « la rapidité d'intervention des stewards et la mesure avec laquelle ils ont géré le problème. » Contacté par So Foot, Gervais Martel a déclaré ignorer la petite aventure de certains supporters lensois devant le parcage adverse : « Vous me l'apprenez ! C'est regrettable. Mais avec la déception, dans une foule, il y a malheureusement toujours des débordements... En revanche, je tiens à saluer tout le kop qui, plusieurs fois, a demandé au public de regagner les gradins. » En effet, les groupes de supporters de la tribune Marek ont, par l'intermédiaire de leur capo, tenté de rétablir le calme dans le stade. Ils avaient déjà fait passer des messages en ce sens avant le début de la rencontre. Si leurs membres ont parfaitement respecté le mot d'ordre, il faut croire que tous n'ont pas entendu la consigne. Selon plusieurs témoignages, certains ultras lensois sont même allés sur la pelouse porter main forte aux stewards afin de rapatrier tout ce beau monde dans les gradins.

Finalement, le groupe d'excités qui paradaient devant les Brestois a été repoussé par les agents de sécurité. Avant que le calme ne soit totalement retrouvé dans l'enceinte, des petits groupes de supporters des tribunes Trannin et Delacourt sont allés chambrer leurs puissants grands frères du kop. « C'était l'anarchie sur la pelouse » , affirme Antoine. L'expression paraît juste tant il est difficile de décrire l'ambiance qui régnait sur le pré vert. C'était un mélange de frustration pour certains, d'excitation et de jubilation pour d'autres, à l'image de ce supporter mimant une célébration de but en glissant sur les genoux tel un Cristiano Ronaldo du Pas-de-Calais. «  D'autres gars arrachaient des morceaux de pelouse... Au final, c'était surtout des gars qui se sont payés un kiff. »

« On va quand même monter en L1 samedi prochain »

Finalement, malgré la bêtise de quelques-uns et une petite montée d'adrénaline pour les supporters brestois, on n'a pas eu à dénombrer de faits d'une gravité extrême. Et heureusement.

Youtube

Car, s'il faut saluer la ferveur exemplaire et la fidélité du public lensois dans sa grande majorité, il faut aussi pointer du doigt les agissements de certains faibles d'esprit qui, pour passer leurs nerfs, n'ont pas hésité à jeter des fumigènes sur des supporters pourtant venus communier avec le public de Bollaert. En ce sens, Bertrand Desfossez a souhaité profiter de cette tribune médiatique pour « signaler au club de Brest et à ses supporters nos excuses en tant que groupe de supporters officiel du RC Lens. Ces faits, indépendants de notre volonté, nous ont profondément déçus. J'espère que cela ne va pas entacher notre image. » De son côté, le Stade brestois n'a pas souhaité polémiquer à ce sujet. « Il n'y a pas lieu de faire un scandale, personne n'a été atteint physiquement. Nous avons tout de même des gens qui enquêtent et nous communiquerons en fonction de leurs conclusions » , nous a-t-on simplement dit au siège du club.

Après plusieurs minutes de foutoir total, les spectateurs ont tout de même fini par rejoindre les tribunes dans un calme relatif. Ce fut l'occasion pour Gervais Martel de venir devant le kop et faire passer un message clair à ses troupes : « Les gars, c'est une déception ce soir, mais on va quand même monter en L1 samedi prochain, je vous le garantis. »

Youtube

Samedi ? On notera le lapsus d'un président lensois qui se voit déjà remonter parmi l'élite. Pour cela, il faudra faire un résultat sur la pelouse du CA Bastia ou espérer un faux pas de Nancy à Auxerre. Auquel cas, il sera ensuite temps d'oublier cette sale soirée.

