Menu:

Présentation

Connaissez-vous beaucoup de clubs de foot dont le nom est celui d'un poète ? Fidèle abonné au Stade d'Ornano (tribune Centre, rang I, siège 166), qui a vu l'épanouissement de William Gallas et la chute de Dangbeto et a vénéré Xavier "le routard" Gravelaine, Arsenic écrit pour vous démontrer que ce nom ne doit rien au hasard. Malherbe qui joue, c'est peut-être pas du Baudelaire, et ça rime pas toujours, mais c'est toujours rock'n'roll.

Contact

Les autres blogs sur sofoot.com

Derniers billets

 

J10 : À tire d'aile

21/10
J10 : À tire d'aile par Max La Menace 10e journée de Ligue 1 Buteurs : Diabaté (SP) pour Bordeaux, Bazile pour Caen. Coefficient spectacle : 3/5. forcément, ça ne valait pas le légendaire 5-0 de la saison 2007-2008, mais on n'avait pas Gouffran devant. Les Bordelais non plus d'ailleurs, depuis qu'ils l'ont revendu à Newcastle, 18è de Premier League, contre une poignée de flouze. Et tout ça pour cirer le banc. Monde de merde. Le geste du match : le coup du sombrero de Poundje sur Lenny Nangis faisait incontestablement partie des prétendants, mais on retiendra plutôt la série de dribles chaloupés d'Hervé ...
Lire la suite · Commentaires

 

J09 : Contre la machine

06/10
J09 : Contre la machine 9e journée de Ligue 1 Buteurs : Musavu-King pour Caen, Romae et Gignac pour Marseille. Coefficient spectacle : 5/5. passer de Lens - Caen à ce match, c'est un peu comme se mater "Apocalypse Now" entre deux films de Fabien Onteniente. Y a une caméra, des acteurs, des dialogues, mais t'as quand même du mal à admettre que dans les deux cas, c'est du cinéma. Là, y a 22 mecs tout pareil, un ballon, de la pelouse, mais c'est pas le même sport. Le geste du match : on avait l'embarras du choix, entre la remontée de balle de Damien Da Silva qui se carapate comme Rox devant Rouky à la fin du film s ...
Lire la suite · Commentaires

 

J08 : Déserts de rien

29/09
J08 : Déserts de rien 8e journée de Ligue 1 Buteurs : oh que non. Coefficient spectacle : 0/5. disons que la première mi-temps était peu réjouissante, et que la seconde donnait envie de décapiter des chatons et de jongler avec leur tête. Le geste du match : non. L'anti-geste du match : le putain de match tout entier. L'homme du match : l'arbitre, Clément Turpin. Ce moment de grâce où il a sifflé la fin de la rencontre... D'ailleurs, il aurait sifflé la fin du match à la 75e minute, je lui envoyais une photo dédicacée de Nicolas Seube. L'anti-homme du match : tous. Je vous maudis tous. La mort aux den ...
Lire la suite · Commentaires

 

J07 : La mélodie du prince

23/09
J07 : La mélodie du prince 7e journée de Ligue 1 Buteurs : Lucas Moura et Marquinhos pour le PSG. Coefficient spectacle : 4/5. Pas mal d'occasions de part et d'autre, quelques actions individuelles spectaculaires côté parisien, et deux ou trois frissons qui ont permis aux supporters caennais de croire en l'exploit jusqu'au second but parisien... Le geste du match : la splendide ouverture du score de Lucas, évidemment. Prise de balle autoritaire, double contact, accélération et frappe enchaînée. C'est un peu l'action que les Parisien attendaient qu'il mette au fond depuis deux ans. Il fallait que ça tombe sur nous. ...
Lire la suite · Commentaires

 

J06 - Séjour dans le cyclone

21/09
J06 - Séjour dans le cyclone 6e journée de Ligue 1 Buteurs : Ben Yedder (sp), Regattin (sp), Ninkov pour Toulouse, Raspentino, Nangis et Calvé pour Caen. Coefficient spectacle : 5/5. C'est un peu comme à la fin de la trilogie originale du Seigneur des Anneaux : à chaque fois que tu penses que c'est la fin et que c'est plié, et en fait pas du tout, y a encore 3 rebondissements qui arrivent. Le geste du match : parfois, les gestes les plus discrets sont les plus décisifs. On aurait pu saluer cette frappe lumineuse de Jean Calvé, ou cette ouverture fabuleuse de Regattin à destination de Ninkov, mais non. On va plutôt sa ...
Lire la suite · Commentaires

 

J05 : Le fil du rasoir

14/09
J05 : Le fil du rasoir 5e journée de Ligue 1 Buteur : Pierre (CSC) pour Saint-Étienne. Coefficient spectacle : 2/5. Une première période assez terne, due à la très bonne prestation défensive des Caennais, et au manque d'imagination des Stéphanois. Après la pause, le rythme fut plus enlevé, les occasions de but bien plus nombreuses, et Malherbe s'en serait bien passé. Le geste du match : il n'a eu qu'une seule opportunité de se mettre en valeur. Et ce fut la seule réelle occasion du Stade Malherbe. Et pour quelques centimètres, elle a bien failli faire trembler les filets stéphanois. Cette tête de Mathieu Duhame ...
Lire la suite · Commentaires

 

J04 : Rennes de cœur et fou du roi

01/09
J04 : Rennes de cœur et fou du roi 4e journée de Ligue 1 Buteur : Toivonen pour Rennes. Coefficient spectacle : 2/5. Entre défaites et victoires, il existe au moins une constante qui relie tous les matchs du Stade Malherbe cette saison : ils sont peu spectaculaires. Rennes ne s'est pas procuré plus d'une ou deux situations intéressantes, et Malherbe, bien que plus entreprenant, n'a pas vraiment réussi à emballer la rencontre même lorsqu'il a pris le jeu à son compte. Le geste du match : la frappe pure et rectiligne de Damien Da Silva qui oblige Benoît Costil à sortir la parade des grands soirs. Un truc super chouette qui ne ...
Lire la suite · Commentaires

 

J03 : Le zen émoi

25/08
J03 : Le zen émoi 3e journée de Ligue 1 Buteur : Kanté et Bazile pour Caen. Coefficient spectacle : 3/5. Une rencontre rythmée comme un film de John Woo : tu attends les scènes d'action. Oui, "rythmée comme un porno", ça marche aussi. Le geste du match : cette parade de Rémi Vercoutre, quelques minutes avant le terme de la première période. Attentif jusqu'au bout de l'action, l'ancien portier lyonnais parvient à se détendre presque sur place pour repousser la tentative de Gaëtan Charbonnier. Un arrêt qui rapporte des points, à n'en pas douter. L'anti-geste du match : la perte de balle de Mickaël Tacalfred, ...
Lire la suite · Commentaires

 

J02 : Dès que le vent sifflera...

18/08
J02 : Dès que le vent sifflera... 2e journée de Ligue 1 Buteur : Divock Origi pour Lille. Coefficient spectacle : 2/5. Très peu d'occasions nettes et de situations favorables de part et d'autre, et il y a fort à parier que la rencontre se serait achevée sur un triste résultat nul si l'arbitre n'en avait décidé autrement. Cela étant dit, un match pauvre en occasions n'est pas forcément dénué d'enseignements ou de motifs de satisfaction, et la prestation normande fut globalement de bonne facture. Le geste du match : ce coup du sombrero hallucinant réussi par Ngolo Kanté dans l'entrejeu sur Rio Mavuba. Cet instant merveilleux ...
Lire la suite · Commentaires

 

 
Page 1 Suivant