1. //
  2. //
  3. // Krasnodar-Nice

Bodmer, un VRP en short

Malade et absent du déplacement à Krasnodar jeudi soir, Mathieu Bodmer est devenu en l'espace de quelques années un peu plus qu'un joueur de foot à Nice. Pourquoi ? Car s'il est toujours présent quand on l'appelle, son expérience est aujourd'hui utilisée pour ficeler certains coups, de Ben Arfa l'an passé à Balotelli cet été, grâce à un solide carnet d'adresses.

Modififié
2k 21
C'est un cercle privé. Un truc qu'on englobe sous la formule « footballeur à l'ancienne » . La lumière y est moins forte, mais les représentants sacrés sont toujours là. On parcourt le trombinoscope et on reconnaît les visages : Jérôme Leroy, Benjamin Nivet, Sébastien Roudet, Julien Féret, Mickaël Pagis... Leroy et Pagis ont quitté le groupe il y a quelques années, mais le reste de la promo fait de la résistance contre le temps et la tournure qu'a prise le foot des années 2000. La tête n'a jamais changé, le style non plus, mais Mathieu Bodmer est toujours là. Autour de lui, il n'y a quasiment que des gamins, mais il n'a pas bougé. Il a simplement changé, évolué vers un rôle avec plus de recul, et a surtout été repositionné au milieu dans le 3-5-2 de Favre à Nice, là où Claude Puel l'utilisait en défense ou même en dix, une fois, contre l'OM (1-1) en février dernier.


Aujourd'hui, Bodmer approche de ses trente-quatre ans, est dans sa dernière année de contrat, mais semble surtout profiter de ses dernières années de foot avant de se retirer, loin d'un milieu avec lequel il n'entretient plus la même relation. Dans l'un des rares entretiens qu'il a accordés, à France Football en mars dernier, voilà comment il l'expliquait : « Je fais partie d'une génération où l'on jouait davantage au foot qu'on ne le regardait. Il n'y avait pas encore internet pour se passer en boucle les gestes des stars du jeu. À la limite, mes héros, c'étaient les grands de mon quartier qui étaient très forts. » Mathieu Bodmer n'aime pas les projecteurs, peu les médias et tout ce qui entoure le monde du foot malgré le fait qu'il mange sa quarantaine de matchs par semaine. Pour le plaisir. Alors, il a enfilé progressivement un nouveau costume.

Mathieu, le VRP


Il y a quelques semaines, Nice-Matin révélait que quelques jours après l'arrivée de Mario Balotelli à Nice, Hatem Ben Arfa, parti du club cet été pour rejoindre le PSG, a appelé le président niçois Jean-Pierre Rivère pour lui dire que « parmi les présidents de France, vous êtes celui qui a les plus grosses cojones. Bravo! » C'est simple : l'OGC Nice a relancé Ben Arfa l'an passé et a arraché cet été un ancien champion de France (Younès Belhanda), un monstre médiatico-sportif à la relance (Mario Balotelli) et un trentenaire au CV bien fourni (Dante). Rivère aime prendre des risques, c'est comme ça, et Nice est devenu un centre pour relancer les joueurs. « Conclure des dossiers comme ça en juin est inabordable. Mais il faut tenter ces coups » , expliquait récemment celui qui a repris le club en juillet 2011 et qui fonctionne en étroite doublette avec l'influent Julien Fournier, directeur général et ancien de l'OM notamment.


Reste que certains de ces dossiers ont un épicentre commun : Mathieu Bodmer, devenu progressivement un VRP de luxe de l'OGC Nice depuis son arrivée il y a trois ans. Ben Arfa ? Bodmer l'a croisé un an, à Lyon, entre 2007 et 2008, et les deux hommes ont gardé contact. « Et un jour, à la fin d'un match, il vient me voir pour me dire qu'il a eu Hatem au téléphone et qu'il se dit pourquoi pas Nice. J'en parle à Julien Fournier qui le connaissait de Marseille, il me dit : "Écoute, faut que tu le rencontres, tu verras, c'est un bon gars." J'en ai parlé avec le coach, on a exploré la piste, on s'est rencontrés deux fois à Paris et voilà » , détaillait Rivère sur le plateau de L’Équipe 21 la semaine dernière.

Dembélé, le grand frère et la suite


Le carnet d'adresses de Bodmer est grand, costaud, gratté au cours d'une carrière qui l'a vu récupérer un brassard de la part d'Ancelotti et jouer avec Zlatan, Benzema, etc. Après, il ne fait que vendre le club, simplement, au-delà de son côté grand frère des jeunes : « Je les encadre. Je les conseille sur le terrain, mais aussi sur des petites choses en dehors. J'ai un vécu, une expérience, je suis passé par différents clubs, j'ai vu différentes situations, j'ai commis différentes erreurs aussi. Donc ça me sert à leur communiquer des conseils. Et on a la chance ici que les gamins soient vraiment à l'écoute. (…) Donc, j'ai une responsabilité là-dessus et ça m'intéresse. Moi, j'ai regretté que des anciens de clubs où je suis passé avant ne le fassent pas davantage. » C'est donc son nouveau rôle. Ce qu'il a également fait un temps avec Ousmane Dembélé.


