MALAPITO

09/07/2014
Na quarta feira de cinzas Quarta feira de cinzas Lendemain de cataclysme. C'est un mercredi « des centres », disent les Brésiliens. La tristesse est dans les cœurs mais la vie a repris son court, la gentillesse et l'humour des brésiliens irriguent de nouveau les conversations. La vie quotidienne a repris, la gentillesse et l'humour des brésiliens irriguent de nouveau les conversations. Sur le chemin de Nitéroi (où nous allons visiter le fameux Musée d'Art Contemporain construit par Niemeyer, la carte postale de la ville en face Rio sur la baie de Guanabara), j'aborde un jeune (en chemise et cravate) à l'arrêt du bus pour lui demander notre chemin. Rafael conserve en mémoire quelques ...
Jour de demi-finale, en attendant Brésil / Allemagne ...
08/07/2014
Qu'est-ce que tu penses de l'organisation de la coupe du monde dans ton pays? EA : Je pense que l'organisation est très bonne. C'est une surprise on s'attendait pas à ça sachant que les stades n'étaient pas finit deux semaines avant le début. Bon on va voir si ils vont rester debout !! RC : L'organisation était faible, par rapport au timing. Les stades et les autres travaux liés à l'événement ont été délivrés trop près de la date d'ouverture. Certainement les coûts ont dû augmenter drastiquement pour ça! Qui paye? Nous le peuple brésilien, car quelqu'un doit payer pour tout ça, non? Comment sens-tu le peuple brésilien par rapport à cette coupe? EA : Il y a carrément moins de ferveur ...
Maracanã 2014, Sur-real
07/07/2014
L'équipe de France nous a un peu gâché la fête, tant son jeu fut insipide et sans engagement, contre l'Allemagne... Le Maracanã n'est plus (non plus) ce qu'il était (je l'avais visité en 1999, dans sa configuration encore historique tel qu'il avait été construit pour la Coupe du Monde de 1950 et alors qu'il avait accueilli quelques 190000 spectateurs, (tous debout). Il est certes aujourd'hui un beau stade, moderne, conforme aux normes internationales du moment, mais devenu banal, à peine moins grand que le stade de France. Le lieu et le nom restent néanmoins attachés à l'histoire, un stade mythique du football tant professionnel que populaire. La Coupe du Monde de football, devenue ...
En route pour le 8ème de finale à Salvador de Bahia
05/07/2014
Finie la rigolade et le coup d'essai du match de poule Bosnie Herzégovine / Iran, nous voilà parti pour l'Arena Fonte Nova pour un huitième de finale qui s'annonce animé vu le nombre de supporters américains et belges que nous avons croisés le matin au Pelourinho, quartier historique de Salvador ( les Américains sont les plus nombreux!!). Nous décidons de partir en bus : les 2,80 réals par personne l'emportent largement sur le taxi à 40/50 réals ; même s'il faut relativiser, ça ne fait qu'une quinzaine d'euros. La direction est "Terminal da França", on ne peut y voir qu'un signe pour la suite. Les embouteillages sont importants, la circulation est même bloquée un moment devant nous pour ...
Ca sent la moqueca !!!
04/07/2014
Aujourd'hui c'était jour de foot. Deux quarts de finale : d'abord France – Allemagne au Maracanã de Rio, puis Brésil – Colombie qu'on pense aller voir chez des amis autour d'un "churrasqueiro" (BBQ). France – Allemagne c'est notre quart de finale. Notre troisième et dernier ticket pour assister à un match, et en plus au Maracanã ! Donc, on y va bien à l'heure, et après un trajet en métro bondé on s'installe dans notre tribune. Là on se demande si on ne nous a pas placés par erreur dans la tribune réservée aux Allemands, mais en fait, non c'est tout le stade, qui est rempli d'allemands qui crient « Super Deutschland ! » Que dire du match ? Stressant !!!!!!! Sous un cagnard bien ...
France / Nigeria … dans un bar
03/07/2014
Salvador 1er juillet En avant pour le match France / Nigéria! nous décidons de nous rendre au Fan Fest pour se mettre dans la meilleure ambiance possible, malgré le peu de temps qu'il nous reste pour faire quelques emplettes au marché artisanal de Salvador (Mercado Modelo). Nous voilà repartis en bus, (c'est pas cher, mais il ne faut pas être pressés). Arrivés sur place, Porra!* le fan fest ne retransmet pas le match. Nous sommes à quelques minutes du coupe d'envoi, il faut repartir trouver rapidement une place (3 places) dans un bar. Nous trouvons une table occupée par un anglais, qui nous accueille sympathiquement. En fait nous apprenons que le Fan Fest ne retransmet que les jours ...
J'ai retrouvé mon terrain de foot
30/06/2014
Tout footballeur ou toute footballeuse connaît le vocabulaire des terrains de foot, herbes synthé ou stabil sont les mots courants qu'il vaut mieux connaître avant de s'équiper voire même de choisir où jouer. Moi j'ai joué et j'anime encore aujourd'hui sur un terrain "rouge" celui dont personne ne veut… celui où, quand il fait chaud et sec, tu bouffes de la poussière pendant une heure et demie. Celui qui fait une boue rouge dès qu'il pleut un peu, celui qui "colle" quand il dégèle, celui qui rend nos shorts blancs irrécupérables à tel point qu'à mon club (l'Entente Sportive de Vitry), à cause de ces stades, on imagine changer de couleur de short bravant les codes couleurs du club!!! Et ...
Hola qui sont ces géantes?
27/06/2014
Le "pelourinho" c'est le quartier historique touristique de Salvador de Bahia. La où Mikael Jackson a tourné le clip de "they don 't care about us" dans les années 90. Ancien quartier craignos, c'est devenu une promenade piétonne remplie de boutiques afro-brésiliennes. Tous les habitants ce sont reconvertis dans le tourisme. Dans notre ballade cet après-midi, on a rencontré quelques phénomènes haut en couleurs. Sur la photo ( à venir bientôt à cause de problèmes de téléchargement; et oui c'est un teasing) de superbes mannequins bahianaises culminant à 1m90. Laurent like ...
Notre premier match de la Copa 2014
26/06/2014
Après une péripétie de billet d'avion entre Recife et Salvador, j'ai retrouvé Maud et Antoine ce mercredi matin 25 juin aux aurores, et nous voilà à pied d'oeuvre pour nous rendre au stade. Notre hôte a la gentillesse de nous déposer en voiture jusqu'à l'accès réservé au bus et aux VIP. Il nous reste un kilomètre à parcourir à pied, sous le viaduc du métro (en construction depuis 10 ans environ, sachant qu'il reste un tronçon de 6 km à finir, d'après notre hôte). Il fonctionne uniquement sur un petit tronçon. Après une petite côte, nous découvrons le magnifique stade, au cœur d'une cuvette entourée d'anciennes favelas (on dit aujourd'hui « comunidades »). Entièrement démoli et ...