Never trust a marxist in football !

18/01/2013

On sent que la Cour des comptes risque d'avoir sensiblement moins la cote que le Conseil constitutionnel au sein de la LFP. Alors que ce dernier, en retoquant la taxe à 75% du gouvernement Hollande, avait provoqué une belle ovation de la part de Frédéric Thiriez, la vénérable institution en charge du contrôle des fonds publics vient de pointer quelques aberrations dans la politique publique sportive en France.

Son long rapport, dont la presse distille aujourd'hui quelques extraits, va très loin. Il pointe surtout le décalage entre la volonté affichée de la part de l'État de développer le « sport pour tous », surtout auprès des publics handicapés, des zones sensibles urbaines ou des Dom-TOM, et une réalité beaucoup moins reluisante. Notamment en détournant ses moyens (près de 4,3 milliards malgré des diètes régulières) au profit des élites. « Depuis 2006, les crédits alloués par le ministère au sport pour tous ont baissé de 30 %, alors que ceux bénéficiant au sport de haut niveau ont doublé. » Et pour enfoncer le clou, de citer le cas exemplaire des stades de l'Euro, largement soutenu par un CNDS dont la mission première devrait pourtant se centrer exclusivement sur le soutien au sport associatif, et dont une partie des fonds a été détournée pour financer les enceintes de 2016. Or, le « prélèvement supplémentaire de 0,3 % sur les mises de la Française des jeux (…) représente un transfert total maximum de 120 millions d'euros, soit 40 millions d'euros de moins que la somme que le CNDS est chargé de consacrer à ces opérations (160 millions d'euros en tout). »

Un manque à gagner qu'il faudra bien récupérer quelque part et sûrement au détriment des clubs amateurs qui subissent par ailleurs une chute drastique de leurs subventions. Pour sa part, Noël Le Graët pourra toujours se défendre en expliquant, comme il vient de le faire durant ses vœux à la presse, que de nouveau les effectifs de la FFF augmentent...


Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire