Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France-Colombie

Bleus : jusqu'ici tout va bien

Invaincus au Stade de France depuis un peu moins d’un an, les Bleus reçoivent vendredi soir une Colombie présentée comme le calque d’un Pérou avec lequel l’équipe de France aura rendez-vous en Russie. Pendant ce temps-là, derrière le voile, rien ne dépasse : c’est la comédie du lisse.

Modififié
23/03/2018 21:00
Amical

Il fallait s’y attendre. Sur le moment, Didier Deschamps a épargné à son auditoire un rire nerveux devenu refrain lorsque la question décolle de la routine habituelle : le match à venir, l’état des troupes, la semaine écoulée. Le sélectionneur national a alors dégainé les gros yeux : « Ah, tu me poses quand même la question... » Maradona a dit que l’équipe de France serait meilleure avec Franck Ribéry ? « Bah, je regarde les matchs du Bayern, bien évidemment... Franck reste un joueur de haut niveau, mais il n’est plus avec nous depuis la Coupe du monde 2014. » En d’autres termes, on s’en cogne, peut-on revenir au terrain ? Au foot, ce à quoi Deschamps se raccroche en permanence, lui qui refuse de s’aventurer plus loin.


C’est la règle depuis l’Euro et la Fédération tient à entretenir le feu : ces Bleus vont bien, ils sont gentils, exemplaires, le public est content et les gosses ont retrouvé l’envie de se maquiller. Alors, rien ne dépasse, c’est la comédie du lisse, et Deschamps profite de chaque conférence de presse pour verser de l’eau fraîche sur la tête de ses interlocuteurs et éteindre le moindre débat. Cette fois, c'était au tour de Paul Pogba, dont l'état de forme interroge, mais avec qui le boss national a longuement échangé en début de semaine. Et un mot d’ordre : « Il n’y a aucun cas particulier, pas de curseur. L’important, c’est l’équipe de France, le collectif. Après, à chacun de jouer la meilleure partition, mais à travers ce collectif. » Et c’est le retour de l’union sacrée.

Les sujets


Invité à s’exprimer dans la soirée de jeudi au stade de France, Hugo Lloris, le capitaine, n’a pas dit autre chose, n’hésitant pas à renfiler sa salopette d’ouvrier de la nation : « J’ai conscience que tous les sujets sont concernés par la liste qui sera donnée en mai. Mais le plus important, c’est de penser collectif. L’idée, avant tout, est de gagner et de montrer une belle image de l’équipe de France. (...) Le secret est de s’inscrire dans cet ensemble si on veut réussir de grandes choses. Je pense que tout le monde a conscience de ça. La vraie star de l’équipe de France reste l’équipe de France, et tout le monde doit se mettre au service de l’équipe de France. »


Ainsi, dans ce cadre opaque, qu’attendre d’un match amical de mars contre la Colombie ? Beaucoup, en réalité, alors que Didier Deschamps devrait ressortir le 4-4-2 – avec une paire Giroud-Griezmann devant – vu en novembre dernier face aux Pays de Galles (2-0), système avec lequel il entend notamment bosser les complémentarités. Lloris : « C’est toujours intéressant de jouer une sélection sud-américaine. On sait qu’on va affronter une équipe athlétique, joueuse, agressive et que ce sera une rencontre difficile. Il faudra être prêt à relever ce défi avec nos forces et nos valeurs. »

Barrière contre le doute


Va pour les clichés : vendredi soir, l’équipe de France va en effet s’offrir un joli test à quelques semaines de la liste des 23 – elle sera annoncée le 15 mai –, mais surtout un face-à-face avec ce qu’on nous présente comme un calque du Pérou, que les Bleus retrouveront à la Coupe du monde le 21 juin prochain. Au stade de France, José Pékerman, qui a la chance d’avoir le même shampoing que Dominique de Villepin et qui a lui aussi explosé un jour de 2006 – Riquelme, putain... –, devrait poser sur la table son traditionnel 4-2-3-1, et ce, alors que Cuadrado et Edwin Cardona sont absents.


« Aujourd’hui, je dois faire les meilleurs choix. Dans la dernière ligne droite, le facteur temps est le plus important. Il faut rester relativement cohérent et constant. Le présent permet de tirer les leçons du passé et de se projeter dans le futur. Le contexte actuel va permettre de confirmer certains joueurs et d’effectuer également des tests, mais il ne faut surtout pas permetttre aux joueurs de douter » , a expliqué Pékerman jeudi soir, tout en laissant filtrer que Juan Fernando Quintero, de retour pour la première fois depuis novembre 2015 au sein d’une sélection qui a terminé quatrième de la zone AmSud, et qui sera dans le groupe H en Russie (Sénégal, Pologne, Japon), pourrait avoir un rôle important. Reste une donnée : sur trois précédents, la Colombie n’a jamais battu les Bleus et a toujours perdu. Confirmation vendredi soir ?

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE