En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Bleus
  2. // Barrages Coupe du monde 2014

Bleus : Ukraine, danger, soutien populaire et qualif’ !

Modififié
À l’approche du barrage aller de Coupe du monde qui opposera les Bleus à l’Ukraine, vendredi, chacun y va de son petit commentaire. Et si aucun Bordelais ne figure parmi la sélection tricolore, au Haillan, on ne se prive pas de mettre en garde la bande à Deschamps. Parce que ce ne sera pas un match facile…

« C’est le danger de le croire, indique Francis Gillot. Ils ont des bons clubs, leurs internationaux proviennent de leurs très bons clubs, donc il faut se méfier… En fait, si on passe, c’est normal, et si on ne passe pas, c’est la cata ! C’est danger » , poursuit celui qui a éliminé le Dynamo Kiev l’an dernier en Europa League, avec les Girondins.

Quid de la pression et du tumulte médiatique ambiants ? « Les Bleus ont joué deux ans avec une pression négative, ça a été compliqué pour eux et, avec leurs armes, ils ont réussi à s’offrir ce barrage. Donc je pense qu’une pression positive peut leur faire du bien... Tout comme sentir qu’ils ont un peu de soutien  » , explique Marc Planus. « Pour une qualif’ en Coupe du monde, je pense que les joueurs sont conscients qu’ils ne peuvent pas prendre cette équipe à la légère, quoi ! Il ne faut pas qu’ils lisent les journaux, ni qu’ils écoutent la radio » , renchérit J-Lo, dans un éclat de rire.

« On a vécu des épisodes négatifs, où l’opinion publique n’était pas favorable, ni positive, poursuit Planus. Leurs derniers matchs ont fait plaisir aux gens, alors automatiquement ça fait du bien d’avoir une petite ferveur populaire derrière, qui soit dans le bons sens, pour une fois. »


Pour quel résultat ? « C’est sûr qu’un Mondial sans la France, c’est décevant… Mais si on estime qu’ils doivent passer, c’est parce qu’on a confiance en eux et qu’ils ont une génération qui a un potentiel pour faire autre chose, estime le défenseur. Ils remontent la pente et je suis confiant ; la France doit aller au Mondial ! »

Puisse l’ancien international être entendu. LB.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 42 minutes Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 2
Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165