So Roudourou

24/08
10 : Furiani ne réussit pas au club des Côtes d'Armer. Sur les trois derniers déplacements en Ligue 1, il s'est incliné à chaque fois. Pire, il est reparti avec 10 buts encaissés dans la musette. En 2003, le Bastia d'Alou Diarra avait battu l'EAG de Jérôme Leroy 4-2. En 2014, malgré un doublé de Rachid Alioui, le Sporting avait arraché la victoire 3-2. Un journaliste corse ce soir-là résumait joliment la déconvenue bretonne d'un subtil "Guingamp peut s'en mordre les couil…" qui résonne encore dans l'ascenseur de la tribune de presse d'Armand-Cesari. Samedi, malgré une ribambelle d'occases, En Avant est encore reparti de Corse avec un 3-0 dans les dents, reflétant les limites et le manque de ...
TOP 5 : Les "Traîtres" de Roudourou
16/08
N° 5 : Thierry Debès, EAG 2-1 Ajaccio, le 14 mai 2010. Mais qu'est qu'un traitre vient foutre dans une victoire ? Il se trouve – simplement – que ce Guingamp-Ajaccio, malgré les 3 points engrangés, avait envoyé En Avant en National. L'ancien gardien de Guingamp (2004/2007) n'y est pour rien, mais on tient juste à le saluer car il fut l'un des premiers à avoir anticipé le début d'une nouvelle ère : « Maintenant, il faut rebondir, repartir vers l'avant. Des fois, quand on touche le fond, on rebondit encore mieux. C'est ce qu'il se passe avec Reims ou Troyes*, et pourquoi pas Guingamp. Il y a des meilleurs jours qui vont venir, j'en suis sûr. » Bien vu. Son interview ici : N°4 ...
Les 3 chiffres avant Guingamp-Lyon
14/08
0 : Lyon est, avec Marseille, le club contre lequel Guingamp n'a pas empoché le moindre point depuis sa remontée en Ligue 1, en 2013. 4 matches, 4 défaites. 2 en 2013/2014 (0-2 à Gerland, 0-1 à Roudourou). L'an passé, c'était sur le même score : 1-3. Les buts guingampais avaient été inscrits par Lopes, contre son camp, et un certain… Beauvue. 2 : Guingamp est décidément fâché avec les stats de début de saison. Après les 3 chiffres très moyens de la semaine dernière, force est de constater que les débuts de saison sont également très poussifs à Roudourou. En Avant n'a en effet gagné que 2 de ses 17 derniers matches d'ouverture à la maison, pour 8 nuls et 7 défaites. Il y a là des souve ...
TOP 5 : Les transferts les plus prestigieux
12/08
5- Stéphane Guivarc'h Un champion du monde à Guingamp. A l'été 2001, le retour au bercail de Stéphane Guivarc'h fait les gros titres. Après une saison 98/99 cauchmardesque à l'étanger (à Newcastle et aux Glasgow Rangers), le double meilleur buteur de D2 (1997 et 1998) s'était relancé à Auxerre, avec 30 buts entre 1999 et 2001. Poussé vers la sortie par Djibril Cissé, il s'engage alors avec Guingamp à 30 ans. Mais l'aventure tourne court. Handicapé par une blessure au genou tenace, l'international français (14 sélections, 1 but) met fin à sa carrière en 2002, après une demi-saison sans jouer. Sa saison 2001/2002 (12 matches, 1 but) lui aura tout de même permis d'inscrire un soixante-neuviè ...
Les 3 chiffres après Nantes-Guingamp
09/08
5 : Depuis le retour des deux clubs en Ligue 1, c'est la cinquième fois qu'un affrontement entre Nantes et Guingamp se termine sur le score de 1-0. Si le premier avait tourné en faveur des Guingampais (en décembre 2013 grâce à Sankharé), les Canaris ont maintenant gagné les 4 derniers matches contre En Avant. A la Beaujoire, le scénario est d'ailleurs souvent le même. Peu d'occasion, pas mal de déchets techniques offensivement et une cruelle incompréhension sur le score final côté costarmoricain. 2 : C'est le deuxième but contre son camp de la carrière de Jérémy Sorbon. Poussé à la faute sur une action immonde, entachée d'une énorme erreur de Kerbrat et de deux positions de hors-jeu, le ...
Les 3 chiffres avant Nantes-Guingamp
08/08
18 : Le nombre d'années qui se sont écoulées depuis la dernière victoire de Guingamp lors d'une première journée de Ligue 1. C'était contre Cannes, le 2 août 1997 (3-1). Bien sûr, En Avant n'a pas toujours évolué à ce niveau mais le bilan des 6 dernières inaugurations de Ligue 1 est famélique : 2 nuls, 4 défaites. Depuis le fameux nul contre Lyon en août 2002 (3-3), En Avant a toujours perdu : 0-1 puis 1-3 contre Marseille (2003, 2013) et 0-2 contre St-Etienne (2014). À noter enfin que c'est la première fois depuis 2001 que Guingamp débute à l'extérieur en Ligue 1 (défaite à Troyes, 0-3). La première journée n'est d'ailleurs pas une spécialité guingampaise. Depuis 1999, Guingamp n'a gagné ...
Mais pourquoi les ex-stars de Rennes débarquent à Guingamp ?
03/08
9 mai 2009, Jimmy Briand assiste, en spectateur impuissant, au premier naufrage du Stade rennais à Saint-Denis. Le meilleur joueur du SRFC ne peut participer au derby contre Guingamp. La raison ? Une rupture des ligaments croisés contractée moins de deux mois plus tôt lors de son premier rassemblement avec l'Equipe de France (comble de l'histoire, cette blessure est survenue après un choc avec Cédric Carrasso, ancien gardien guingampais). En civil, écharpe rouge et noir autour du cou, il vit le match en vrai supporter : crispé, soulagé avec l'ouverture du score de Bocanegra, puis dépité face au retournement de situation signé Eduardo. Même si En Avant venait de réaliser un exploit rete ...
À quoi servent les matches amicaux ?
30/07
« Moi, les matches amicaux, je ne sais pas ce que c'est. » coupe d'entrée Jocelyn Gourvennec. Bon, matches de préparation ? « Ah, les matches de préparation, oui. Ils servent à préparer (!) individuellement les joueurs à l'intensité des matches de compet'. Sur le plan collectif ils servent à trouver les premiers automatismes, à intégrer les nouveaux et à répéter sous forme de match, contre un adversaire, ce que l'on fait à l'entraînement. » Dès le mois de juillet, le staff met les joueurs dans des conditions de compétition, l'apprentissage de la gagne. « Le coach le répète assez souvent, ça ne rigole pas. La gagne, ça commence ici, renchérit Jérémy Sorbon, préservé ...
TOP5 : Les transferts Guingamp/Brest
21/07
5- Baïssama Sankoh Le petit dernier. Bloqué par les 3 « intouchables » dans l'axe - Sorbon, Angoua, Kerbrat - l'international guinéen s'en va chercher du temps de jeu à Le Blé. Même si on imagine des réticences de la part de quelques irréductibles des deux côtés, le choix semble intelligent et bénéfique pour tout le monde. Souvent irréprochable, avec une expérience internationale pas si fréquente pour un joueur de 22 ans (3 matches de Ligue Europa, 4 à la CAN), le polyvalent défenseur, dernier rescapé de la génération Gambardella 2011, pourrait aider Brest à rejoindre EAG en Ligue 1 dès l'an prochain. On a les mêmes sponsors mais pas la même passion. 4- Richard Soumah En 2 ...