Bleus : Seven Even

Si Escudé, Flamini et Alou Diarra semblaient avoir déjà leur billet pour l'hélico en poche, les quatre autres voyageurs donnent l'impression d'avoir été mis à l'écart car directement en concurrence avec le titulaire du poste. Ainsi, Landreau (Coupet light), Mexès (Thuram en moins Malcolm X mais avec du monoï), Ben Arfa (Malouda multiplié par Nasri) et Cissé (Henry divisé par Benzema au carré) materont l'Euro dans leur sofa. Zoom sur les 7 erreurs de casting de Domenech.

Modififié
0 11
Mickaël Landreau, la matière grasse



Indiscutable au sein de la maison bleue jusqu'à l'année dernière, Mike a joué au con. Il avait tout pour réussir, surtout sous un maillot du PSG, qui lui réservait la place de l'international qui flotte au cœur du naufrage. Au lieu de ça, il a préféré s'approprier la polémique qui a envahi la natation dernièrement et qui dit que le choix du matos joue directement sur les performances.

Evidemment, Landreau ne s'est pas pointé au Parc des Princes avec une combinaison Speedo moulante. Nan, l'ancien Canari a préféré se mettre en lumière en concevant lui-même la matière de ses gants : le mélange satin-huile flanqué à l'intérieur de ses moufles aura vite tourné au vinaigre.



N'empêche, Raymond l'a bien humilié publiquement. Un mal pour un bien, puisque l'idée de voir un Landreau de 35 ans en Coupe du Monde 2014 fait assez flipper. Surtout qu'en 2014, Mandanda ne sera même pas trentenaire !



Nostalgie : merde, Landreau était bon avant. Il arrêtait les pénos de Ronnie en se prenant pour Ed Warner, feu gardien de la Toho.





Julien Escudé, les liens du sang



Si Nicolas Escudé a mis un terme à sa carrière trop tôt, Julien l'a sans doute commencé (en Bleu) trop tard. 28 piges et 7 sélections, à un poste où pour perdre sa place, il faut prendre sa retraite...Juju peut se brosser. Domenech l'a pris pour une poire en lui offrant quelques sélections illusoires. Dommage, le Scud se débrouille pas mal sur gazon.



Philippe Mexès. Principal défaut : meilleur que Thuram depuis 6 ans



S'outrer des sélections de Boumsong et Squillaci dans la liste des 23 est une insulte pour Philou, à qui un rôle d'acteur principal est forcément plus approprié. Patron à la Roma et reconnu par l'ensemble du calcio, Mexès est juste né au mauvais endroit, au mauvais moment.

Tutu ôtera son maillot tricolore quand il sera condamné au déambulateur. Autant dire jamais. Alors l'ancien Auxerrois continuera d'être adulé de l'autre côté des Alpes.


A.Diarra, Patraque Vieira



(Dé)formé entre Louhans-Cuiseaux et le Bayern, Alou Diarra a toujours mis en relief son goût pour l'aventure. Celle sous le maillot bleu se résumera à une entrée en finale de World Cup 2006 face à l'Italie. Pas assez rassurant dans les phases de projection vers l'avant, Bernard Alou Diarra se consolera en se disant qu'un autre Diarra, ancien Havrais, fait partie du voyage. Mouais.





Flamini, la précocité



Parti de l'OM avant d'y rencontrer des problèmes, Mathieu a choisi il y a quelques jours de quitter Arsenal sans y avoir gagné ni la C1 ni le championnat. Tout en contre-pieds, il a quitté hier les Bleus sans que l'on ait véritablement eu le temps de croire en sa sélection. Flamini fait dans l'anticipation. Espérons qu'il n'ait pas rejoint Milan un peu trop tôt...



D'façon, fallait pas porter le prénom du recalage : n'y avait-il pas un Delpierre, un Bodmer et un Valbuena lors des confrontations contre le Mali et l'Angleterre en mars dernier ?



Ben Arfa, « C'est pour toi qu'tu joues, et les tiens qu'tu représentes »



Qu'on admire ses entourloupes chatoyantes ou qu'elles nous inspirent du mépris et des insultes, force est de constater qu'un joueur dans le registre d'Hatem Ben Arfa suscite quelques interrogations. Pourquoi pas lui ? Pourquoi Nasri ? Surtout, pourquoi cette fucking hiérarchie place-t-elle Malouda au rang de joueur intouchable ?



