Fucking Polak

13/04
Né le 18 avril 1985 à Kostrzyn sur Odra (ville située à la frontière allemande), Fabianski évolue tout d'abord dans différents clubs de la région ( Polonia Słubice, MSP Szamotuły, Lubuszanin Drezdenko, Mieszko Gniezno...) avant d'être repéré et filer au Lech Poznan lors de la saison 2004-2005. Il y reste une moitié de saison et n'est pas titulaire. Il part ensuite au Legia Varsovie et dès la saison 2005-2006, il est titulaire dans les buts du club de la capitale. Dès cette première année, il remporte son premier titre, le championnat de Pologne. Cette même saison, il connait ses premières sélections, le 28 mars contre l'Arabie Saoudite et le 2 mai face à la Lituanie où il est ...
Ekstraklasa - Second round
12/04
Le classement à l'issue de cette phase 'classique' - Les points sont divisés par deux pou débuter la nouvelle phase. 1. Legia 32pts 2. Lech Poznan 27pts 3. Ruch Chorzow 25pts 4. Pogon Szczecin 24pts 5. Wisla Krakow 23pts 6. Zawisza Bydgoszcz 21pts 7. Gornik Zabrze 21pts 8. Lechia Gdansk 20pts 9. Cracovia 20pts 10. Bialystok 20pts 11. Korona Kielce 19pts 12. Slask Wroclaw 17pts 13. Piast Gliwice 17pts 14. Bielsko-Biala 16pts 15. Zaglebie Lubin 15pts 16. Widzew Lodz 11pts Calendrier Journée 31 - 26-27 avril Legia Warszawa - Zawisza Bydgoszcz Lech Poznań - Wisła Krak ...
KRAKOW KLEZMER FOOTBALL CLUB
03/04
C'est d'abord le Makkabi Cracovie qui voit le jour en 1909 et évoluait sur un terrain situé au pied du chateau Wawel qui existe encore aujourd'hui mais qui appartient désormais au Club omnisports Nadwiślan Kraków qui abrite aussi les cours de tennis des sœurs Radwanska (Urzula et Agnieszka). Le Makkabi Cracovie s'inscrivait alors dans une ligne politique sioniste. C'est en opposition à ce courant que va se créer l'autre club juif de la ville un an plus tard : le Jutrzenka qui va regrouper des juifs politiquement proches du parti socialiste laïque, le Bund (ou Union générale des travailleurs juifs de Pologne). En décembre 1919, les bases d’un premier championnat polonais de foot ...
Qu'est-ce qu'on s'fait chier...
21/03
Equipe nationale Les groupes de qualif' pour l'Euro 2016 en France sont tombés. La Pologne se retrouve donc avec l'Allemagne (aie), l'Irlande, l'Ecosse, la Géorgie et Gibraltar. Et ça tombe bien car les Polonais recevaient les Ecossais à Varsovie dernièrement. Avec une équipe plutôt plaisante sur le papier (Szczesny, Obraniak, Milik, Szukala, Piszczek, Krychowiak, Teodorczyk...) et un sélectionneur bidon, les Polonais se sont inclinés 1-0 (but de Scott Brown à la 77ème minute). Plutôt de mauvaise augure à l'approche de ces qualifs... On pourra toujours dire qu'il manquait Lewandowski (blessé au genou) ... N'empêche que l'Euro semble loin, si Gibraltar et la Géorgie semblent à portée de l'équ ...
Au nom du père
25/02
Maciej Szczesny (né le 28 juin 1965 à Varsovie) a commencé sa carrière de gardien de but au Gwardia Varsovie (1983-1987) avant de filer au Legia où il remporte deux championnats (1994 et 1995) et trois Coupes de Pologne (1990, 1994, 1995). Après neuf années passées au Legia, il quitte la capitale et part au Widzew Lodz où il reste deux saisons et remporte un nouveau titre de champion de Pologne (1997). En l'an de grâce 1998 (enfin pour les Français du moins...) Szczesny rejoint SA capitale et s'engage avec un troisième club de Varsovie : le Polonia où il réalise le doublé Championnat-Super coupe de Pologne en 2000. En 2000-2002, Maciej Szczesny quitte Varsovie, cède aux sirènes de Cracovi ...
Le temps des fusions
02/02
Olimpia Poznan/ Lechia Gdańsk Lors de la saison 1994-1995, l'Olimpia Poznan connaît de graves difficultés et termine à la 12ème place du championnat de première division. Le propriétaire du club souhaite alors vendre et fusionner avec un autre club dans l'optique de rester dans l'élite. Le 24 juin 1995, un accord est signé entre différents actionnaires qui choisissent de baser le club à Gdansk. Malgré cette fusion, le club rebaptisé Lechia / Olimpia Gdansk ne reste qu'un an dans l’élite. En 1996-1997, le club devenu Lechia Gdansk est relégué de seconde division puis s’enlise années après années. Lors de la saison 1997-1998, le Lechia évolue en troisième division et fusionne (de nou ...
Le retour des "travailleurs détachés"
29/01
Les Polonais sont de retour en Ligue 1. Après Furman à Toulouse, c'est Grosicki qui débarque à Rennes. Si le talent du premier est incontestable (http://www.sofoot.com/blogs/fuckingpolak/quatre-garcons-pleins-d-avenir-2-149866.html), celui du second est plus contestable. Grosicki voit le jour à Szczecin le 8 juin 1988. C'est logiquement au Pogon qu'il va débuter sa carrière. Avant de filer, pendant une moitié de saison (2007-2008) au Legia et une autre au FC Sion où il est prêté. Fin 2008, Grosicki quitte la suisse et lui faut attendre la deuxième partie de la saison 2008-2009 pour être de nouveau prêté au Jagiellonia Bialystok avant de s'engager définitivement avec les jaunes et rouges. ...
La classe biberon du Lech Poznan
19/01
Marcin Kaminski (défenseur né le 15 janvier 1992 à Konin – 1m89/71Kg) Entre 2001 et 2005, Kaminski évolue au sein de l’équipe junior de l’Aluminium Konin avant de rejoindre le Lech Poznan. Entre 2005 et 2011, Kaminski joue réserve et participe à 4 rencontres d’Ekstraklasa avec l’équipe première lors de la saison du titre en 2009-2010. En 2011/2012, Kaminski réalise une saison pleine, joue 28 rencontres d’Ekstraklasa et connait sa première sélection le 16 décembre 2011 face à la Bosnie (1-0). La saison dernière, Kaminski est devenu un titulaire indiscutable (23 rencontres de championnat disputées) marquant même son premier but le 24 février, lors de la 16ème journée de championnat et victo ...
Un héros très discret
31/12/2013
Du match catastrophe en Ukraine, on ne retiendra de lui que sa faute amenant le penalty transformé par Yarmolenko et son coup de sang valant son expulsion et absence au match retour. On oubliera sans doute qu’il aura défendu pour trois dans cette rencontre où Abidal et Debuchy étaient plus que transparents. Mais c’est à l’image de Koscielny, travailleur, pugnace, acharné et besogneux. Parcours ascendant pour le natif de Tulle. D’abord Guingamp et la Ligue 2 entre 2004 et 2007. Puis Tours, pendant deux saisons, une en National et la seconde en Ligue 2. En 2009/2010, Koscielny découvre la Ligue 1 au sein du FC Lorient. Dès cette première saison en Bretagne, Koscielny s’impose et participe à ...