OL'Dirty Bastards

20/04
Finale de la Coupe de la Ligue Olympique Lyonnais – Paris Saint-Germain Pour Lyon : Lacazette (56ème) Pour Paris : Cavani (3ème et 32ème s.p.) Le mode d’emploi 1. Alexandre Lacazette Le débat n’en est plus un : Lacazette devrait aller au Brésil. Et la théorie qui consiste à dire qu’il n’est plus un joueur de côté ne tient pas. La preuve, six mois après sa dernière escapade au poste, il ne lui a fallu que deux minutes pour faire la différence entre le passage au 4-3-3 (54ème) et son but (56ème). C’était déjà après un débordement sur la droite qu’il avait servi Gomis (6ème), avant de remettre ça une dernière fois depuis la gauche pour la dernière occasion de Fekir (79ème). Les deux ...
Que des terrains n°10 dans ma team
14/04
33ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – Paris Saint-Germain 1-0 Pour Lyon : Ferri (31ème) Le mode d’emploi 1. Jordan Ferri Qui n’a jamais rêvé de jouer en pro ? Qui n’a jamais rêvé de mettre le but de 25 mètres sous la barre ? Un but qui ne devrait rien à personne d’autre, dans un stade en liesse, offrant du coup la victoire face à une équipe du genre vachement plus forte. Qui n’a jamais rêvé de tenir en respect le caïd du camp d’en face ? De ne pas céder, au courage, malgré son ascendant physique, moral et sa réputation. Et d’emporter la bataille, à la ruse. On croit souvent avoir des rêves de grandeur, alors qu'au bout du compte, on voudrait juste être Jordan Ferri. Rien ...
Mvuemba, Xavi par procuration
11/04
¼ de finale d’Europa League Juventus de Turin – Olympique Lyonnais 2-1 Pour Lyon : Briand (17ème) Pour Turin : Pirlo (3ème), Marchisio (67ème) Le mode d’emploi 1. Arnold Mvuemba Pirlo n’a eu besoin que d’un éclair de génie pour éteindre les derniers espoirs lyonnais. Mvuemba prendra ce qu’il reste, tout le match, pour rallumer la lumière dans le placard. On peut toujours faire mine d’être surpris de retrouver l’ancien protégé de Christian Gourcuff à pareil niveau, l’intéressé avait prévenu son monde cette semaine quand il était question de savoir s’il se sentait un peu Pirlo dans l’âme : « Si je dois citer un milieu que j’admire, ce serait Xavi. » Qu’il faut prononcer « Kzavi », ...
Lopes, le gant des Lyonnais
06/04
32ème journée de Ligue 1 Valencienne FC – Olympique Lyonnais 1-2 Pour Lyon : Gomis (29ème), Ferri (69ème) Pour Valenciennes : Waris (65ème) Le mode d’emploi 1. Anthony Lopes Rémi Garde aime le jeu, mais surtout « l'état d'esprit »(©). Ce truc un peut fourre-tout censé faire la différence, surtout quand les événements sont hostiles. Ça tombe bien, la période est propice aux travaux pratiques avec ces décisions arbitrales défavorables encore plus nombreuses que les blessures. Alors, dans un match où il n'aura pas eu grand-chose à faire, à part une parade somptueuse pour du beurre après une faute de Medjani sur Gonalons (80ème), Lopes a sauvé les siens à la tronche. Le penalty n'étai ...
OL-Juve, la faille même sans Andrea
04/04
¼ de finale d’Europa League Olympique Lyonnais – Juventus de Turin 0-1 Pour la Juventus : Bonucci (85ème) Le mode d’emploi1. Steed Malbranque Il semblerait qu'une grande partie de l'Europe ne doute pas de la supériorité d'Andrea Pirlo sur Steed Malbranque. Pour des raisons de palmarès, paraît-il. Ce n'est pas cette saison qui risque d'arranger les choses. Pourtant, pour leur première opposition, à 34 ans, et malgré le score, le bilan est sans appel : Malbranque a gagné. À un poste de meneur qui n'est pas (plus) vraiment le sien, le Lyonnais a éteint le Turinois, calé dans un fauteuil dont il connait les moindres coutures. Malgré ce marquage héroïco-comique, Malbranque n'a pas oublié ...
Derby aride
31/03
31ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – AS Saint-Etienne 1-2 Pour Lyon : Lacazette (39ème) Pour Saint-Etienne : Erding (28ème), Gradel (74ème) Le mode d’emploi 1. Alexandre Lacazette Entre sa déclaration d'amour à Lyon la veille sur une pleine page dans L’Équipe et cette détresse mêlée de rage à la fin du match, le Kid de Mermoz méritait déjà sa statue taillée dans le Rank. Entre les deux, la volée parfaite du gauche pour l'égalisation (39ème) ou encore son retour de folie pour contrer Brandao (88ème) n'ont rien gâté. Lacazette était déjà un héros. Ne manquait que cette touche façon beautiful loser pour être parfait. On y est. 2. Rémi Garde Ce n'était que du bricolage, ...
Lyon, Armor luck
23/03
30ème journée de Ligue 1 En Avant de Guingamp – Olympique Lyonnais 0-1 Pour Lyon : Gomis (46ème) Le mode d’emploi 1. Alexandre Lacazette Le coup du terrain laissé à la limite du vague est une bonne idée pour qui veut faire mal à l’OL et à son jeu qui passe par la possession. Avant d’en remettre une couche en envoyant le grand Diallo finir le boulot commencé à l’aller sur Gonalons. Les muscles qui lâchent, les pommettes qu’on enfonce et la cheville qui finit en vrac, ça ressemble de loin à un inventaire à la Chester Himes, juste après la baston. On sait bien que lorsqu’il se met à pleuvoir des coups durs, qu’il s’agisse d’un bouge de Harlem ou d’une partie disputée sur terrain po ...
Lopes, pile zen
20/03
1/8ème de finale retour d’Europa League Viktoria Plzen – Olympique Lyonnais 2-1 Pour Lyon : Gomis (45ème) Pour Pilzn : Kolar (61ème), Tecl (63ème) Le mode d’emploi 1. Anthony Lopes On a vu des Rémy Vercoutre se faire fesser pour moins que ça. Car il faut le dire : Anthony Lopes n’est pas imperial sur la tête de Tecl pour le but du 2-1 (62ème). Petite faiblesse ou légitime volonté de donner de l’ampleur à l’ensemble de son œuvre ? Dans l’enthousiasme d’une qualification pour les quarts de finale d’Europa League, on penchera très nettement pour la seconde solution. L’OL a dû attendre de souffrir pour prendre conscience qu’on n’arrive pas à ce niveau de la compétition par enchant ...
Briand, l’important c’est les tripes, point
16/03
29ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – AS Monaco 2-3 Pour Lyon : Briand (31ème et 77ème) Pour Monaco : Germain (3ème), James (27ème), Berbatov (51ème) Le mode d’emploi 1. Jimmy Briand Quand l'OL court après plusieurs lièvres sans réellement faiblir, c'est un peu grâce à sa maîtrise technique, mais surtout beaucoup grâce à son cœur. Une définition comme celle-là sonne déjà comme la biographie Wikipédia de Briand. Car oui, l'OL actuel ressemble à Jimmy, et ça lui va bien. Certes, on ne s'habituera jamais tout à fait à cette idée, le passif étant trop grand. Mais l'actif l'est encore plus. Façon de dire qu’on tient le plus grand Jimbo jamais vu depuis sa rupture (des ligamen ...