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Faut dire que le niveau de jeu affiché est quand même pathétique pour un club qui se veut ambitieux...
On y était entre potes l'autre jour car on souhaitait découvrir l'ambiance de Bollaert, et bah on est tous sortis de ce Lens-Angers en se disant que c'était le pire match de foot qu'on ait vu de notre vie. Une purge de bout en bout.
Si j'avais des couilles je sortirais une vanne sur la consaguinité mais heureusement je suis un lache.
Bigre, si vous flippez pour ça, je me demande ce que vous auriez dit si l'on vous avait emmené faire le dernier dep du psg en fin de saison dans un bled type auxerre ou troyes dans les années 90-2000.
Je ne parle même pas de ce qui peut se passer à l'étranger.
Alors oui les débordements c'est mal et je veux pas donner l'impression de soutenir qu'une brulure de fumi c'est anodin mais c'est ça aussi le foot au sens large.
La passion induit aussi l'excès et la bêtise, c'est regrettable mais c'est comme ça, après on peut aussi kiffer le "12 lensois", martine au romantic (pour ceux qui connaissent, doit pas y en avoir beaucoup cela dit) et je ne sais quel groupe de gentils fans, mais bon...
panic-ambiance Niveau : District
Je suis abonné en Tarnnin niveau 0 et pour le coup les différents responsables des groupes de supporters ont raison, l'envahissement du terrain vient essentiellement de personnes qui étaient situées en Trannin et Delacourt niveau 0.

Je suis désolé pour les brestois ayant fais le déplacement d'autant plus qu'avant le coup de sifflet final le public avait été exemplaire en ayant mis une ambiance de folie pendant tout le match.

J'espère que ce genre de débordement ne se reproduira pas l'année prochaine peu importe le stade dans lequel on jouera et aussi que l'on va enfin réussir à monter ce soir après tant de matchs laborieux.
"Désolé, on savait pas que vous saviez lire"
Ou la banderole censurée, elle :)
Message posté par superr
Si j'avais des couilles je sortirais une vanne sur la consaguinité mais heureusement je suis un lache.


Tant mieux. Attention néanmoins à ne pas confondre le fait d'avoir des couilles et le fait d'avoir un cerveau fonctionnel et proprement oxygéné
J'ai entendu dire après le match en quittant le stade que certains abrutis qui ont foutu la merde sur la pelouse n'étaient même pas des Supps lensois. Peut-être est-ce là un moyen de rejeter la faute sur d'autres ou alors c'est vrai et c'est regrettable.

Pour ce qui est de la Marek, merci d'avoir préciser que la tribune et ses groupes ont été exemplaires durant tous ces événements.
Sapin_de_Noël Niveau : CFA2
Là où on reconnaît un vrai public, c'est quand tu vois un mec avec un maillot de Sibierski en 2014. C'est beau.
La grande majorité (voir la totalité) des premières personnes qui ont provoqués les brestois semblent faire partie d'un groupe que je qualifierais de hooligans, les Youth Lens.
Il faudrait retrouver ces personnes et les interdire de stades.
A quoi sert la tour de sécurité (à l'angle de la Lepagnot et de la Trannin) qui a coutée des millions?
Guy Formici Niveau : Loisir
Message posté par superr
Si j'avais des couilles je sortirais une vanne sur la consaguinité mais heureusement je suis un lache.


En même temps, avoir des couilles n'a rien à voir avec l'humour, ou vice et versa....

