Fucking Polak

03/05
Les grosses équipes n'avaient pas négligé la Coupe de Pologne cette saison. Du coup, une affiche en finale hier au Stade national de Varsovie : Lech Poznan - Legia Varsovie. Berg l'entraineur du Legia déclarait en fin de match que "Ce match contre le Lech fut une belle publicité pour le football polonais. Deux bonnes équipes, les meilleurs de Pologne et une bonne ambiance dans les tribunes. Seul point négatif, une pelouse de mauvaise qualité ..." Ambiance très chaude dans les tribunes et match rythmé et plutôt animé. Si Jodlowiec le véloce défenseur du Legia a marqué contre son camp à la vingtième minute, le Legia égalisait dix minutes plus tard grâce à un but de ... Jodlowiec. Le but v ...
ENTRETIEN AVEC ANNA KORBINSKA
02/04
Tout d'abord, peux tu te présenter rapidement ? Je m'appelle Anka, je suis une musicienne et chanteuse. Je suis dans le milieu de la musique depuis plusieurs années. J''ai accompagné divers musiciens au saxophone et a la flûte traversière dans différents styles, jazz, pop, funk, soul, rock…mais aussi la musique classique.. Depuis bientôt trois ans, je travaille sur mon projet comme chanteuse et également auteur-compositeur. Mes chansons, je les chante en polonais car les mélodies sont inspirée du folklore polonais mais les arrangements viennent de musique actuelle. Je suis accompagné sur scène par trois musiciens français. De quelle région de Pologne tu es originaire et depuis com ...
Irlandia 1 - Polska 1
29/03
Dans un stade qui reflétait bien le fait que l'Irlande est terre d'émigration pour les travailleurs polonais ces dernières années (stade vert d'une moitié et rouge et blanc de l'autre) se déroulait un match compliqué (comme toujours en Irlande du reste, demandons à Domenech, Thierry Henry et les autres...) face à des adversaires coriaces et remplis de leur traditionnel "Fighting spirit". Comme les joueurs Polonais ne sont pas spécialement des poètes non plus, le match des cartons a quand même été gagné par les Irlandais ; 8 jaunes à 3 pour les rouges et blancs. Dans une rencontre hachée par les fautes (18 commises par la Pologne et 16 pour l'Irlande) c'est Peszko qui ouvre la marque po ...
Kasperczak A.K.A le plus français des Polonais
27/03
Henryk le joueur Kasperczak commence le foot au Stal Mielec (1965-1966) avant de filer au Legia Varsovie (1966-1968) puis de revenir pour se poser dix ans au Stal Mielec (http://www.sofoot.com/blogs/fuckingpolak/when-we-were-kings-stal-mielec-150030.html). Nous sommes alors dans les années 1970. En Pologne, les magasins sont vides et sur les terrains de foot du pays, c'est le club de Kasperczak et Grzegorz Lato qui flambe. En 1972-1973, le Stal Mielec est sacré champion de Pologne. En équipe nationale, la Pologne vit aussi de belles heures. Kasperczak fait partie de l'épopée de 1974 en Coupe du monde dont son collègue Lato termine meilleur buteur. A l'issue de la saison 1975-1976, le ...
Fucking money
20/02
Evidemment, le salaire moyen d'un joueur d'Ekstraklasa est loin, très très très loin de celui d'un joueur de Premier League (estimé à près de 2,850 M€ par an), d'un joueur de Bundesliga (un salaire moyen d'environ 1,8 M€ par an), d'un footeux de Série A (1,650 M€/an) de Liga espagnole (1,5 M€/an) ou de Ligue 1 (1,235 M€/an - moyenne sous influence des salaires versés aux joueurs de la capitale, 7 des 10 joueurs les plus payés la saison dernière étaient parisiens). Au classement mondial des salaires moyens dans les championnats de premières divisions, le championnat polonais se classerait à la 26ème position, entre la Tippeligaen norvégienne et l'Allsvenskan suédoise. Ainsi, cette saison ...
Top 10 Des clubs polonais disparus
29/12/2014
1 -Stal Mielec Après guerre, il faut attendre une bonne décennie et la saison 1961 pour voir le Stal accéder à la première division et disputer son premier match dans l'élite, le 19 mars face au Lodz KS (1-1). Hélas, dès 1962, le club retourne en seconde division et va sombrer, quittant l'élite jusqu'en 1969, année des 30 ans du club. En 1970-1971, pour son retour au plus haut niveau, le Stal termine 10ème (sur 14 clubs) puis en 1971-1972, 5ème. En 1972-1973, le Stal Mielec est sacré champion devant le Ruch Chorzow grâce (entre autre) au meilleur buteur du championnat : Grzegorz Lato (13 buts) L'année suivante, c'est l'année de la Coupe du monde en Allemagne qui verra la Pologne terminer ...
Barcelona 1992
30/11/2014
Barcelone 1992. Jeux olympiques d'été et nouvelle ère pour la ville de Joan Miro et Antoni Tapies. Les bords de mers sont aménagés. Le tournoi de foot des J.O est lancé. Le groupe A est composé de l'Italie, de la Pologne, des USA et du Koweit. Avec deux victoires (dont une 3-0 sur l'Italie) et un nul, les Polonais sortent en tête de cette poule, les Italiens terminent cette phase à la seconde place. Le groupe B composé de l'Espagne, du Qatar, de l'Egypte et de la Colombie voit les locaux sortir en tête (trois victoires en trois matchs) avec le Qatar (classé second). Dans le groupe C, les Suédois menés par Thomas Brohlin sortent de cette poule avec le Paraguay. La Corée du sud et le Ma ...
Du soleil dans la nuit
01/11/2014
L'équipe nationale Après trois matchs, l'équipe nationale polonaise est première de son groupe éliminatoire pour l'Euro 2016. Victoire logique et propre le 7 septembre face à Gibraltar, exploit face à l'Allemagne (2-0, le 11 octobre) et nul mitigé face à l'Ecosse (2-2, le 14 octobre). Le prochain match, le 14 novembre en Géorgie sera un bon test pour l'équipe nationale. A noter, l'éclosion d'Arkadiusz Milik, alternative probante à l'indispensable Lewandowski, Milik qui plante but sur but avec l'Ajax et s'est même offert un sextuplé en Coupe des Pays-Bas (http://www.sofoot.com/milik-plante-6-buts-156314-videos.html) Coupe de Pologne L'an passé, dès les 8èmes de finale, les "grosses cylind ...
HISTORIQUE !!!
12/10/2014
La première mi-temps se limite à un round d'observation, il faut attendre la 38ème minute pour voir les Allemands dangereux (Bellarabi puis Muller à la 44ème). Les Polonais affichent la couleur, il joueront en contre. La fin de mi-temps est difficile mais les Polonais tiennent. 0-0 au moment de retourne au vestiaire. A la 51ème minute, coup de théâtre, centre de Piszczek et tête du polonais en forme de ce début de saison, Arek Milik qui devance Neuer. 1-0. Piqués au vif, les Allemands prennent d'assaut le but des locaux mais toutes les tentatives sont vaines (Gotze 53ème, Bellarabi 79ème) et Szczesny tient ses buts d'une façon exceptionnelle répondant présent à la moindre sollicitation. Pu ...