Never trust a marxist in football !

30/06
cliquez sur le nom pour entendre le son .... Bob Marley S'il n'avait pas été un musicien, il aurait voulu, désiré, rêvé être footballeur. Il le répétait constamment. À l'instar de son pote, vaguement garde du corps, Alan Skill Cole, le premier Jamaïcain à avoir eu l'honneur d'évoluer au Brésil, la « Jérusalem » du ballon rond, toute proche. Sa passion se révéla si grande, qu'une fois réfugié à Londres, il se rendait à White Hart Lane encourager Tottenham et surtout admirer une de ses idoles, paradoxe du jour, l'Argentin Ardilés. Beaucoup le compareraient volontiers à Pelé, vu sa stature. Mais au regard de sa carrière, qui atteint ses sommets davantage sous Coxson, période ska & ...
Hors-sujet 12 : JO Paris, Des femmes contre….
27/06
Lorsqu'Anne Hidalgo, jusque là plutôt réticente, a annoncé son « ralliement » à la cause olympique, Nathalie Kosciusko-Morizet, toujours mauvaise perdante, ne put s'empêcher se dégainer un tweet vengeur pour se féliciter que l'actuelle Maire de Paris se rallie à ce qu'elle estimé être « sa position ». « Pour moi , c'est le Bonto ce genre d'échange, s'amuse Anne Souyris, co-présidente du groupe EELV au Conseil de Paris. Personnellement je ne sais pas pourquoi Anne Hidalgo a changé d'avis. Elle a peut-être voulu suivre ce qu'elle pense être l'opinion publique, ou ne pas vouloir se fâcher avec François Hollande sur ce sujet. Nous sommes juste déçus. Deux jours avant, el ...
Charles Simon: ce que le foot a pris aux cathos ...
25/06
Charles Simon est né en 1882, dans une famille bourgeoise de la capitale, plutôt portée sur la messe. Il fréquente donc très tôt les patronages, notamment celui de la paroisse de Saint-Honoré d'Eylau (dans le 16e arrondissement). L'église catholique a fait de ces « œuvres » le ferment de sa résistance face à cette gueuse de République qui est en train d'emporter le morceau et « sa fille aînée » par la même occasion. Les temps sont au changement, et certaines soutanes le comprennent fort bien. Le pape Léon XIII publie son encyclique « Rerum novarum » en 1891 pour inciter les chrétiens à se confronter aux enjeux des temps modernes, ceux du capitalisme triomphant, ...
de l'âme d'un club de foot: l'exemple du Red Star
21/06
Depuis toujours, le foot essaie d'introduire un peu de philosophie et de spiritualité dans son existence. Comme si ce sport désirait donner tort aux sempiternelles accusations de futilité et de vacuité qui lui tombent régulièrement dessus. Bill Shankly, intronisé aujourd'hui Bob Dylan du ballon rond, l'avait fort bien résumé sans trop s'en rendre compte : « Le football, ce n'est pas une question de vie ou de mort. C'est bien plus important que cela. » Bel aphorisme qui révèle un besoin quasi nietzschéen de prouver qu'au-delà des gradins et des pelouses, quelque chose d'immatériel pouvait se cristalliser et d'un coup élever les affaires temporelles de ce banal amusement vers le sacré et ...
Quand Gustav Sébes marquait pour le foot rouge en France
14/06
Peu de temps avant de rencontrer les anglais à domicile le 25 novembre 1953 et de leur infliger une petite leçon de football dont il ne se sont vraiment jamais remis, la sélection nationale hongroise, qui n'était pas encore le fameux « onze d'or », avait effectué une halte parisienne. L'occasion pour eux de venir s'échauffer face au CO Billancourt, club des usines Renault qui règnent encore sur l'ile Séguin, autrefois fer de lance du sport patronal et devenue symbole de la toute puissante CGT dans cette entreprise nationalisée le 16 janvier 1945 pour « collaboration ». Le premier numéro de « Sport et Plein Air », revue de la FSGT, fédération héritière du sport ...
Réformer ou révolutionner la FIFA ?
08/06
Modifier le mode d'attribution des Coupes du monde Le serpent de mer et le nerf de la guerre. Abreuvant très largement les caisses bien remplies de la FIFA, le Mondial attire toutes les convoitises et attise les enjeux géostratégiques, entre soft power (le Qatar) et renaissance impériale (la Russie). L'attribution de la Coupe du monde ouvre donc forcément la porte et les bras à toutes les variantes de corruption ou plus pudiquement dit, d'achat ou de vente (trafic ?) d'influence (ou de vote). Après avoir été réservé au collège restreint du comité exécutif – le Président, huit vice-présidents et quinze membres choisis par les confédérations et Associations -, la désignation de l'heureux pays ...
Le foot est plus grand que la FIFA …
06/06
Naturellement il ne faut pas basculer dans la caricature. Evidemment la fédération internationale a participé à l'histoire du foot. La création de la coupe du monde de football, malgré ses perversions (de 1934 dans l'Italie fasciste à 1978 en Argentine ensanglantée de la dictature Videla, sans oublier les chantiers de la mort au Qatar) a contribué – ou sanctionné?- à la mondialisation de ce sport. Néanmoins les commentaires un brin apocalytiques – faut bien vendre l'événement, surtout quand il ne s'agit que la révélation judiciaire d'une évidence mille fois contée dans la presse ou dans des livres d'enquête- semblent oublier à quel point le ballon rond n'a finalement pas besoin de la ma ...
Tu sais que le tennis reste plus « bourgeois » que le foot quand...
02/06
… seuls les « nouveaux riches» se font pincer aussi bêtement que dans le #Fifagate, aucun risque d'un tel manque de savoir-vivre dans les allées de RG … les footballeurs jonglent avec des balles de tennis, a-t-on déjà vu un classé de l'ATP réaliser un ace avec un ballon de foot ? #fascinationsociale … La Goal Line Technology n'est-elle pas la preuve ultime que nous sommes en train de perdre la bataille politique des idées? #gauchedroite  … un produit dopant dans le tennis, c'est la coke dans une soirée , what else ? … les ramasseurs de balles prennent plus de risque que les joueurs #petitpersonnel … tous résidents en Suisse et personne ne leur demande s'ils chantent la marseillais ...
#Fifagate : l'arbre sportif qui cache la forêt capitaliste?
27/05
Ce qui se passe à la FIFA en plein congrès est sûrement très grave. Tout le monde le savait, mais ce qui auparavant ressemblait davantage à des scénarios de mauvaises séries française -style Alice Nevers- prend tout de suite une autre ampleur voire un autre cachet quand la production s'avère américaine. On savait que le FBI enquêtait sur la maison mère en empruntant les méthodes qu'il usuellement employées contre le crime organisé (indic retourné puis infiltré, etc...), ce qui ne constitue pas un moindre hommage au mode de fonctionnement réel de l'institution. Mais ce qui surprend le plus c'est qu'il se trouve de belles âmes pour se trouver prises au dépourvues. Car le vrai scandale n'est ...