Et je valide avec le losc, pauvre de vous amis lensois....
Il est beau le meilleur public de France.
Comme quoi, y'a pas qu'à Paris, Lyon ou autres qu'on peut voir des débordements.
Et entre nous, les lensois qui s'en prennent aux brestois sont de belles fiottes, juste pour faire les gonzes alors que les stadiers les retiennent pas vraiment, si ça avait été un parcage rempli par un gros groupe ultra ils se seraient pas approchés.
Alors, pour les exactions des gentils chtis, la France cette fois ci ne s offusque pas, etrange
El Toro Grande Niveau : District
Mouais, beaucoup de bruit pour pas grand chose au final. C'est l'Argentine pendant tout le match (en tribune hein, pas sur le terrain...), coup de sifflet final : déception, frustration (enfin bon, on reste sur le podium quoi...). Là sur 42 000 personnes, t'as forcément deux ou trois gus pas finis qui décident que le meilleur moyen de l'exprimer est d'envahir le terrain, ce qui cause un effet boule de neige. Au final, je dirais bien 200 personnes sur le terrain, pour motifs divers : certains pour le "kiff" d'aller arracher un brin d'herbe ou prendre une photo sur la pelouse, d'autres pour aller jouer les Hool's devant les Brestois, et d'autres sans aucune raison manifeste... A noter surtout que la plupart des mecs qui ont foutu le boxon sont des mastres occasionnels voire inconnus au bataillon, qui squattent et emmerdent les différents groupes depuis les deux ou trois derniers matchs que l'on joue à guichets fermés... Les gros évènements, ça amène toujours ce genre de populasse qui n'a malheureusement rien de mieux à faire... Toujours est-il que c'est cette image que l'on retiendra, et c'est bien dommage quand on a vécu l'ambiance de folie de Bollaërt vendredi dernier, et que sur 42 000 présents, 41 500 se sont comportés correctement. Pour le coup, So Foot aurait pu parler de ça, parce qu'honnêtement, ce match côté tribunes valait amplement certaines grosses soirées européennes que l'on a pu vivre par le passé... En tout cas, malgré cela, Forza Lens, et respect aux Tigers et KSO qui sont descendus distribuer quelques tartes à ces abrutis pour aider les stadiers à les faire remonter en tribune ! =)
El Toro Grande Niveau : District
@MerenGone : "Il est beau le meilleur public de France.".
Arrêtez tous un peu avec cette étiquette à la con qui nous a été collée par les médias et les footix du net qui s'en réclament... Aujourd'hui, pour la plupart, on ne se revendique rien du tout... Faut reconnaitre qu'à Lens ça envoie du lourd niveau tribunes. Après, on est pas les seuls et on s'en tamponne allègrement le coquillard de remporter n'importe quel championnat LFP des tribunes ou autre connerie... Faut juste être objectifs : Lens, en D1 ou en D2, connait et a toujours connu des grosses mobilisations à domicile comme à l'extérieur, et a toujours fait l'objet d'une certaine ferveur populaire que l'on ne retrouve pas forcément partout. Maintenant, cette histoire de "meilleur public de France" c'est juste un bon vieux cliché (comme il en existe beaucoup d'autres un peu moins sympa) qui fait plaisir aux journaleux mais qui est au fond dénué de toute signification objective...
Message posté par onebelo
Alors, pour les exactions des gentils chtis, la France cette fois ci ne s offusque pas, etrange


Cela dit, y a pas de quoi en faire une news au 20h hein. C'est pas comme si y avait eu une baston générale, des blessés ou quoi que ce soit. L'attitude de ses abrutis est déplorable, et c'était surtout des idiots qui venaient sur la pelouse pour prendre des selfies kikoolol ou arracher de la pelouse, plutôt que des "casseurs". On est quand même très loin d'autres faits qu'on a vu ailleurs (notamment pour prendre un exemple récent : les bagarres entre lillois et parisiens en ville la semaine dernière).
On est d'accord sur le public lensois. Ma remarque se voulait plus ironique vis-à-vis des médias qui aiment bien diaboliser certaines tribunes et minimiser ce qui peut se passer dans d'autres. C'est la différence de traitement qui est un peu dérangeante, et je le ressens sur cet envahissement de terrain, je pense qu'on aurait lu autre chose si ça avait été d'autres clubs (il se passe rien d'incroyable ici mais ça aurait été accentué).
Après, je dis pas, d'une manière générale les groupes ultras les plus ciblés ont aussi plus de casseroles à leur actif, mais ça incite les médias à en rajouter par la suite.
Note : 4
il a été payé combien le supporter pour agiter un drapeau de l’Azerbaïdjan en plein coeur du kop ?
En même temps, depuis les 70's et les charges sur les fans adverses à travers la pelouse du stade dans le championnat Anglais, on n'avait plus vu ça !!
En 2014 c'est quand même fort (que l'on soit pour ou contre)
Anarchitectes Niveau : District
Message posté par superr
Si j'avais des couilles je sortirais une vanne sur la consaguinité mais heureusement je suis un lache.


toi aussi tu te dis que c'est juste une fête de famille qui a mal tourné ?
@ ankourage

keudal, ça s'appelle la reconnaissance du ventre

ya bien des boloss qui se ramènent avec des drapeaux du qatar à Auteuil
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
34 26