1. // FIFA
  2. // Scandale

Blatter, Platini, les meilleurs amis font les meilleurs ennemis

En 1998, quand Sepp Blatter est élu pour la première fois président de la FIFA, Michel Platini apparaît comme son bras droit et futur héritier. 17 ans plus tard, les deux hommes viennent de tomber, alors qu'ils étaient les deux dirigeants les plus puissants du foot mondial. La faute à des ambitions empêchant toute cohabitation.

Entre Michel Platini et Sepp Blatter, la première rencontre remonte au 12 décembre 1987 à Zürich, pour le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 1990. Le Français est alors un jeune retraité de 32 ans qui a quitté la scène sportive au sommet, quand le Suisse est un secrétaire général de la FIFA aussi méconnu qu'ambitieux. Et le feeling est immédiat, ce dernier vouant un profond respect aux anciens grands joueurs quand le premier est « envoûté » - comme il l'expliquait récemment au Monde - par le charisme et la bonhomie du dirigeant. L'association future apparaît évidente, un proche de Blatter décrivant à Reuters le futur président de la FIFA comme aimant « être aux côtés de gens célèbres, que ce soit des chefs d'État, des politiciens ou des joueurs » . À la FIFA de longue date et ambitionnant de remplacer le partant João Havelange à la tête de l'institution, Blatter sait qu'il aura besoin d'un « nom » à ses côtés pour avoir la posture d'un présidentiable.


Platoche, de son côté, met rapidement de côté ses projets de reconversion comme entraîneur - sélectionneur des Bleus à l'Euro 1992 - pour se lancer dans une carrière « politique » . Comité technique de développement du jeu à l'UEFA (1988-1990), comité d'organisation du Mondial 1998 dans le giron de Fernand Sastre, l'ancien capitaine des Bleus songe même à la présidence de la FIFA en 1997 selon L'Équipe. Dans Le Monde, il affirme que c'est Blatter qui lui a proposé de tenter le coup. L'aîné se place même comme son numéro 2, mais Platini affirme avoir refusé, car à l'époque, il n'était pas intéressé. Version différente pour L'Équipe : le Suisse a surtout convaincu l'ancien meneur de jeu de ne pas se présenter pour la présidence, mais d'être à la place son conseiller technique lors d'un entretien à Singapour. Une fois le Suisse au sommet du foot mondial au nez et à la barbe de Lennart Johansson, Platini devient pour quatre ans le conseiller personnel du futur inamovible président. Une fonction qui, aujourd'hui, plombe la carrière du Français.

« Quand Platini a obtenu du pouvoir de son côté, la dynamique a changé »


Pourtant, à l'aube des années 2000, c'est cette entrée fracassante en politique qui permet à Platini de prendre du poids et de la légitimité comme dirigeant, au même titre que son « associé  » en prend comme président de la FIFA. De leur relation, le Suisse parle d'un rapport « père-fils » , et, vu de l'extérieur, tout laisse à penser que l'amitié entre les deux hommes est aussi solide que mutuellement profitable. Blatter enquille les mandats à la tête de la FIFA, quand Platini, en 2007, déloge l'ancien rival de Lennart Johansson comme président de l'UEFA. Si l'appui de Sepp Blatter est assez tardif, il aide néanmoins le Français à s'installer et à prendre du pouvoir.


Il apparaît alors clair que Platini va se faire la main à l'échelle européenne avant de succéder au Suisse quand ce dernier daignera céder son trône. Mais les deux « amis » d'hier sont avant tout des ambitieux. Et à un certain niveau, ce point de rapprochement les rend incompatibles. « Tant que Platini était avec lui, cela marchait parfaitement, mais quand Platini a obtenu du pouvoir de son côté, la dynamique a changé » , avait ainsi confié un ancien officiel de la FIFA à Reuters. Ancien mentor, Sepp Blatter est alors un rival pour Platini, pour qui la présidence de la FIFA devient un objectif. Pour certaines sources, la rupture entre les deux hommes s'accélère à cause de conceptions différentes sur l'arbitrage : quand Platini refuse la vidéo et impose l'arbitrage à cinq, Sepp Blatter installe la goal-line technology.

Les mensonges de Blatter contre les menaces de Platini


Difficile, cependant, d'imaginer que deux hommes au sens politique aussi aiguisé décident de s'affronter pour une simple question « technique » . Entre le Français qui tient l'Europe et le Suisse qui est intouchable à l'échelle mondiale à cause de son aura chez les électeurs africains ou asiatiques, se joue alors une longue guerre froide. Pas d'attaques frontales, seulement des piques par médias interposés, comme le feraient deux candidats en campagne électorale. Le point de non-retour est atteint en 2014 lorsque Sepp Blatter se dit officiellement en quête d'un cinquième mandat. En 2011, il promet pourtant à Michel Platini de laisser sa place en 2015 si le Français est derrière lui une dernière fois. « J'ai la désagréable impression de m'être engagé personnellement sur la base d'un mensonge » , explique l'intéressé à L'Équipe peu avant que Blatter ne remporte l'élection de mai 2015. Après celle-ci, et alors que le Suisse s'apprête à démissionner quelques jours plus tard, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France offre une poignée de main chaleureuse au vainqueur. Pour la photo officielle... car en coulisses, c'est la guerre.


Blatter décide de lâcher un pavé dans la mare dans une interview avec De Volkskrant, en accusant clairement son ancien conseiller de tentative d'intimidation. « Il s'est installé à la table de mon frère au déjeuner et lui indique "de dire à Sepp de se retirer de l'élection ou il va aller en prison". » L'amitié, réelle ou intéressée, a fait long feu. Au cœur du scandale de corruption de la FIFA, Blatter n'a plus la capacité de diriger le football mondial, contrairement à Platini. Mais il a promis de ne pas oublier les attaques du Français à son égard. Avec la suspension pour huit ans des deux anciens compères, on peut facilement en déduire que l'aîné a réussi à emmener son ancien protégé dans sa chute. Mais a-t-il réellement gagné la partie ? Avec leur suspension commune, les deux voient leurs rêves de grandeur s'évanouir : la présidence de la FIFA pour Platini, un prix Nobel de la paix et une présidence d'honneur de la FIFA pour Blatter. S'ils étaient restés dans le même camp, ils n'auraient eu qu'à se servir.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Bring back our Planus Niveau : DHR
"Toujours par deux ils vont... Le maître et son apprenti."
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4