OL'Dirty Bastards

26/01
22ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – FC Metz 2-0 Pour Lyon : Lacazette (31ème), Tolisso (83ème) Le mode d'emploi 1. Ferrisso Une feinte de corps pour Jordan (53ème) et un but pour Coco (83ème). Les deux néo-tauliers du milieu auraient mérité une fois de plus d'être cités à part dans le Rank. Ce n'est pas que les places soient plus chères qu'en Jean-Jaurès, pas plus qu'il soit difficile de les départager aux points. C'est qu'il est aussi légitime de considérer leur prestation à travers le prisme du duo qui change la face des choses – à commencer par la marche tranquille de l'OL en tête du classement depuis la reprise. Car Fekir peut bien provoquer autant de fautes qu'il touch ...
L'OL en exit-bition
21/01
16ème de finale de Coupe de France FC Nantes – Olympique Lyonnais 2-3 Pour Lyon : Lacazette (5ème), Fekir (59ème) Pour Nantes : Bessat (19ème, 21ème, 88ème) Le mode d'emploi 1. Alexandre Lacazette & Nabil Fekir Gamins, on ne les attendait pas trop. Le premier a dû forcer un peu le destin pour signer son premier contrat de stagiaire, alors que le second est carrément retourné faire ses classes dans les clubs amateurs avant de s'imposer à nouveau comme une évidence. Aujourd'hui, ils forment l'un des duos d'attaque les plus bandants d'Europe, avec Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, histoire de rappeler qu'un jour on parcourra le boulevard Laurent-Bonnevay comme une route du patrimoine ...
Fekir, le phéno mène haut
19/01
21ème journée de Ligue 1 RC Lens – Olympique Lyonnais 0-2 Pour Lyon : Gbamin (22ème, csc), Lacazette (26ème, s.p.) Le mode d'emploi 1. Nabil Fekir Nabilon vit à l'ombre d'Alex et ça lui va bien. Cela ne l'empêche d'ailleurs pas d'être actuellement un des deux meilleurs joueurs du championnat. Le Rank a souvent rendu hommage aux types avec qui il peut se passer quelque chose à tout moment, peut-être parce que les Lyonnais ont connu trop de périodes depuis sept ans durant lesquelles ils savaient qu'il n'allait rien se passer. Nabil Fekir bénéficie peut-être de la jurisprudence, mais il apporte indéniablement quelque chose en plus, et à chaque match. À Amiens, dans la boue, il s'est cré ...
Lacazette, unité derrière la tête
12/01
20ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – Toulouse FC 3-0 Pour Lyon : Lacazette (14ème et 27ème), Fekir (49ème) Le mode d'emploi 1. Alexandre Lacazette Le Rank se fout des stats. Il préfère les joueurs. Mais Alexandre Lacazette est suffisamment joueur pour pousser le Rank – et la Ligue 1 avec lui – à s'incliner. Dix-neuf buts en Ligue 1, trois autres dans chacune des compétitions qu'il a disputées, quatre doublés d'affilée en championnat, huit buts sur ses onze derniers tirs. Vous me rajouterez les cinq passes dé' sur la note. Parfois, les chiffres font mal à la tête. L'ivresse aussi. Au Kid de Mermoz, c'est open bar toute l'année. Et le Rank est en train d'y succomber. 2. Nabil ...
Fekir et Lacazette, dégâts sûrs
05/01
1/32ème de finale de Coupe de France RC Lens – Olympique Lyonnais 2-3 Pour Lyon : Fekir (5ème), Lacazette (14ème), Dabo (30ème) Pour Lens : El Jadeyaoui (76ème, s.p.), Coulibaly (90ème) Le mode d'emploi 1. Alexandre Lacazette Il suffirait donc qu'Alexandre Lacazette touche le ballon pour que l'OL marque. La recette a ses limites, notamment quand Clinton Njie fait partie des ingrédients. Mais Mou Dabo quand même, fallait oser. Une passe décisive qui compte triple (0-3, 30ème). Pour la qualif', pour le buteur bien sûr, pour sa beauté surtout. Avant ça, il y avait eu cette action mi-andersonienne, mi-lisandriste qui allait aboutir à l'ouverture du score de Nabil Fekir (5ème, 0-1), puis c ...
Lacazette, le Gonéador
22/12/2014
19ème journée de Ligue 1 Girondins de Bordeaux – Olympique Lyonnais 0-5 Pour Lyon : Lacazette (39ème et 90ème), Tolisso (56ème), Fekir (81ème), Ferri (85ème Le mode d'emploi 1. Alexandre Lacazette « Il a fallu qu'Alexandre accepte l'idée de se faire mal. » Sur le coup, on a manqué de sourire devant cette explication de Puel. On y a d'abord entendu la disculpe celui qui de n'aurait pas su se rendre à ce qui apparaît désormais comme une évidence. Ce qui concerne Lacazette est devenu une affaire bien trop sérieuse pour se permettre d'en sourire plus longtemps. Si on ne sait pas dans quelle mesure l'attaquant lyonnais est parvenu à se faire violence pour franchir les étapes, ...
Koné, le money gag
18/12/2014
1/8ème de finale de Coupe de la Ligue Olympique Lyonnais – AS Monaco (1-1, t.a.b 5-6) Pour Lyon : Lacazette (106ème) Pour Monaco : Ferreira Carrasco (97ème) Le mode d'emploi 1. Anthony Lopes L'idée de faire revenir Jérémy Toulalan à Lyon l'été prochain afin d'y mettre en place la défense centrale la plus cool d'Europe ne comptait jusqu'ici que quelques adeptes romantiques un peu nostalgiques. Anthony Lopes n'est peut-être ni l'un ni l'autre, mais sûr qu'il a a rejoint le mouvement ce matin. Pendant que la Toule dirigeait avec une maîtrise indécente la manœuvre dans le camp d'en face – seulement dépassé par un Gourcuff comme on n'en voit pas tous les jours –, le Portugone vivait dans ...
Fekir, le tenant du tilt
13/12/2014
17ème journée de Ligue 1 Olympique Lyonnais – SM Caen 3-0 Pour Lyon : Lacazette (7ème, 57ème), Benzia (62ème) Le mode d'emploi 1. Nabil Fekir Chacun son tour. Normalement, c'est Lacazette qui use la défense adverse, l'amenant à la rupture à force de duels joués sur un mode féroce. Cette fois, c'était au tour de Nabilon. S'il n'a pas la résistance du Kid de Mermoz, il n'en tient pas moins ce qu'il faut de caisse pour assommer sur la longueur des Caennais qui finissent au radar. L'hypnose prend tellement que Fekir se permet un tour en solo de la surface normande, ignorant aussi bien les siens que ses adversaires, pour mieux trouver ce qu'il cherche, le point de pénalty, le second de la ...
Lacazette, sauve qui peut l'envie
08/12/2014
17ème journée de Ligue 1 Evian Thonon Gaillard – Olympique Lyonnais 2-3 Pour Lyon : Benzia (63ème), Lacazette (82ème, 90ème+3) Pour Evian TG : Barbosa (28ème , 64ème) Le mode d'emploi 1. Alexandre Lacazette Une nouvelle fois, la quatrième de suite, Lacazette a dû composer avec une prise à trois. On pourrait penser qu'il doit y avoir une lassitude à passer son match à convoquer l'exploit à chaque prise de balle, sachant qu'il y a plus de chances de finir dans le mur que de le dribbler. C'est bien pour ça que le Kid de Mermoz commence d'abord par contourner le problème, en jouant au pivot de service, dos à la défense, comme Gomis en son temps, le statisme et les hors jeu en moins. ...