Mathieu Bodmer a été aussi un temps dirigeant à Évreux, ce qui lui a valu le prix de l'Engagement social et citoyen du joueur professionnel. Puis, récemment, son nom est revenu au cours du dossier Balotelli. Cette fois encore, Bodmer a été intermédiaire, car c'est lui qui a approché l'international italien alors à Liverpool via Mamadou Sakho, son ancien partenaire au PSG. Au fil de son expérience, voilà ce qu'est aussi devenu l'ancien Lillois, au-delà d'un statut d'homme de vestiaire, même si son après-carrière reste pour le moment assez flou. « Je réfléchis à la suite. Comme coach, assistant, manager, agent, je ne sais pas encore... » Alors, il repousse encore, en short et sans costume. Pour le moment.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Le steven Gerrard du pauvre
Sam Becket Niveau : DHR
Attention tout de même à pas ramener Kader Keïta Mat' !
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Message posté par RocKnRolla
Le steven Gerrard du pauvre


Lui au moins a gagné le championnat de son pays.
Grave. J'ai pas compris l'attaque "Steven Gerrard du pauvre".

Bodmer, c'est comme Pagis. Élégant, touché de balle, facilité, intelligence.
Message posté par gwynplaine76
Lui au moins a gagné le championnat de son pays.


C'était un compliment, te chauffe pas
TheDoctor Niveau : DHR
Dans cette liste de "footballeur à l'ancienne" selon SF on pourrait ajouter : Barbosa, Pagis, Savidan, Da Rocha par exemple. Ce sont simplement des joueurs qui ne jouent pas de manière formaté comme aujourd'hui, mais qui ont chacun un palette différente développée dans leur AUTO apprentissage (chose qui n'existe plus).

Maintenant, tous les joueurs (hors phénomène, et encore...) jouent de la même façon, avec une prise de risque minimale. Il est clair qu'il y a quelques années la ligue 1 était peuplée de joueur avec leur style propre à chacun, parfois non conventionnel.

Regardez l'entrée de Bodmer vs Schalke04 que j'ai trouvé déterminante : accélération du jeu, prise de risque, prise d'intervalle, nombre de touche limité et presque un holdup au bout du compte pour Nice.

Bref, c'était l'instant vieux con du jeudi matin, à vous Cognacq-Jay !
Cafu cremes Niveau : CFA2
Message posté par TheDoctor
Dans cette liste de "footballeur à l'ancienne" selon SF on pourrait ajouter : Barbosa, Pagis, Savidan, Da Rocha par exemple. Ce sont simplement des joueurs qui ne jouent pas de manière formaté comme aujourd'hui, mais qui ont chacun un palette différente développée dans leur AUTO apprentissage (chose qui n'existe plus).

Maintenant, tous les joueurs (hors phénomène, et encore...) jouent de la même façon, avec une prise de risque minimale. Il est clair qu'il y a quelques années la ligue 1 était peuplée de joueur avec leur style propre à chacun, parfois non conventionnel.

Regardez l'entrée de Bodmer vs Schalke04 que j'ai trouvé déterminante : accélération du jeu, prise de risque, prise d'intervalle, nombre de touche limité et presque un holdup au bout du compte pour Nice.

Bref, c'était l'instant vieux con du jeudi matin, à vous Cognacq-Jay !


Même sans faire le vieux con c'est un des rares joueurs français présents en L1 qui aurait eu sa place dans une de nos grosses équipes des années 90.

Bon il a toujours eu un peu de bide et courir c'est pas son truc mais j'ai toujours adoré voir ce mec jouer. J'ai longtemps esperé qu'il allait prendre conscience de ses capacités puis non.

Rappelez vous les compliments d'Ancelotti à son sujet, c'est pas rien mais une fois de plus il ne passa pas le pallier.
Sam Becket Niveau : DHR
Message posté par Cafu cremes
Même sans faire le vieux con c'est un des rares joueurs français présents en L1 qui aurait eu sa place dans une de nos grosses équipes des années 90.

Bon il a toujours eu un peu de bide et courir c'est pas son truc mais j'ai toujours adoré voir ce mec jouer. J'ai longtemps esperé qu'il allait prendre conscience de ses capacités puis non.

Rappelez vous les compliments d'Ancelotti à son sujet, c'est pas rien mais une fois de plus il ne passa pas le pallier.


L'OL de l'an Delgado où Juninho pète un coup franc magique contre le Barça aurait été beaucoup plus crédible si Bodmer n'avait pas été si souvent à l'infirmerie
clement6628 Niveau : CFA2
Quelqu'un peut me dire le rapport entre Bodmer et Dembélé ? C'est Evreux ?
Pareil, j'ai bien compris, Bodmer regarde quarante matchs par semaine ???

Sinon, oui clairement, ce genre de joueurs fait du bien !
TheDoctor Niveau : DHR
Message posté par Cafu cremes
Même sans faire le vieux con c'est un des rares joueurs français présents en L1 qui aurait eu sa place dans une de nos grosses équipes des années 90.

Bon il a toujours eu un peu de bide et courir c'est pas son truc mais j'ai toujours adoré voir ce mec jouer. J'ai longtemps esperé qu'il allait prendre conscience de ses capacités puis non.

Rappelez vous les compliments d'Ancelotti à son sujet, c'est pas rien mais une fois de plus il ne passa pas le pallier.


Comme pas mal de joueurs finalement de cette liste qui n'ont pas passé le fameux pallier, peut-être n'ont-ils pas voulu renoncer à leur manière de jouer tout simplement.

Pour en avoir discuter avec Olivier Quint (oui j'ai eu la chance de jouer contre lui), Da Roch était à un moment donné (comme Bodmer d'ailleurs) aux portes de l'EDF. Pour franchir le cap en fait on leur demande souvent de simplifier leur jeu afin d'augmenter "le taux d'efficacité" des interventions, et prendre de la masse. Cela sous entends forcément de délaisser le jeu au détriment de la salle de muscu qui est sans intérêt et un supplice pour ces joueurs.

Voilà un début d'explication en tout cas, et c'est tant mieux pour nous :)
Cafu cremes Niveau : CFA2
Message posté par TheDoctor
Comme pas mal de joueurs finalement de cette liste qui n'ont pas passé le fameux pallier, peut-être n'ont-ils pas voulu renoncer à leur manière de jouer tout simplement.

Pour en avoir discuter avec Olivier Quint (oui j'ai eu la chance de jouer contre lui), Da Roch était à un moment donné (comme Bodmer d'ailleurs) aux portes de l'EDF. Pour franchir le cap en fait on leur demande souvent de simplifier leur jeu afin d'augmenter "le taux d'efficacité" des interventions, et prendre de la masse. Cela sous entends forcément de délaisser le jeu au détriment de la salle de muscu qui est sans intérêt et un supplice pour ces joueurs.

Voilà un début d'explication en tout cas, et c'est tant mieux pour nous :)


La chance. Moi j'ai croisé Doumbia dans un starbucks j'ai failli le frapper.

Des Da Rocha, Ziani auraient certainement pas fait tache en Edf à un certain moment mais bon, entre la prise de muscle et l'esprit clanique de l'époque fallait lutter pour se faire une place.

Carriere était considéré comme une énigme alors que c'était sans doute l'un des joueurs les plus délicieux des dernieres années et a du attendre très longtemps pour avoir la reconnaissance qu'il mérite.
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Un mec que tu peux mettre en défense centrale comme en numéro 10
Il doit pas y en avoir des masses en ligue 1.
Non seulement il est franchement bon encore aujourd'hui et l'a été l'année dernière en défense centrale mais en plus on sent bien toute l'importance et l'influence qu'il sur les jeunes, sur le groupe et visiblement aussi sur l'aura du club sur certains joueurs. Bodmer nous est extrêmement précieux et j'espère qu'après sa retraite il aura une place dans l'organigramme du club. Il le mérite et je pressens que ce ne serait pas un emploi fictif.
Message posté par clement6628
Quelqu'un peut me dire le rapport entre Bodmer et Dembélé ? C'est Evreux ?
Pareil, j'ai bien compris, Bodmer regarde quarante matchs par semaine ???

Sinon, oui clairement, ce genre de joueurs fait du bien !


J'imagine que Dembélé et Bodmer se sont croisé au PSG lors de la saison 2011-2012 avant que Moussa parte pour Fulham.
Message posté par Mc Bain
J'imagine que Dembélé et Bodmer se sont croisé au PSG lors de la saison 2011-2012 avant que Moussa parte pour Fulham.


Pardon, je viens de réaliser que l'article parle d'Ousmane et non Moussa.
Message posté par RocKnRolla
Le steven Gerrard du pauvre


Au delà de l'expression, je te dirais de regarder le niveau de vie des habitants de liverpool
Message posté par J-Will
Au delà de l'expression, je te dirais de regarder le niveau de vie des habitants de liverpool


Sur SOPIB?
Ce joueur, ça n'engage que moi il m'a toujours fait penser à Steven Gerrard. cf le post de cafu crème, pour diverses raisons après son passage lillois il n'a pas rayonné à la hauteur de son talent. D'ou ma ptite expression.
Pas assez mobile pour être un Steven Gerrard.
Je le verrais plus en Juan Sebastian Veron franchouillard, ou bien en Carlos Valderrama chauve.
Aaahh le Bodmer de ses années lilloises c'était quelque chose, j'en ai encore les larmes aux yeux. En 10 derrière Odemwingie c'était intelligent, incisif, instinctif... Du velours !
Mais carrément Alber'!

Il était admirable au LOSC et pour ceux qui ne le découvrent que dernièrement, ce mec au LOSC était partout sur le terrain, 6, 8 10 et même 9 et demi, il claquait des buts, jouait souvent les sauveurs, un abattage rare sur le terrain. Il m'a impressionné, ensuite il s'est perdu à Lyon.

Bodmer avec 10 ans de moins ferait du bien ds notre EdF aujourd'hui.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Mamadou sac de nœuds
2k 21