Fucking Polak

27/03
Henryk le joueur Kasperczak commence le foot au Stal Mielec (1965-1966) avant de filer au Legia Varsovie (1966-1968) puis de revenir pour se poser dix ans au Stal Mielec (http://www.sofoot.com/blogs/fuckingpolak/when-we-were-kings-stal-mielec-150030.html). Nous sommes alors dans les années 1970. En Pologne, les magasins sont vides et sur les terrains de foot du pays, c'est le club de Kasperczak et Grzegorz Lato qui flambe. En 1972-1973, le Stal Mielec est sacré champion de Pologne. En équipe nationale, la Pologne vit aussi de belles heures. Kasperczak fait partie de l'épopée de 1974 en Coupe du monde dont son collègue Lato termine meilleur buteur. A l'issue de la saison 1975-1976, le ...
Fucking money
20/02
Evidemment, le salaire moyen d'un joueur d'Ekstraklasa est loin, très très très loin de celui d'un joueur de Premier League (estimé à près de 2,850 M€ par an), d'un joueur de Bundesliga (un salaire moyen d'environ 1,8 M€ par an), d'un footeux de Série A (1,650 M€/an) de Liga espagnole (1,5 M€/an) ou de Ligue 1 (1,235 M€/an - moyenne sous influence des salaires versés aux joueurs de la capitale, 7 des 10 joueurs les plus payés la saison dernière étaient parisiens). Au classement mondial des salaires moyens dans les championnats de premières divisions, le championnat polonais se classerait à la 26ème position, entre la Tippeligaen norvégienne et l'Allsvenskan suédoise. Ainsi, cette saison ...
Top 10 Des clubs polonais disparus
29/12/2014
1 -Stal Mielec Après guerre, il faut attendre une bonne décennie et la saison 1961 pour voir le Stal accéder à la première division et disputer son premier match dans l'élite, le 19 mars face au Lodz KS (1-1). Hélas, dès 1962, le club retourne en seconde division et va sombrer, quittant l'élite jusqu'en 1969, année des 30 ans du club. En 1970-1971, pour son retour au plus haut niveau, le Stal termine 10ème (sur 14 clubs) puis en 1971-1972, 5ème. En 1972-1973, le Stal Mielec est sacré champion devant le Ruch Chorzow grâce (entre autre) au meilleur buteur du championnat : Grzegorz Lato (13 buts) L'année suivante, c'est l'année de la Coupe du monde en Allemagne qui verra la Pologne terminer ...
Barcelona 1992
30/11/2014
Barcelone 1992. Jeux olympiques d'été et nouvelle ère pour la ville de Joan Miro et Antoni Tapies. Les bords de mers sont aménagés. Le tournoi de foot des J.O est lancé. Le groupe A est composé de l'Italie, de la Pologne, des USA et du Koweit. Avec deux victoires (dont une 3-0 sur l'Italie) et un nul, les Polonais sortent en tête de cette poule, les Italiens terminent cette phase à la seconde place. Le groupe B composé de l'Espagne, du Qatar, de l'Egypte et de la Colombie voit les locaux sortir en tête (trois victoires en trois matchs) avec le Qatar (classé second). Dans le groupe C, les Suédois menés par Thomas Brohlin sortent de cette poule avec le Paraguay. La Corée du sud et le Ma ...
Du soleil dans la nuit
01/11/2014
L'équipe nationale Après trois matchs, l'équipe nationale polonaise est première de son groupe éliminatoire pour l'Euro 2016. Victoire logique et propre le 7 septembre face à Gibraltar, exploit face à l'Allemagne (2-0, le 11 octobre) et nul mitigé face à l'Ecosse (2-2, le 14 octobre). Le prochain match, le 14 novembre en Géorgie sera un bon test pour l'équipe nationale. A noter, l'éclosion d'Arkadiusz Milik, alternative probante à l'indispensable Lewandowski, Milik qui plante but sur but avec l'Ajax et s'est même offert un sextuplé en Coupe des Pays-Bas (http://www.sofoot.com/milik-plante-6-buts-156314-videos.html) Coupe de Pologne L'an passé, dès les 8èmes de finale, les "grosses cylind ...
HISTORIQUE !!!
12/10/2014
La première mi-temps se limite à un round d'observation, il faut attendre la 38ème minute pour voir les Allemands dangereux (Bellarabi puis Muller à la 44ème). Les Polonais affichent la couleur, il joueront en contre. La fin de mi-temps est difficile mais les Polonais tiennent. 0-0 au moment de retourne au vestiaire. A la 51ème minute, coup de théâtre, centre de Piszczek et tête du polonais en forme de ce début de saison, Arek Milik qui devance Neuer. 1-0. Piqués au vif, les Allemands prennent d'assaut le but des locaux mais toutes les tentatives sont vaines (Gotze 53ème, Bellarabi 79ème) et Szczesny tient ses buts d'une façon exceptionnelle répondant présent à la moindre sollicitation. Pu ...
Les joueurs du Polonia dans l'Insurrection de Varsovie
20/09/2014
Dès le début de la guerre, en septembre 1939, des joueurs du Polonia tombent dans les combats. Janusz Pigłowski (13.01.1913-17.09.1939) défenseur du Polonia meurt dans la défense de Varsovie à Grochów. Mieczysław Miączynski (09.09.1902 - 06.09.1939) arrière droit et ingénieur diplômé de l'école polytechnique de Varsovie qui avait mis un terme à sa carrière de footballeur en 1932 est fusillé par les nazis dans la rue Oksywska. Ludwik Zantman et Stanisław Zantman meurent aussi en 1939. Stefan Oskar Pronaszko (4 Mars 1896 - 20 septembre 1943 ) attaquant et co-fondateur du Polonia en octobre 1915 avec Tadeusz Gebethner et Marian Strzelecki. Gradé au sein de l'armée polonai ...
Des Polaks en bleu. Partie 2.
30/08/2014
21 sélections Bruno Rodzik l'arrière gauche né le 29 mai 1935, Rodzik a passé 7 ans au Stade de Reims (1957-1964) avec lequel il a été Champion de France à trois reprises (1958, 1960, 1962) , vainqueur de la Coupe de France (1958) et finaliste de la Coupe des clubs champions 1959. Il a ensuite évolué 4 ans à l'OGC Nice (1964-1968). Entre 1960 et 1963, Rodzik a joué à 21 reprises avec l'équipe de France et a participé au Championnat d'Europe 1960 en France. Laurent Koscielny - Défenseur central lors de la dernière Coupe du monde au Brésil, le Gunner, ancien de Tours, Guingamp et Lorient compte à l'heure actuelle 21 sélections 33 sélections Maryan Wisniewski - né le 1er février 1937 à Ca ...
Des Polaks en bleu. Partie 1.
30/08/2014
1 sélection Edouard Wawrzeniak était né en septembre 1912 dans la Rhur où ses parents étaient venus de Pologne pour y trouver du travail. Un peu plus tard, comme nombre de Polonais travaillant alors en Allemagne, les parents Wawrzeniak arrivent dans le Nord de la France. C'est là qu'Edouard Wawrzeniak débute le foot, et plus précisément, à l'US Valenciennes Anzin où il joue de 1933 à 1936. Wawrzeniak quitte le Nord et rejoint Marseille le temps d'une saison (1936-1937) où il remportera le titre de champion de France. Wawrzeniak continuera ensuite sa carrière au Havre, à Longwy, à l'US Fives, au Lyon OU puis juste après-guerre, au RC Vichy. http://www.fff.fr/equipes-de-france/tous-les-jou ...