Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Jupiler, mafia et batte de base-ball

Modififié
Entre 2004 et 2006, le monde du football belge découvrait avec effroi le bouillant Zheyun Ye. Pendant deux ans, l’homme d’affaires chinois mettra en place un gigantesque système de corruption qui impliquera bon nombre de personnalités du football belge.

Tant et si bien que 31 personnes et une société comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Bruxelles ce vendredi. Gilbert Bordart, ancien gardien du Standard de Liège ou de Bordeaux, et entraîneur de La Louvière à l’époque du scandale, a témoigné lundi : «  Un soir, j'ai été appelé par M. Ye pour le rencontrer dans un hôtel bruxellois. Arrivé sur les lieux, je lui ai indiqué le résultat final de la rencontre Lokeren-Anderlecht (2-2). Cela l'a mis hors de lui, car le match ne devait pas se terminer sur ce score-là.  »

Plus loin, Bodart revient sur les menaces et les fortes pressions dont il fut l’objet à cette période : «  Avec plusieurs de ses hommes, nous sommes allés dans une chambre, où se trouvaient des battes de base-ball. On m'a alors menacé, ainsi que ma famille, pour manipuler le résultat du prochain match de La Louvière face à Saint-Trond.  »

Se rendant compte de l'ampleur que sont en train de prendre les événements, Bodart décide de faire marche arrière et va à l'encontre des volontés du Chinois en décidant de jouer «  la gagne  » . Une attitude qui lui vaudra des menaces de plus en plus sérieuses de la part des hommes de Zheyun Ye : «  Ils m'attendaient avec un revolver.  »


Un témoignage qui fait froid dans le dos et qui devrait en appeler d’autres dès vendredi.

MG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 11
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 10
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur