L'oeil de Tatane

06/05/2013

J’aime le rock depuis l’enfance, quand un jour mon oncle m’a filé une cassette de Fleetwood Mac. Et puis, je me suis mis aux Smiths, à Morrissey avec « Everyday is like Sunday », aux Clash, aux Velvet et « I can’t stand it »… Mais dans les années 70-80, je préférais jouer au foot avec mes copains en bas de l’immeuble après l’école et aller au stade Jules Deschaseaux supporter le HAC. Je ne savais même pas que L’Equipe, les Inrocks ou Libé existaient. Dans les années 90, je suis devenu footballeur professionnel. Etre footballeur, à cette époque, c’était « has been ». Aimer le foot, c’était beauf. Aller au stade c’était ringard. J’achetais l’Equipe mais je le cachais sous mon Libération. J’ai alors commencé à écouter le groupe St-Etienne et « But only love can break your heart », je suis devenu fan de la musique de Manchester, des Stone Roses et de Happy Mondays : « Hallelujah ». Pendant que Cantona zlatannait un supporter et devenait un vrai bad boy, les Pixies avec « Monkey gone to heaven » sont évidemment devenus mon groupe préféré. J’ai alors compris que football rimait avec Rock'n'Roll et que le foot pouvait être classe. J’étais un enfant gâté ouais, mais j’avais la classe.

Début 2000, un gars m’appelle. Franck Annese, patron de Sofoot. Je préparais un match de Coupe des champions à Glasgow. Une heure au tel avec un inconnu, c’est plutôt bon signe non ? Sofoot se lançait et la culture foot-pop-rock de redémarrer avec. J’allais me rapprocher du team sofootien. Franck Annese m’a rapidement demandé d’écrire pour cette revue. Aujourd’hui je fais partie de la meute.

Au même moment Fred Poulet, qui écrivait les pages sport de la revue très élitiste Vacarme, trouvait que c'était « délicieux d’écrire Vikash Dhorasoo ». Oui des gens très cultivés aimaient le foot et les footballeurs, et le faisaient savoir. Des gens qui n’avaient pas honte de parler avec ces beaufs de footballeurs. « On va vous raconter des histoires, leur histoire et vous allez voir que ces gars sont comme vous et moi ». J’ai décidé de mettre l’Equipe au-dessus de mon Libé. J’étais fier !

Coïncidence, Zidane allait bientôt être filmé par Douglas Gordon et Philippe Parreno… Platini allait devenir président de l’UEFA pendant que Canto conseillait au gens de vider leur compte en banque pour niquer le système.

Et moi là-dedans ? Je m’envolais pour l’Allemagne et la World Cup mais au lieu de jouer au foot, j’allais revenir avec un film, Substitute, tourné en super 8 et co-réalisé avec le Poulet. Le film obtiendra un prix à Belfort, sera en compétition à Berlin et à Amsterdam.

On m’avait privé de médaille à la coupe du monde alors je suis allé la chercher dans les festivals de cinéma. Mais avant de récolter tous ces honneurs, il a fallu faire la promo d’un film qui allait d’une certaine manière mettre définitivement un terme à ma carrière de footballeur.

Le 11 janvier 2007 après avoir été viré du PSG en octobre 2006, je dois prendre le TGV pour Londres et rejoindre secrètement le club de Fulham. Un entrainement et je signerai dans la foulée un contrat de deux ans et demi. Inespéré après cette drôle de coupe du monde, Substitute et mon licenciement. Le monde du foot français me tourne le dos. Quelques mois après la finale de la coupe du monde, je suis banni dans mon pays et obligé de m’exiler chez les Rosbeefs. Je reviendrai le lendemain sans contrat mais avec des béquilles, après avoir pris un mauvais tacle. Le foot, c’est fini. Mais pour être honnête, le football s’est vraiment arrêté pour moi en juin 2006, lors de France-Mexique au stade de France. Zidane jouait sa 100ème sélection et dernière avec les Bleus. Je l’ai remplacé à la mi-temps. La pression était forte et ce jour-là, j’ai cassé !!!

Et oui, on se ment parfois à soi-même.

Nous sommes donc le 11 janvier 2007 et avant de rejoindre la Gare du Nord pour prendre l’Eurostar, je suis dans mon appartement parisien du 16ème. C’est le défilé des médias. Matilde Incerti, l’attachée de presse, gère et moi j’enchaîne les ITW. Tecknikart, L’Equipe Mag, Libération, Match, Le Monde, Première, le Parisien...et les Inrockuptibles !

Oui les Inrocks comme Sofoot ont participé à la fusion entre le rock et le foot, entre le cinéma et le foot. Oui les Inrocks, Vacarme, Sofoot...ont permis à Substitute d’exister. Oui, mais ce jour-là, ce 11 janvier 2007, jour de promotion intense pour vendre un film en super 8, mon bon Serge, vous n’étiez pas dans mon salon comme vous l'écrivez dans votre billet "Platini, Dhorasoo, Cantona : retour sur trois rencontres footbalistiques". Il y avait bien un autre gars d’origine polonaise. Le même qui l’autre soir m’attendait après mon audition à l’Assemblée Nationale.

Serge Kaganski, je le regrette, mais je ne vous ai jamais croisé, je ne vous ai jamais parlé et vous avez inventé notre rencontre. Comme Fred Poulet, je sais que vous avez un jour rêvé d’interviever "l’intellectuel du football" et j’aimerais savoir ce que vous lui auriez demandé ?

Vous savez Serge Kaganski, moi aussi j’ai rêvé de marquer en finale de coupe du monde et pourtant c’est Zidane qui l’a fait - (remarquez du banc de touche c’était pas gagné…) - mais comme je ne suis pas rancunier, on arrange ça quand vous voulez. Mais cette fois pour de vrai !

Résultat de mes rencontres : Sianko 2 et Serge 0.

Par Vikash Dhorasoo


Votre compte sur SOFOOT.com

23 réactions sur 5 pages Précédent 1/5 Suivant ;
Poster un commentaire

  • Message posté par neo_la_fifouze (317) le 06/05/2013 à 10:40
      Note : 1 

    Pas trop mal pour une fois, mais il y a quand meme un je-ne-sais-quoi d'autosuffisance dans cet article alors que ce n'est pas terriblement bien ecrit, dommage. Mais je t'aime quand meme Vikash!

  • Message posté par 2yemklubapanam (4795) le 06/05/2013 à 11:13
      Note : 1 

    j'ai cherché auto-suffisant dans le dico, pas trouvé.
    a suffisant, il y a avait:
    "Prétentieux, imbu de sa personne."
    j'en ai donc déduit qu'auto-suffisant etait equivalent a "auto-pretentieux,auto-imbu de sa personne "
    et j'ai compris, dorhasoo c'est quand meme un mec qu'a tellement le melon qu'il peut être imbu de l'intérieur automatiquement.
    heureusement qu'il n'etait pas défenseur, le nombre d'auto-goals...

  • Message posté par neo_la_fifouze (317) le 06/05/2013 à 11:21
      

    Le mot a bien l'air d'exister http://fr.wikipedia.org/wiki/Autosuffisance
    Cependant, j'en ai fait un usage completement inadapté et ne correspondant à ce que je souhaitais signifier. My bad, donc.

  • Message posté par Jack Facial (2760) le 06/05/2013 à 11:31
      Note : 2 

    Vikash, Fleetwood Mac c'est pas du rock.

    @Neo_Truc

    J'aime pas les anglicismes.

  • Message posté par 2yemklubapanam (4795) le 06/05/2013 à 11:47
      

    Message posté par neo_la_fifouze
    Le mot a bien l'air d'exister http://fr.wikipedia.org/wiki/Autosuffisance
    Cependant, j'en ai fait un usage completement inadapté et ne correspondant à ce que je souhaitais signifier. My bad, donc.


    ah oui j'avais oublié cette version pour ONG ;)


5 pages Précédent   Suivant :
Poster un commentaire