Massilia Sans Système

19/03/2013
Marseille, mars 2013. La ville est au centre d’un battage médiatique sur la violence qui y règne, encore. Le Vélodrome se vide et sonne creux, encore. L’OM est tourmenté entre résultats en dents de scie et affaires liées à la gestion du club, encore. Un directeur sportif sur écoute, un président en combat médiatique contre un de ses prédécesseurs, des transferts passés au peigne fin par la justice, un actionnaire qui annonce à qui veut bien l’entendre qu’il ne vendra pas mais qu’il ne mettra pas de sous non plus. Bref une fin de saison qui s’annonce pagnolesque. Ou simplement triste.Sur le terrain c’est nul Le constat est sombre mais la réalité est pourtant assez claire. Le jeu est insipide ...
L'OM, les bons comptes font les bons amis
14/01/2013
L’equation n’est pas simple : Baup + Anigo – titulaires = ? Les trois derniers mercato marseillais ont permis de mettre en lumière une façon de gérer le club assez propre à Marseille : la vente de joueurs titulaires. Azpilicueta qui fait son chemin à Chelsea, M’bia, perdu à QPR, aurait surement leur place dans le onze marseillais. Lucho parti en catimini le 31 janvier 2012 revit à Porto et ne détonnerait pas dans l’entrejeu marseillais. Certes, mais au-delà de leur vente ce qui choque c’est les conditions du départ. Azpi a été vendu tout juste à son prix d’achat alors que sa progression était évidente. M’bia est parti pour 50% de son prix d’achat. Et Lucho a été donné. Quel est le point com ...
L'OM, plus dure sera la chute ?
06/09/2012
A la faveur d’une reprise anticipée due à l’Europa League et la renaissance de Gignac, Elie, l’élu, et son équipe nous servent un football de bon aloi qui amène à se poser certaines questions. Et si on s’était trompé ? Et si le départ de Didier Deschamps et son onéreux staff conjugué à la cure made in MLD était finalement une bonne nouvelle ? Pour le moment c’est oui. Pour le moment Marseille fait la nique au grand Paris Saint Germain. Pour le moment les joueurs olympiens appuient sur l’accélérateur pendant 30 minutes par match et cela suffit. Pour le moment Elie fait des miracles sous une casquette parfaitement ajustée et toujours à la couleur du jogging. Pour le moment, José Anigo affich ...
Et oui c’est la reprise !
13/08/2012
C’est reparti pour un tour. On voit enfin le bout du tunnel, la saison redémarre, la petite boule au ventre avant chaque match refait surface. Mais ne nous voilons pas la face, l’intersaison fut bien pénible. L’incertitude autour de l’entraineur, puis la certitude de n’avoir aucun moyen de recruter nous ont usé psychologiquement. Cette fois-ci pas de Jardel à Marignane, pas de Luis Fabiano, et même pas de rumeur sur le retour de Didier Drogba. Sale période sur Massilia. Heureusement nous avons quelques palliatifs, les amoureux de sport ont pu oublier la morne actualité phocéenne en enchainant Roland-Garros, l’Euro, le Tour de France et les JO. Un été où nous avons pu user nos canapés comme ...
Tout va bien ne t’en fais pas
28/07/2012
Marseille an 3 après le titre. Le club n’a pas de nouveau remporté le graal. Pire la saison fut marquée par une pénible 10éme place après que l’équipe ait été approximative et malchanceuse en début de championnat, puis fut pendant deux mois la meilleure équipe de France avant de finir la saison en boulet de… rien du tout. Championnat raté donc, mais coupes réussies. Et on ne parle pas de celle de Deschamps ou Labrune, mais bien d’un 3ème titre consécutif en Coupe de la Ligue, ladite coupe à moustache, bien rémunératrice par ailleurs, et surtout d’un quart de finale de Ligue des champions après avoir rousté Dortmund en poule, et évincé l’Inter de Milan en 1/8. Manne financière, exposition ...
Marseille, un été pas vraiment comme les autres
26/07/2012
Reconstruction de quoi au juste ? Un club en reconstruction. Comme son stade d’ailleurs. Comme Monaco -sauvé par des Russes-, comme Lens –pas encore-sauvé- ou encore Nantes –Kita tout perdre- ? Ces ‘’monstres sacrés’’ du foot français ont connu une déconfiture que personne ne pouvait soupçonner. Marseille est sur cette voie, la voix off Ligue 1. Car ce club ne devrait pas être en reconstruction. Un stade, le plus grand, quasi-plein, des abonnés partout en France, des droits TV cumulés sur les dernières années au premier rang, un merchandising supérieur à n’importe quelle autre écurie de L1, et le plus important, après une interminable période de disette, le plus gros palmarès du foot franç ...