Never trust a marxist in football !

27/06
Naturellement il ne faut pas basculer dans la caricature. Evidemment la fédération internationale a participé à l'histoire du foot, et avec un poids considérable. La création de la coupe du monde de football, malgré ses perversions (de 1934 dans l'Italie fasciste à 1978 en Argentine ensanglantée de la dictature Videla, sans oublier les chantiers de la mort au Qatar) a contribué – ou sanctionné?- à la mondialisation de ce sport. Néanmoins les commentaires un brin apocalytiques – faut bien vendre l'événement, surtout quand il ne s'agit que la révélation judiciaire d'une évidence mille fois contée dans la presse ou dans des livres d'enquête- semblent oublier à quel point le ballon ...
Tu sais que tu es contre les Jeux Olympiques #Paris2024 quand ….
23/06
… tu te souviens d'Athènes, sauf tu crois moyen à un scénarios à la Siriza ensuite pour ce qui concerne la France ... cela dit tu connais donc d'avance quel scandale de corruption fera tomber #Macron lors de son second quinquennat ... #madeforsharing Burger King c'est quand même mieux que Pizza Hut ... les communistes français feront campagne pour démontrer qu'il n'y a pas de dopage en Russie ... avec un tel logo, à part la boite de com et le graphiste qui ont touché leur chèque, tu doutes que quiconque se sente désormais motivé … si on a 6 milliards d'euros en trop en France à investir, il existe peut-être d'autres priorités que de construire un village olympique non ? … tu ...
Quand Gustav Sébes marquait pour le foot rouge en France
22/06
Peu de temps avant de rencontrer les anglais à domicile le 25 novembre 1953 et de leur infliger une petite leçon de football dont il ne se sont vraiment jamais remis, la sélection nationale hongroise, qui n'était pas encore le fameux « onze d'or », avait effectué une halte parisienne. L'occasion pour eux de venir s'échauffer face au CO Billancourt, club des usines Renault qui règnent encore sur l'ile Séguin, autrefois fer de lance du sport patronal et devenue symbole de la toute puissante CGT dans cette entreprise nationalisée le 16 janvier 1945 pour « collaboration ». Le premier numéro de « Sport et Plein Air », revue de la FSGT, fédération héritière du sport ouvrier à la sauce ...
pourquoi le foot est meilleur que l'abstention
17/06
Aujourd’hui, le foot est devenu le sujet préféré des politiques quand ils veulent se faire mousser à peu de frais. Et il est rare que cela produise autre chose que banals souvenirs d’enfance au stade de la route de Lorient ou un déluge de lieux communs sur les belles valeurs du sport. Sauf qu’à trop jouer du ballon rond comme faire-valoir, on en oublierait presqu’aujourd’hui que l’élève a dépassé le maître et que ce qui se passe sur pelouse en dit plus bien plus long sur la France d’aujourd’hui que les débats à l’Assemblée nationale. La politique fixe un cadre idéologique et intellectualisé pour raconter la société. Ses acteurs construisent des discours pour gagner des élections. Ils ...
Buzzcoks, Manchester United et James joyce
09/06
Conférence "Manchester : Rock & Foot" le samedi 10 juin à 19h Quand as-tu commencé à supporter United ? Steve Diggle: Cela m'a pris très jeune, à la fin des années 60. Nous avions une équipe incroyable. Imagine un peu ces années-là : Georges Best, Bobby Charlton et puis bien sûr Busby. Je les ai tous vus jouer. Des matchs incroyables à domicile. Best avait atterri très jeune au club, à 17 ans je crois. Cela dit, je me souviens surtout de la finale de Coupe d'Europe contre Benfica en 1968. Je n'y étais pas évidemment, j'avais à peine treize ans. Je l'ai suivie devant le poste. Quelle émotion, un moment magique, surtout quand Georges Best a pris à contre-pied le gardien de but de ...
Hors-sujet : Le long combat de l'escalade populaire !
07/06
Le long combat de l'escalade populaire Des montagnes dans nos villes ! (*) paru dans "Sport et Plein Air", revue de la FSGT, juin-juillet 2017 L’ambition de rendre la montagne accessible à tous et toutes n’est pas récente au sein de la FSGT. Elle remonte à 1934, à sa fondation, avec la création du Groupe alpin populaire «Il fallait que les travailleurs, la classe ouvrière, puissent s’adonner au sport, profiter de la vie», rappelle Louis Louvel, de l’Union sportive d'Ivry (USI) depuis 1955, «certains ont eu l’idée de se lancer dans l’alpinisme populaire, qui était un peu la cerise sur le gâteau.» Ce rêve se prolongera après-guerre, notamment par ceux qui purent profiter des premiers ...
Tu sais que le tennis reste plus « bourgeois » que le foot quand...
31/05
… les footballeurs, eux, jouent sous la pluie … seuls les « nouveaux riches» se font pincer aussi bêtement que dans le #Fifagate, aucun risque d'un tel manque de savoir-vivre dans les allées de RG … les footballeurs jonglent avec des balles de tennis, a-t-on déjà vu un classé de l'ATP réaliser un ace avec un ballon de foot ? #fascinationsociale … les ultras y sont financés par BNP Paribas.... … La Goal Line Technology n'est-elle pas la preuve ultime que nous sommes en train de perdre la bataille politique des idées? #gauchedroite  … un produit dopant dans le tennis, c'est la coke dans une soirée , what else ? ... Bruno Le Maire et Emmanuel Macron aiment le tennis … les ...
Charles Simon: ce que le foot a pris aux cathos ...
27/05
Charles Simon est né en 1882, dans une famille bourgeoise de la capitale, plutôt portée sur la messe. Il fréquente donc très tôt les patronages, notamment celui de la paroisse de Saint-Honoré d'Eylau (dans le 16e arrondissement). L'église catholique a fait de ces « œuvres » le ferment de sa résistance face à cette gueuse de République qui est en train d'emporter le morceau et « sa fille aînée » par la même occasion. Les temps sont au changement, et certaines soutanes le comprennent fort bien. Le pape Léon XIII publie son encyclique « Rerum novarum » en 1891 pour inciter les chrétiens à se confronter aux enjeux des temps modernes, ceux du capitalisme triomphant, plutôt que de rêver d'un ...
Pourquoi j'aime tant la Coupe de France : mon plus beau match de football...
27/05
Paru dans le n° 78 de "Mouvements" (éditions de la découverte) dont le thème "Peut-on être de gauche et aimer le foot" devrait intéresser certains lecteurs du blog, du moins je le crois ... Le plus beau match de ma vie, je dois confesser que je ne l’ai pas vu. Je n’étais même pas encore de ce monde. J’en ai entendu parlé, ce qui j’imagine reste l’essentiel. Je suis encore d’une génération pour laquelle le foot relève de la tradition orale. Avec la radio, TSF puis FM (et je place une spéciale dédicace à Flynt pour l’occasion), en guise d’université populaire. Mais en l’occurrence nous n’en sommes pas là. C’est une banale histoire de coupe de France dont nous allons exhumer la ...