Never trust a marxist in football !

13/05/2014

Les illustrateurs sont désormais vus comme la dernière roue du carrosse dans la presse, alors qu’ils y ont joué par le passé, notamment dans le sport, un rôle crucial. Pourtant leur apport, aussi bien créatif, artistique qu’informatif, peut toujours constituer un précieux regard sur l’actualité. Citrus, nouvelle revue semestrielle consacrée à mettre en relief leur travail délivre une première livraison entièrement dédiée au football. L’occasion pour ces crayons, parfois accompagnés de textes, de balayer un vaste spectre qui va de la place des femmes aux rôles des supporters sans oublier les « grands moments » de l’histoire du ballon rond. Sa rédactrice en chef, Anne Lise Lebrun, nous parlent ainsi des derniers artisans de la presse écrite à l’heure du numérique.

1) Qu'est-ce qui a poussée une revue comme la votre à se pencher sur le cas du football?

Sa popularité mondiale ! Et bien sûr les passions qu’il suscite et déchaîne. Et enfin la curiosité, qu’allions-nous découvrir en creusant ? Explorer le football est vite devenu captivant.

2) Comment avez-vous travaillé? Comment avez-vous associé les auteurs et les illustrateurs?

De la même manière : par passion ! J’ai cherché des auteurs (chercheurs, spécialistes, artistes…) passionnés de football et/ou séduits de l’envisager différemment. Quand le sujet impliquait deux auteurs (spécialistes & illustrateurs), je sondais leur désir au maximum, je voulais qu’ils choisissent eux-mêmes leur sujet, qu’ils s’en emparent librement, qu’ils le désirent, qu’ils soient heureux de le travailler et lorsque c’était possible, j’organisais la rencontre physique.


3) Le petit monde des illustrateurs te semble-t-il à l'aise avec l'objet football ? Comment ont réagi les illustrateurs quand vous leur avez proposé cette thématique?


Le rapport des illustrateurs au football est proche du rapport de la société au football, il y a ceux qui l’aiment, ceux qui le détestent… mais ils sont capables de l’interroger, ils ont les yeux et les oreilles ouverts différemment au monde. Les artistes ont ce regard décalé, si précieux pour comprendre aussi le football ! Ils ont quasiment tous été très excités à l’idée de travailler sur ce sujet.


4) Avez-vous le sentiment que la presse sportive néglige ou ne sait pas utiliser les illustrateurs, notamment sur le foot?

Mais non il y a So Foot ! De mon point de vue, les illustrateurs, on devrait les voir partout !

5) Beaucoup des thèmes abordés renvoie à l'histoire ou la politique, est-ce plus dur de traiter ce sport en tant que tel (jeu/technique, etc...)?

Non et c’est aussi passionnant, mais la revue n’est pas exhaustive. Aborder les dispositifs tactiques, tel que le 4-4-2 ou la technique en WM avec un entraîneur ou un sélectionneur était très pertinent mais je n’ai pas trouvé de spécialistes disponibles pour cet exercice de style ! En revanche on a fait appel à des spécialistes techniques, mais de ceux que l'on a pas l'habitude d'entendre, comme les physiciens qui travaillent sur les trajectoires complexes du ballon. D'une façon générale la parole est donnée à des passionnés qui n'ont pas de tribunes par ailleurs.

6) Certains articles abordent le sujet des supporters/ultras, est-ce des illustrateurs viennent ou non du monde des tribunes, comme cela peut être le cas dans le graph (outsiders crw etc..)?

Non, en revanche dans la revue il y a d’anciens footballeurs, des footballeurs et désormais de futurs footballeurs ! et à défaut d’ultras, il y a quelques supporters fidèles à leur équipe natale.

7) Le monde du football te semble-t-il entretenir un rapport très particulier à l'esthétique visuelle?

22 corps en mouvement, une certaine grâce, un “battle” technique et un récit chorégraphique improvisé de 90 mn… Oui je crois !

8) quelles sont les pages que tu préfères?

Elles jouent toutes un très beau match, le score est égal, et l’équipe brillante et motivée. Philosophie, sociologie, physique, histoire, fiction, portrait, récit documentaire, récit personnel… elles ont toutes un point de vue singulier et pertinent sur l’ensemble de la revue, elles dialoguent, elles forment le tout d’un certain football illustré et amoureux, entraîné et sélectionné par Citrus !

9) quels seraient les sujets que tu aimerais voir aborder dans la revue à l'avenir autour du foot?


Le 4-4-2, les faits divers & l’arrière-cuisine du football… (ndlr les prochains thèmes de Citrus : Faits divers et Cuisine).

Citrus, n°1 "Football

suivre le blog sur twitter


Votre compte sur SOFOOT.com

0 réaction ;
Poster un commentaire


0 réaction :
Poster un commentaire