Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Bocognano: "On a nos chances contre Lyon"

Défenseur central de formation, Yohan Bocognano dépanne en ce moment au poste d’arrière droit au GFCO Ajaccio. Mais pour devenir le héros du "Gaz", qui a sorti Montpellier hier de la coupe de France, il est revenu dans l’axe, à l’entrée de la surface adverse, pour marquer le seul but du match.

Modififié
Yohan, en temps normal, on aurait parlé de vos exploits dans tous les journaux. Mais avec ce qui se passe à Toulouse, c’est presque passé inaperçu.
Je sais pas, mais ici, on peut pas vraiment dire que ça passe inaperçu. Il n’y a qu’à voir les réactions au tirage. On était au resto, avec des d’autres joueurs de l’équipe, on a vu le tirage, Quevilly qui était content de nous éviter, Lyon qui n’était pas spécialement heureux de venir nous voir, ça prouve quand même que les gens ont imprimé notre match.

Justement, en demie, vous recevez Lyon, t’en penses quoi ?
On est très heureux parce qu’on va jouer une grosse équipe, une Ligue 1. On va pouvoir faire plaisir au public, et aussi se faire plaisir à nous-mêmes. Je pense qu’on a nos chances. Comme on dit, le ballon est rond pour tout le monde. On a quand même battu Montpellier, qui est plus fort que Lyon.

Tu en as pensé quoi de Montpellier ?
J’ai pas trouvé qu’ils avaient le même rendement qu’en Ligue 1, c’était un match bizarre. Mais bon, on dit ça maintenant, dans quelques jours, on ne se souviendra que de la qualification.

A choisir, tu préfères une victoire en coupe de France ou une montée en Ligue 2 ?
La montée en Ligue 2. La vérité du football, c’est la Ligue 1, la Ligue 2. La Coupe de France, c’est pour les amateurs, c’est la fête du football, du bonus. Ca nous ferait plaisir d’aller au stade de France, mais ça nous ferait plus plaisir d’intégrer enfin la Ligue 2. D’ailleurs, si on est honnête, on commence déjà un peu à s’y projeter. Parce qu’il reste 10 journées et qu’on est bien placé. Personnellement, j’ai très envie de retrouver ce niveau, que j’avais connu avec Nîmes.

Contre Montpellier, vous avez joué dans le stade de l’ACA, le rival. Vous aviez dit que vous partiez dans l’inconnu. De quoi faire plaisir à votre public.
Lorsqu’on nous l’a annoncé, on était déçu, notamment pour nos supporters, on avait peur qu’il n’y ait pas vraiment la même ambiance qu’à Mezzavia, que les gens ne suivent pas alors qu’on avait vraiment besoin du 12ème homme. Mais ils sont venus, et ils nous ont vraiment permis de nous transcender, de ne pas lâcher.

Quelque part, c'est le match cette année où il y a eu le plus d'ambiance à François-Coty !
Je sais pas si on peut dire ça, je ne les ai pas vus jouer souvent cette année. Contre Marseille quand même, ça a dû être quelque chose… Mais c’est vrai que beaucoup de gens me le disent.

Les gens pensent aussi beaucoup à vos retrouvailles l’an prochain en Ligue 2…
(Il coupe) Non, c’est mieux qu’ils se maintiennent en Ligue 1, avec Bastia qui monte, ça fera deux clubs corses en Ligue 1 et j’espère un en Ligue 2, ça sera très bien.

Personnellement, avec ce but et ce coup de projecteur, tu vas pouvoir prétendre à plus d'importance en sélection corse ?
Vous savez, jusqu’à présent, il n'y a eu quatre matchs. J’ai disputé trois rencontres entières, et contre la Bulgarie, j’ai joué une heure. Mon statut, je l’ai déjà. On verra comment ça se passe cette année. On doit jouer le 25 mai à Furiani. Je sais pas encore contre qui on joue mais c’est pas le plus important. Ce qui compte, c’est qu’on se retrouve tous sous le même maillot.

Propos recueillis par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 49 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain