En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8ème de finale
  3. // AS Saint-Etienne/Lille (3-2)

Bodmer régale, Sainté cavale

Emmenés par un Mathieu Bodmer génial, les joueurs de l'AS Saint-Etienne tapent Lille (3-2) et se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe de France. Auteurs d'un match plein, les Verts se positionnent comme des candidats très sérieux à la troisième place en Ligue 1.

Modififié
S'il faut avoir déjà foutu les pieds à Saint-Étienne pour savoir que les Moon-boots de Jessy Moulin, portier remplaçant des Verts, ont une raison d'exister, il ne suffit que d'une petite paire d'yeux pour contempler l'immense talent de Mathieu Bodmer. Louches, transversales, amortis et évidemment, passes décisives, l'ancien Parisien a fait l'amour au LOSC avec la douceur et la sensibilité d'un Juan-Roman Riquelme. Au top du hip-hop vêtu de sa verte liquette, le natif d’Évreux a largement contribué à l'excellente prestation livrée par les joueurs de l'AS Saint-Étienne. Menés mais maîtres de leur sujet d'un bout à l'autre de la partie, les hommes de Christophe Galtier éliminent une nouvelle fois Lille d'une coupe nationale et se placent comme de sérieux candidats à la troisième place en Ligue 1.

Basa célébration de l'année 2013, Bodmer acte 1

Ce Saint-Étienne, ça fait bien longtemps qu'il ne tremble plus. Alors quand après quelques minutes passées à tenter de faire bouger le bloc lillois, les Verts commencent à voir les coéquipiers de Dimitri Payet se réveiller, personne ne panique. Sauf que lorsque l'on affronte l'équipe qui score le plus de la tête en France, les coups de pied arrêtés sont à surveiller comme le lait sur le feu. A la bourre sur Marko Basa sur un coup-franc de Payet, Mignot tente de bousculer le Lillois dans les airs. Rien n'y fait, l'ancien Manceau plante et, au lieu de fêter son pion, veut de suite se payer le défenseur stéphanois, d'un air de dire « pousse-moi si tu veux, mon pote, la Coupe de France, tu la materas à la télé » . Mais avec leur effectif ultra-complet, les coéquipiers d'un bon Josuha Guilavogui ont toutes les raisons d'avoir envie de jouer sur tous les tableaux. Et avec Bodmer à la baguette, tout est plus facile. A une heure où tout le monde ne parle que du clasico, son association avec Guilavogui au milieu a des accents espagnols, tandis que Mollo et Hamouma se démènent pour nourrir Aubameyang en ballons. C'est d'ailleurs le Gabonais qui, magnifiquement lancé en profondeur par Mollo suite à une bonne relance de Bayal Sall, envoie un centre parfait pour Hamouma au deuxième poteau. L'ancien Caennais reprend l'offrande de volée, mais voit sa tentative heurter le poteau d'Elana. A trop subir, les Lillois finissent par craquer juste avant la pause. Magnifiquement lancé par Bodmer en profondeur, Aubameyang est devancé de justesse par Elana, qui dégage dans Chedjou. La balle perdue termine sa course dans les filets lillois. Dur, mais mérité.

Saint-Étienne, objectif lune


Il y a des soirs, comme ça, où une équipe dégage un sentiment de puissance un peu étrange. Au retour des vestiaires, on comprend vite qu'il n'arrivera rien à Saint-Étienne. Aubameyang et Bodmer n'ont besoin que d'une poignée de minutes pour faire sauter une nouvelle fois le verrou lillois. Passe, talonnade, remise en profondeur, frappe du Gabonais, but. Le sixième en six matchs. Le Chaudron explose mais n'est pas rassasié. Alors les Verts continuent. Servi par Mollo sur corner, Zouma frappe le poteau. Acculés, les Lillois s'en remettent à un Steeve Elana impeccable devant Hamouma et Bodmer pour ne pas concéder le break. Bouffé au milieu du terrain, Rudi Garcia sort Pedretti au profit de De Melo, tandis que Brandao remplace Bodmer qui sort sous l'ovation du stade. En pleine confiance, le Brésilien n'a besoin que d'un ballon pour planter. Parfaitement lancé en profondeur par Cohade, l'ex Marseillais crochète Elana et pousse le ballon au fond des filets. Imprenables en défense, créatifs devant, les ouailles de Galtier voient les minutes passer et la qualification se rapprocher. Mais sur un petit relâchement à quelques minutes du terme, Salomon Kalou plante un but sorti de nulle part qui a le mérite de remettre un soupçon de suspense dans un match qui n'en avait plus. Solides jusqu'au bout, les Verts, déjà qualifiés pour la finale de la Coupe de la Ligue, rejoignent les quarts de finale de la Coupe de France. Des occasions supplémentaires de voir Mathieu Bodmer dans ses œuvres.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 16 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
À lire ensuite
Le Real châtie le Barça