1. // Sélection
  2. //

Boateng, pas prophète en son pays

Modififié
0 7
Kevin Prince Boateng a marqué un but magnifique hier lors du match Milan AC-Barça, pourtant cela n'a pas fait kiffer tout le monde au Ghana, son pays d'origine.

Le Boa, nouvelle coqueluche de San Siro, avait annoncé sa retraite internationale le 4 novembre dernier à seulement 24 ans, prétextant de ne pas pouvoir se consacrer à la fois à sa carrière en club et en sélection. Du coup, au pays, on lui reproche de s'être servi de l'équipe nationale comme d'un tremplin pour sa carrière.

Rapide rappel des faits: en juin 2010, Boateng, né à Berlin, qui pensait sans doute ne jamais pouvoir jouer pour la Mannschaft, avait accepté la convocation des Black Stars. Faute de grives, on mange du merle. Dans la foulée d'une très bonne coupe du monde, le milieu de terrain surtatoué signe au Milan AC.

Avec l' "affaire" Boateng, les gratte-papiers ghanéens ont récemment stigmatisé le manque d'implication des joueurs binationaux nés à l'étranger et leur choix par défaut de la sélection.

Comme quoi il n'y a pas qu'en France qu'on a des problèmes avec l'identité nationale. AJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nadalito_15 Niveau : DHR
Et comme il a la double nationalité, est-il possible qu'il puisse jouer pour l'Allemagne dans 5 ans? (comme cela se fait au rugby je crois, enfin pour cela il devrait jouer pour un club teuton).
Non, je crois que ce genre de truc se faisait à l'époque comme avec l'exemple de Di Stefano. Mais aujourd'hui, dès lors que tu joues une minute avec le maillot d'un de tes deux pays, tu n'as plus le droit de changer.
Je suis pas sûr de ce que j'avance mais j'ai aucun contre-exemple en tête...
Ouep tout juste, impossible de jouer pour une autre nation SEULEMENT si tu as joué en équipe A. Les divisions juniors ne sont pas concernées.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 7