Ok, Hatem mange le cuir et ne laisse pas grand chose à ronger à ses coéquipiers lorsqu'il est convié sur le dancefloor vert. Mais sur dix minutes, dans un costume de joker jardinier, ses dribbles auraient eu le mérite de labourer quelques organes adverses. Tant pis, on devra encore se taper le cumul de yards de Malouda.




Cissé, l'amour de la patrie



Après avoir exhibé avec grand fracas ses abus d'adolescent à Clermont-Ferrand face aux Espoirs portugais (2003), celui qui arborait à l'époque une chevelure uniforme avait légué deux ans plus tard une partie de son tibia à une semelle pékinoise et à un bout de verdure forézienne (2006). Cette année, ses troubles du comportement et la Chine l'ont à peu près laissé tranquille. Le désarroi de Djibril a cette fois pris sa source entre un banc grenoblois et une impertinence de panthère.



Clermont/Saint-Etienne/Grenoble : trois idées de destination pour les prochaines vacances pour ceux qui voudraient visiter l'intégralité de la carrière internationale de Djibril Cissé.



Son absence permettra en outre de se focaliser sur les quolibets adressés à Thierry Henry, qui devrait souffrir de la comparaison avec ses fast and furious compagnons d'attaque.


Matthieu Pécot

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Ok, Hatem mange le cuir et ne laisse pas grand chose à ronger à ses coéquipiers lorsqu'il est convié sur le dancefloor vert. Mais sur dix minutes, dans un costume de joker jardinier, ses dribbles auraient eu le mérite de labourer quelques organes adverses. Tant pis, on devra encore se taper le cumul de yards de Malouda". Ciselé au scalpel ce paragraphe, net et sans bavure comme la volée de revers d'Edberg. Merde, Ben Arfa l'artiste! Doit se taper des barres de rire quand il voit le running back Malouda cavaler comme un dératé. Ben Arfa devrait aller au Psg et ressuciter le fantome du grandissime Dahleb alias "Moumousse", le gars qui mettait à genoux Janvion et Trésor. Ben Arfa is a genious! PS: Ne pas le sélectionner est une atteinte aux droits fondamentaux du football. C'est un crime contre l'humanité du football. Domenech à la Haye et fissa!
Allez merde c'est fait c'est fait, maintenant; tous derrière les bleus, allez France!
Ben Arfa il est tout pourri (oui je fais partie de la catégorie des "qu'elles nous inspirent du mépris et des insultes").

