OL'Dirty Bastards

27/04
34ème journée de Ligue 1 Stade de Reims – Olympique Lyonnais 2-4 Pour Lyon : Tolisso (2ème), Lacazette (6ème), Njie (20ème), Tacalfred (90ème, csc) Pour Reims : Peuget (14ème), Charbonnier (90ème+2) Le mode d'emploi 1. Clinton Njie Après un départ en fanfare et un match maîtrisé sans se forcer, on s'est demandé d'où venaient les colères à répétition de Lacazette et le dépit démonstratif de Fekir une fois ramené sur le banc. Dans un foot suffisamment individuel pour se repasser à l'infini les stats des uns et des autres, on imagine sans mal les deux joueurs déçus d'avoir vu filer autant d'occasions sans pouvoir les concrétiser. Et à ce jeu, il se pourrait bien que Njie y soit pour q ...
Fekir s'impose homérique
20/04
33ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – AS Saint-Etienne 2-2 Pour Lyon : Njie (24ème), Jallet (48ème) Pour Saint-Etienne : Gradel (31ème, sp), Hamouma (45ème) Le mode d'emploi 1. Nabil Fekir Fekir n'irradie jamais un match au hasard. Plus la tension paraît démesurée, plus il se hisse à la hauteur de l'événement. De là à se dire qu'il n'est déjà plus taillé pour ces joutes d'une Ligue 1 qu'il aurait apprivoisée en une trentaine de matchs, il n'y a qu'un pas que Jean-Michel Aulas sera sans doute tenté de faire pour remettre ses affaires à flot. Le cas échéant, on aura beau se consoler en se disant qu'il n'aurait jamais dû être là, Nabilon laissera sans doute plus qu'un vide. Un ...
Tolisso récupère même la première place
16/04
32ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – SC Bastia 2-0 Pour Lyon : Yattara (77ème), Lacazette (85ème) Le mode d'emploi 1. Corentin Tolisso Dans le bricolage-fiction de début de saison, on ne s'inquiétait pas spécialement pour l'attaque, même si personne n'avait vraiment envisagé que Nabil Fekir ni même Clinton Njie ne tienne le rôle qui est le leur aujourd'hui. Il y avait du monde devant et, à défaut d'avoir des certitudes, on pouvait légitimement espérer l'explosion d'un type ou deux. En défense, tout le monde savait qu'il faudrait serrer des fesses une semaine sur deux. Mais la clé, c'était le remplaçant de Maxime Gonalons. Celui que le capitaine de l'OL n'a jamais eu depuis q ...
Fekir, des galettes dépend la veine
05/04
31ème journée de Ligue 1 En Avant Guigamp – Olympique Lyonnais 1-3 Pour Lyon : Fekir (27ème), Lacazette (39ème, sp), Njie (64ème) Le mode d'emploi 1. Nabil Fekir Des passes, des passes et toujours des passes. Voilà à quoi a ressemblé le jeu lyonnais pendant 80 % du temps. Des passes pour posséder le temps avant de penser à le tuer. D'ailleurs, l'OL se met à étirer la défense guigampaise avec tellement de scrupules qu'on finit par en bailler. Le match aurait pu s'arrêter là s'il n'y avait eu Fekir pour ramener cette qualité la mieux partagée aux yeux des suiveurs, son « truc en plus ». Comme bien souvent avec l'OL, on n'en veut à personne de ne pas prendre la peine d'écout ...
Bako, l'histoire désastre
22/03
30ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – OGC Nice 1-2 Pour Lyon : Gonalons (56ème sp) Pour Nice : Carlos Eduardo (23ème), Eysseric (85ème sp) Le mode d'emploi 1. Maxime Gonalons On en oublierait presque ce premier quart d'heure passé à jouer tout en déviations, à une touche, donnant aux premiers mouvements quelque chose de soyeux et tenant les Niçois pile à la distance qu'il faut – celle qui les sépare encore de la qualité technique lyonnaise. Les retours de Gonalons dans les pieds niçois sitôt la ligne médiane y sont pour quelque chose. C'est bien parce que les Aiglons l'ont compris qu'un tacle de Bauthéac finit par faire voler le capitaine lyonnais au quart d'heure. Le messa ...
Lopes, la ligne bouge
16/03
29ème journée de Ligue 1 Olympique de Marseille – Olympique Lyonnais 0-0 Le mode d'emploi 1. Anthony Lopes On connaît par cœur la règle des années de domination : un championnat ne se décide jamais sur un match au sommet. Il se gagne face au tout-venant de la Ligue 1. Il pourrait en être de même cette fois. A une différence près, celle qu'Anthony Lopes doit faire dans ces rencontres à haute intensité. Le gardien lyonnais avait déjà envoyé un premier aperçu, du genre à faire halluciner la lentille de P.T. Anderson sous substance pynchonienne. Cette fois, c'est la Main de Dieu qui choisit son camp pour préférer aux crampons d'un attaquant argentin le gant de fer d'un gardien portugais ...
Fekir maîtrise ça comme
09/03
28ème journée de Ligue 1 Montpellier SHC – Olympique Lyonnais 1-5 Pour Lyon : Lacazette (30ème sp et 90+3ème), Fekir (40ème et 72ème), Tolisso (90ème) Pour Montpellier : L. Barrios (6ème) Le mode d'emploi 1. Nabil Fekir Le scénario était rocambolesque, un peu pathétique, usant surtout. Mais l'attente de la décision de Nabil Fekir quant à sa sélection aura au moins permis de recenser les sceptiques. « Un feu de paille » par ci, « un joueur qui n'a que six mois de Ligue 1 » par là, etc. Tout ça pour en arriver au mépris suprême : « C'est qui d'abord Fekir ? » Un récital plus tard, Nabilon aura donc fait fermer quelques bouches. Et alors qu'on a longtemps p ...
L'OL schizo freine
01/03
27ème journée de Ligue 1 Lille OSC – Olympique Lyonnais 2-1 Pour Lyon : Tolisso (3ème) Pour Lille : Gueye (56ème), Lopes (61ème) Le mode d'emploi 1. Anthony Lopes C'est peut-être ça, grandir. Continuer à être bon, même quand ça ne sert à rien. Un peu comme ses « albums de la maturité », maîtrisés mais plus vains et qui ne se vendent pas. Difficile d'accabler Anthony Lopes sur les deux buts lillois, quand Gonalons et Koné ont de toute façon bouffé tout le crédit culpabilité. Et s'il n'a même pas été le meilleur Lopes de l'aprèm, ni même le gardien, au moins le Givordin a-t-il permis de susciter quelques émotions chez ses supporters, avec une parade face à Delaplace (72ème), u ...
Fekir, le talon paye toujours
23/02
26ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – FC Nantes 1-0 Pour Lyon : Fekir (67ème) Le mode d'emploi 1. Nabil Fekir A mesure qu'il se laisse embarquer dans des duels qu'il perd à l'impact, on en viendrait presque à se demander si Fekir n'est pas en train de s'enfermer dans son jeu de provocations et de prises de risque. Au point d'entraîner toute le reste de l'équipe avec lui. Et si Nabilon en faisait trop ? On veut bien. A condition de de voir qu'on ne lui a jamais demandé autre chose. Le retour de Lacazette ne change rien à l'affaire, Fekir est bien celui par lequel les décisions doivent se faire. Pas seulement pour cette facilité technique qui lui permet d'envoyer un coup du so ...