Never trust a marxist in football !

12/12
Tout d’abord . En montant au perchoir avec un maillot de foot, François Ruffin a ramené quelque chose qui manque désespérément à notre vie politique, un certain sens de la pop culture. Rien de subversif, pas les sex pistols sur un plateau télé. Nous sommes plus proches des frères Gallagher jouant sur scène avec celui de City. Toutefois une amende plus loin et une pseudo indignation pour faire la pastille des chaînes d'info continue, et d’un coup le foot redevenait le stigmate populaire qui n’avait pas à défigurer le visage des institutions de la bourgeoisie. Belle phase tactique, rien a dire. Reste le fond: l’idée de taxer les transferts pour tenter de faire survivre un foot amateur ...
#TheLastJedi : Et si les épisodes de #StarWars étaient du football...
11/12
IV A New Hope (1977) – Les Corinthians Emmené par le jeune Jedi Socrates, les rebelles des Corinthians tinrent tête l'empire dictatorial qui tenait la galaxie brésilienne sous sa coupe. L'espoir est aussi important que la victoire. V The Empire Strikes back (1980) – Platini / Blatter « Michel je suis ton père » Oui, le coté obscur de la FIFA était aussi le paternel du chevalier blanc de l'UEFA qui voulait restaurer la justice et la liberté dans le football. VI The return of jedi (1983) vs Maradona Brisé, solitaire, mais déterminé, Diego, dernier jedi d'un foot d'autrefois, du temps de l'ancienne république du ballon rond, met à terre l'empire d'une Mannschaft dont l'empereur ...
Strasbourg a gagné, et Paris peut lui dire merci !
03/12
Premier point, certes assez évident. Paris n'a pas perdu en étant mauvais. Strasbourg a été bon. Rien de surprenant pour un club en pleine résurrection après un début de championnat qui laissait entrevoir une ascenseur. Sa victoire n'est pourtant pas qu'un galop d'essai vers le maintien. Il existe un symbolique forte. Qu'elle soit fondée ou non importe peu. Le Racing constitue un vétéran de notre foot national dont le destin épousa parfois notre grande histoire. Il a failli sombrer en raison de certaines des tares congénitales du capitalisme incomplet et hypocrite du foot pro. Il n'a survécu que de la passion de ses supporters et de l'envie de la ville de garder son club. Sa renaissance ...
L'E-sport populaire existe-t-il ?
29/11
paru dans Sport et Plein air , décembre 2017 L’e-sport, ou sport électronique, est-il un sport ? La question peut sembler absurde, une tautologie en soi. De quoi parle-ton au juste ? «L'e-sport est difficile à définir, car il est en constante évolution», précise le sociologue Nicolas Besombes, «l'e-sport n'est d’abord qu'une des formes de la pratique du jeu vidéo. Il démarre pourtant dès le début dans les années 80 avec les jeux d’arcades sur bornes dans les bars ou salles spécialisées. Basiquement, c'est la pratique du jeu vidéo en compétition entre compétiteurs en ligne ou dans une salle, amateur ou professionnel. C'est un univers protéiforme, avec de nombreux types de supports. ...
#CoupeDavis : Tu sais que le tennis reste plus « bourgeois » que le foot quand...
24/11
… les footballeurs, eux, jouent sous la pluie ... Le tennis est un sport qui se joue à un contre un et à la fin c'est la suisse qui gagne #evasionfiscale ... seuls les « nouveaux riches» se font pincer aussi bêtement que dans le #Fifagate, aucun risque d'un tel manque de savoir-vivre dans les allées de RG ... les footballeurs jonglent avec des balles de tennis, a-t-on déjà vu un classé de l'ATP réaliser un ace avec un ballon de foot ? #fascinationsociale ... les ultras y sont financés par BNP Paribas.... La Goal Line Technology n'est-elle pas la preuve ultime que nous sommes en train de perdre la bataille politique des idées? #gauchedroite  … un produit dopant dans le tennis, ...
#PSGCFC : Gil Heron« The soccer will be not televised» : l'histoire du premier joueur noir du Celtic, papa de Gil Scott-Heron
22/11
Vincent Tarrière rencontra Gil Scott-Heron à New-York en 1998 pour le compte du regretté magazine Vibrations. L’homme était déjà une légende. Un des grands artistes de la soul music consciente et militante. Une des influences revendiquées et majeures du Hip-Hop originel pour son flow, son écriture empreinte de poésie et de préoccupations sociales. Pourtant, l’homme choisit une étonnante entrée en matière pour l’interview : « Mon père était footballeur, il a joué pour les Celtics de Glasgow. C'est sans doute de lui que je tiens mon goût pour le sport. Ma mère était bibliothécaire et professeur. D'elle j'ai sans doute hérité un fort penchant pour les livres. Sport et livres… Une drôle de ...
Red Socks: à l'ombre de l' OL, la glorieuse histoire des gones du foot à 7
21/11
article à paraître dans "Sport et Plein Air" , revue de la FSGT, décembre 2017 Tout débute par un déménagement. «Je suis arrivé à Lyon en 1998. J’avais pas fait de sport depuis longtemps et cela me démangeait de reprendre le foot», explique Antoine Brisson, bientôt 40 ans, informaticien. «Je me suis inscrit dans un club de la Croix rousse, en FFF.» Jusque là rien que du très classique. «Ils venaient de lancer une section de foot à 7, et avec quelques copains on s’y est mis. Seulement, au bout de quelques saisons, il fut décidé d’arrêter ce format. Or, nous avions tous bien sympathisé et nous voulions absolument continuer dans ce type de foot. Une relation de relation nous a parlé de ...
L'arbitrage vidéo est-il de droite?
20/11
En toute bonne logique libérale, comment peut-on accepter à l'heure d'un football milliardaire, qui jongle avec les centaines millions d'euros, que des « smicards » (tout est relatif certes) puissent détenir, par leurs incompétences évidemment et parfois évidente, voire au contraire par leur impartialité « démagogique », le destin d'une équipe et de son prestige, donc de son fonds de commerce. Un peu comme si le Cac 40 se résignait à voire ses bénéfices ou ses pertes déterminés par la sévérité de l'inspection du travail. La vidéo semble donc s'imposer comme une évidence et un bon sens, avec un Pierre Ménès dans le rôle du Jacques Marseille du ballon (vous savez ce brillant économiste ...
Quand Gustav Sébes marquait pour le foot rouge en France
20/11
Peu de temps avant de rencontrer les anglais à domicile le 25 novembre 1953 et de leur infliger une petite leçon de football dont il ne se sont vraiment jamais remis, la sélection nationale hongroise, qui n'était pas encore le fameux « onze d'or », avait effectué une halte parisienne. L'occasion pour eux de venir s'échauffer face au CO Billancourt, club des usines Renault qui règnent encore sur l'ile Séguin, autrefois fer de lance du sport patronal et devenue symbole de la toute puissante CGT dans cette entreprise nationalisée le 16 janvier 1945 pour « collaboration ». Le premier numéro de « Sport et Plein Air », revue de la FSGT, fédération héritière du sport ouvrier à la sauce ...