Le vrai scandale c'est de pas avoir sélectionné Gouffran. Et Sorbon en défense centrale. Et Titi Deroin en meneur. Et Planté dans les buts. Et le maillot aurait sûrement été un peu plus joli avec des rayures verticales. M'enfin bon, allez les bleus quand même. :P
"Landreau (Coupet light), Mexès (Thuram en moins Malcolm X mais avec du monoï), Ben Arfa (Malouda multiplié par Nasri) et Cissé (Henry divisé par Benzema au carré)" ca c'est des barres de rire,I lov U so foot. jpersiste a croire qu'on a va faire un bon euro, jpersiste a coire qu'on va perdre en finale, jpersiste a ne pas comprendre Ray le Loco, et sur ce, je m'en vais de ce pas nonchalant mettre un tir a ma dulcinée, car le foot ca ouvre l'appetit, jvais attraper ses ballons taille 4 pour y mettre mon poteau de corner, jpense mettre au moins un hot trique...
a part ca, au mexique, la guerre sans nom— El país vivió ayer, con 34 ejecuciones, la jornada más violenta de 2008 protagonizada por el narcotráfico. Los nueve asesinatos en Chihuahua ubicaron a la entidad a cinco muertes de alcanzar las 400 víctimas por el crimen organizado. En Juárez, frontera con Estados Unidos, hubo seis muertos. Los hechos violentos se combinaron con una balacera en Durango que dejó al menos 16 víctimas fatales, según alcaldes, y un lesionado, con los que se totalizan mil 356 ejecuciones en 141 días. En especial el norte es escenario de una sangrienta guerra entre los cárteles de las drogas. Chihuahua, Sinaloa y Durango se han convertido en las últimas horas en el teatro de operaciones de una batalla por el control de territorios. Estas tres entidades, junto con Baja California, Coahuila, Nuevo León, Zacatecas y San Luis Potosí contabilizan 980 de las mil 356 víctimas en lo que va de este año. El gobierno federal sostiene que los golpes a las estructuras financiera y operativa de los cárteles han forzado al reacomodo de los mismos, lo que ha generado violencia e incluso las ejecuciones de familiares de los propios líderes. Para el procurador de Justicia del estado de Sinaloa, Luis Cárdenas Fonseca, su estado vive un incremento en las ejecuciones y explica que ello se debe a dos causas: una que responde a la reacción de los grupos delictivos a los operativos que ejecutan en forma conjunta la Federación y los estados, y otra que tiene que ver con la recomposición de los cárteles. Ante este escenario el gobierno local reestructuró sus mandos policiales y puso al frente de las tres principales corporaciones a tres militares de carrera. En Ciudad Juárez un militar en retiro asumió la titularidad de la seguridad pública, luego de que su antecesor fue asesinado hace nueve días.
mais aussi ca : Un taureau est en prison depuis un mois au Mexique, accusé de dégradation de biens sur un territoire que se disputent deux communautés indigènes de l'Etat du Chiapas.
L'animal s'est perdu le 1e mars et son propriétaire a signalé sa disparition au Juge de paix et de réconciliation de son village. Ce dernier l'a informé que le taureau était détenu dans une localité voisine, où il est accusé d'avoir détruit une parcelle agricole et causé des dommages à deux maisons.
Les victimes ont demandé environ 650 dollars de dédommagements, mais le propriétaire argumente que la valeur du taureau est de 420 dollars et conteste que l'animal ait pu commettre les faits reprochés.
Depuis, le taureau est en prison, une pratique commune dans cette région, en attendant que le juge décide de son sort.
Flamini plutot que diarra et mexes plutot que boumsoung et squillaci.. sa libere une place parce-que bon boumsoung-squillaci faut pas deconner même le psg les a bousculé.. et la tu rajoute Ben Arfa.. on est chanmpions d'europe. Au lieu de sa on va se faire sortir sale.. pourquoi pas par C.Ronaldo comme sa on aura vraiment la rage.
Cher So Foot,
Tout à fait d'accord avec ton analyse concernant Philippe Mexès. Pour paradoxal que cela puisse paraître, je suis persuadé que, dans l'esprit de coach Ray, Philou est le remplaçant de l'inoxydable Tutu. Donc il ne le sélectionne pas pour le mettre sur le banc. Pour tenir le banc, il préfère des joueurs qui n'ont pas franchement de statut, genre Boumsong ou encore Gomis à la place de Trezegoal. Comme ça au moins, ils font pas ch...
M'est avis quand même que Bodmer aurait été utile dans cette équipe. Etant donné que Vieira est cramé depuis le mondial 2002, qu'il ne jouera pas contre la Roumanie, et que Toulalan (quel joueur!!) est plus makélélien que Vieiratique, ça serait cool d'avoir dans l'équipe un milieu un peu créatif.
Sinon toi, t'es sélectionnable...
touche moi pas...tu me salis!
Pour Mexès, c'est tout a fait incompréhensible...! Sauf si on a eu la chance, comme moi, de parler à Ray-la-science (par hasard , je vous rassure) et qu'il m'a dit:
"Comment croire qu'un joueur qui a un soleil tatoué sur le nombril puisse accepter la concurrence et être un bon camarade si il ne joue pas ? Squillaci est meilleur et surtout il accepte sans broncher de rester sur le ban"! Voila, bon, j'en ai profité pour lui parler de Chimbonda et c'est une autre histoire !!Yalla !
J'aurai du lui demander pour Guily et Pirès aussi mais bon, Estelle n'était pas très loin !
Q (maintenant je ne sais pas si Mexes a un soleil tatoué sur le nombril...)
J'espère simplement qu'après cette Euro que je pense sera catastrophique pour l'équipe de France, il y aura un «nettoyage» et que les Thuram, Makélélé, Henry, Vieira, Boumsong voir même Malouda et Abidal seront virer de l'équipe de France. Puisqu'ils n'arrivent pas à comprendre par eux-mêmes, alors il faut les virer, les expulser. Malgré l'humiliation qu'a connu Dessailly en 2004, et bien Thuram, Vieira, Makélélé, Henry, ne comprennent pas. Ils veulent leur dose d'humiliation, afin de pouvoir pleurnicher après. Thuram avait quitter une première fois l'équipe de France, pourquoi il n'a pas fait comme Zidane et quitter lui aussi l'équipe de France après le mondial de 2006. Non, il cherche sa dose d'humiliation, pour devenir après le porte drapeau de la diversité en France.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bleus : La liste des 23
0 11