Menu:

Présentation

Connaissez-vous beaucoup de clubs de foot dont le nom est celui d'un poète ? Fidèle abonné au Stade d'Ornano (tribune Centre, rang I, siège 166), qui a vu l'épanouissement de William Gallas et la chute de Dangbeto et a vénéré Xavier "le routard" Gravelaine, Arsenic écrit pour vous démontrer que ce nom ne doit rien au hasard. Malherbe qui joue, c'est peut-être pas du Baudelaire, et ça rime pas toujours, mais c'est toujours rock'n'roll.

Contact

Les autres blogs sur sofoot.com

Derniers billets

 

J14 : L'affaire suit son cours

24/11
J14 : L'affaire suit son cours par Arsenic 14e journée de Ligue 1 Buteurs : : Imorou (CSC) et Moutinho pour Monaco, Koita et Kondogbia (CSC) pour Caen. Coefficient spectacle : 4/5. Une rencontre de très belle facture entre deux formations aussi aventureuses et intéressantes dans le secteur offensif que fébriles en défense. Alors bon, il ne fallait pas être trop regardant sur l'équilibre tactique et le bloc-équipe, parce que l'entrejeu ressemblait à un no man's land, mais honnêtement, parfois, on a juste besoin d'un match pas trop prise de tête. Le geste du match : l'action de Fodé Koita qui permet au Stade Malherbe ...
Lire la suite · Commentaires

 

J13 : Écueils tactiques

10/11
J13 : Écueils tactiques par Arsenic 13e journée de Ligue 1 Buteurs : : Duhamel pour Caen, Vizcarrondo et Veretout pour Nantes. Coefficient spectacle : 3/5. Entre imprécisions techniques et baisses de rythme en forme de crise d'hypoglycémie généralisée, la rencontre n'aura pas offert grand-chose d'autre que deux superbes buts. Le geste du match : il y a deux écoles. Fidèle à son modèle d'antan, l'école nantaise privilégiera l'inspiration collective de Bammou et Veretout qui permet au second d'ajuster Vercoutre à la conclusion d'un double une-deux. L'école caennaise, vers laquelle notre subjectivité de support ...
Lire la suite · Commentaires

 

J12 : Les châteaux de sable

02/11
J12 : Les châteaux de sable par Arsenic 12e journée de Ligue 1 Buteurs : : Maïga (x2) et Malouda (SP) pour Metz, Calvé et Koïta pour Caen. Coefficient spectacle : 4/5. Encore une rencontre riche en buts pour le Stade Malherbe. Si la première mi-temps fut seulement rythmée par des intermittences de part et d'autre, la seconde période fut le théâtre d'un spectacle plus enlevé, les Normands évoluant notamment bien plus relâchés après l'heure de jeu. Et quitte à paumer des matchs, c'est toujours plus sympa de perdre 3-2 plutôt que 1-0. Le geste du match : la passe laser de Kévin Lejeune, au terme d'une accélération ...
Lire la suite · Commentaires

 

J11 : Avec le cœur...

29/10
J11 : Avec le cœur... par Max La Menace 11e journée de Ligue 1 Buteurs : : Nangis et Duhamel (SP) pour Caen, Ayew (SP) pour Lorient. Coefficient spectacle : 3/5 Présenté comme un match entre deux équipes joueuses, le match n'a tenu ses promesses que par intermittences. Les Caennais n'ont pas déçu, et ont sans doute montré leur meilleur visage depuis le début de saison jusqu'au pénalty lorientais, avant que l'intensité ne baisse d'un cran. Et puis, il n'y avait jamais eu plus de deux buts par match lors des 8 confrontations entre les deux clubs parmi l'élite. Record battu. Le geste du match : l'incroyable ...
Lire la suite · Commentaires

 

J10 : À tire d'aile

21/10
J10 : À tire d'aile par Max La Menace 10e journée de Ligue 1 Buteurs : Diabaté (SP) pour Bordeaux, Bazile pour Caen. Coefficient spectacle : 3/5. forcément, ça ne valait pas le légendaire 5-0 de la saison 2007-2008, mais on n'avait pas Gouffran devant. Les Bordelais non plus d'ailleurs, depuis qu'ils l'ont revendu à Newcastle, 18è de Premier League, contre une poignée de flouze. Et tout ça pour cirer le banc. Monde de merde. Le geste du match : le coup du sombrero de Poundje sur Lenny Nangis faisait incontestablement partie des prétendants, mais on retiendra plutôt la série de dribles chaloupés d'Hervé ...
Lire la suite · Commentaires

 

J09 : Contre la machine

06/10
J09 : Contre la machine 9e journée de Ligue 1 Buteurs : Musavu-King pour Caen, Romae et Gignac pour Marseille. Coefficient spectacle : 5/5. passer de Lens - Caen à ce match, c'est un peu comme se mater "Apocalypse Now" entre deux films de Fabien Onteniente. Y a une caméra, des acteurs, des dialogues, mais t'as quand même du mal à admettre que dans les deux cas, c'est du cinéma. Là, y a 22 mecs tout pareil, un ballon, de la pelouse, mais c'est pas le même sport. Le geste du match : on avait l'embarras du choix, entre la remontée de balle de Damien Da Silva qui se carapate comme Rox devant Rouky à la fin du film s ...
Lire la suite · Commentaires

 

J08 : Déserts de rien

29/09
J08 : Déserts de rien 8e journée de Ligue 1 Buteurs : oh que non. Coefficient spectacle : 0/5. disons que la première mi-temps était peu réjouissante, et que la seconde donnait envie de décapiter des chatons et de jongler avec leur tête. Le geste du match : non. L'anti-geste du match : le putain de match tout entier. L'homme du match : l'arbitre, Clément Turpin. Ce moment de grâce où il a sifflé la fin de la rencontre... D'ailleurs, il aurait sifflé la fin du match à la 75e minute, je lui envoyais une photo dédicacée de Nicolas Seube. L'anti-homme du match : tous. Je vous maudis tous. La mort aux den ...
Lire la suite · Commentaires

 

J07 : La mélodie du prince

23/09
J07 : La mélodie du prince 7e journée de Ligue 1 Buteurs : Lucas Moura et Marquinhos pour le PSG. Coefficient spectacle : 4/5. Pas mal d'occasions de part et d'autre, quelques actions individuelles spectaculaires côté parisien, et deux ou trois frissons qui ont permis aux supporters caennais de croire en l'exploit jusqu'au second but parisien... Le geste du match : la splendide ouverture du score de Lucas, évidemment. Prise de balle autoritaire, double contact, accélération et frappe enchaînée. C'est un peu l'action que les Parisien attendaient qu'il mette au fond depuis deux ans. Il fallait que ça tombe sur nous. ...
Lire la suite · Commentaires

 

J06 - Séjour dans le cyclone

21/09
J06 - Séjour dans le cyclone 6e journée de Ligue 1 Buteurs : Ben Yedder (sp), Regattin (sp), Ninkov pour Toulouse, Raspentino, Nangis et Calvé pour Caen. Coefficient spectacle : 5/5. C'est un peu comme à la fin de la trilogie originale du Seigneur des Anneaux : à chaque fois que tu penses que c'est la fin et que c'est plié, et en fait pas du tout, y a encore 3 rebondissements qui arrivent. Le geste du match : parfois, les gestes les plus discrets sont les plus décisifs. On aurait pu saluer cette frappe lumineuse de Jean Calvé, ou cette ouverture fabuleuse de Regattin à destination de Ninkov, mais non. On va plutôt sa ...
Lire la suite · Commentaires

 

 
Page 1 Suivant