1. //
  2. // FIFA
  3. // Démission de Sepp Blatter

Blatter : les vraies raisons de la démission

La nouvelle est tombée et a surpris tout le monde. Sepp Blatter démissionne de son poste de président de la FIFA. Mais quelles raisons ont bien pu le pousser à faire ce choix ? Début de réponse, ici.

Modififié
24 24
  • La fuite des affaires


    C'est fait, Sepp Blatter a démissionné. Une décision surprenante quelques jours après sa réélection, mais qui ne doit rien au hasard. Déjà secoué par les arrestations de la semaine passée, le Suisse avait tenu bon pour aller chercher un cinquième mandat. Mais les affaires qui se succèdent, avec les menaces qui pèsent désormais sur les officiels boliviens et Jérôme Valcke, ont sans doute poussé le vieux Sepp à reconsidérer les choses. Car rester président de la FIFA, c'était s'exposer, encore et encore, aux tumultes provoqués par les enquêtes du FBI et des autorités suisses. Pas encore cité par les enquêtes, mais grandement inquiété, Sepp Blatter a donc fait le choix de la fuite avant d'être probablement enseveli sous un amas de déjections. En partant, Blatter s'expose au plus à quelques éclaboussures. Pas forcément plus agréable, mais plus aisé à nettoyer.

  • L'apparition divine


    Ravi après sa réélection, Sepp traîne dès le lendemain un spleen inexplicable au premier abord. Pire, lundi soir, après avoir englouti un copieux dîner, le natif de Viège est pris de vertiges, et décide d'aller se coucher tôt. Après avoir feuilleté quelques dizaines de pages des Souffrances du jeune Werther, puis de Martine à la plage, Sepp s'endort paisiblement. Seulement, quelques heures plus tard, Sepp s'agite dans son sommeil, transpire, pris d'une violente montée de fièvre. Là, après avoir tour à tour aperçu Michel Platini, Luís Figo et un millier d'ouvriers népalais dans ses cauchemars, Blatter voit une lumière blanche. Croyant à la venue de la Faucheuse, il récite ses prières avant de voir Malcolm X, non, Lilian Thuram coiffé d'un chapeau lui asséner ses quelques puissantes injonctions : « La mascarade a assez duré, Sepp. Pour une fois, fais gagner le football. » Après un réveil en sursaut, sa décision est prise : il doit quitter la FIFA. Une bonne fois pour toutes.

  • Une vie plus douce


    Accusations, pressions internationales, menaces du FBI : Sepp Blatter est un homme acculé. Et si d'habitude, le Suisse n'avait que faire des tempêtes, ses 79 ans semblent avoir eu raison de son combat permanent. Pire, certains éléments sont venus lui rappeler que la vie était faite d'autres plaisirs. Karim Benzema qui sort d'un resto cubain à 6 du mat' avec Rihanna, trois joueurs de Leicester auteurs d'une sex-tape avec une prostituée : et pourquoi pas Sepp ? Infusé à l'idée que son quotidien pourrait être fait de cela, le Suisse est en outre un grand fan des Marseillais en Thaïlande. Face aux corps huilés et plages de sable fin, la décision est prise : le Suisse quitte tout ce soir pour s'installer à Pattaya et remonter là-bas une petite association qui lui tient à cœur, celle pour la défense des porte-jarretelles. Pour cela, ne reste qu'à démissionner. Face à la tribune qui attend ses explications, le Suisse a déjà lâché la cravate et se présente en short à fleurs et tongs Havaianas. Et livre une seule phrase en guise d'adieu : « Y en a assez fratés. » Oui, ça va trop vite.

  • La défaite de Federer


    Alors qu'il sirote une coupe de champagne à son bureau, Blatter reçoit une notification sur son téléphone portable : « Federer est éliminé dès les quarts de finale de Roland Garros, battu par Wawrinka en trois sets.  » Un vrai coup de massue. Persuadé que Stanislas n'est qu'un obscur challenger polonais, Sepp s'effondre. Roger, ce monument, cet ardent défenseur de la grandeur helvétique, est tombé. Abattu, Sepp décide que cette journée du 2 juin est à marquer d'une pierre noire pour la Suisse. Drapeau de la FIFA en berne, Sepp annonce dans la foulée sa démission immédiate. Vexé, Stanislas décide de demander sa naturalisation immédiate. Repoussés par ses tenues sur le court, les 197 membres de l'ONU refusent immédiatement. Triste.

  • Blatter nouvelle génération


    Qui a dit que Sepp Blatter était un vieux monsieur déconnecté des internets et des concepts qui y sont liés ? Le Suisse n'est pas homme à avoir des coups de retard. Au fait des menaces qui entourent désormais son personnage, l'omnipotent dirigeant du football mondial ne pouvait esquiver les balles à l'aide d'une simple réélection. Oui, Blatter savait que sa place ne pouvait tenir. Et mercredi dernier, après avoir regardé les vidéos liées à la crise au sein de son institution, Sepp s'est perdu. Puis il a cliqué sur un lien Youtube : « FIFA : Comment faire rager un mec » . Déstabilisé de prime abord, Blatter intègre rapidement le concept et décide de l'appliquer à grande échelle : « Les élections sont maintenues, ma candidature aussi.  » Et dans l'intimité, les explications sont plus simples : « Vous avez vu tous ces bolosses qui me demandent de démissionner ? Attendez de voir.  » Résultat, Blatter est réélu, fait rager le prince Ali qui ne participe même pas au second tour, et retrouve son siège. Le temps de quelques jours, avant de mettre fin à l'opération en démissionnant, puis en postant un selfie du fond de son bureau : « Troll ultime ! »

  • Redevenir chanteur de mariage


    Des yeux et des oreilles partout. Voilà comment définir Sepp Blatter. C'est donc sans surprise que le président de la FIFA apprend, en feuilletant un vieil exemplaire des Échos du Touquet que Raphaël Varane et sa compagne convoleront en noces le 20 juin prochain dans la station balnéaire du Nord-Pas de Calais. Pris d'un instant de nostalgie incroyable, Sepp se remémore ses jeunes années et prend sa décision. Finis les congrès interminables et les luttes de pouvoir intestines, il retournera à son premier frisson, et métier par la même occasion : chanteur de mariage. Grimé en Eddie Constantine, son idole, Sepp débarquera donc à la cérémonie prévue d'ici trois semaines. Et se fera refouler à l'entrée d'un : « Vieux Suisse gardez la pêche, vous n'êtes pas sur la liste. » Pas grave, Sepp sera la nouvelle égérie de la publicité Adidas, avec, comme slogan : « Frais comme Ilie Nastase. » Un homme qui sait retomber sur ses pattes.

    Par Paul Piquard et Raphael Gaftarnik
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Lamine Turgut Niveau : CFA
    Note : 1
    La vraie raison ?

    Il prend 2 coups d'avance sur un échiquier qu'il connait parfaitement (dans 18-24 mois, on en saura plus … ou pas)

    Et ce n'est pas exclu que ce zozo devienne « la seule solution crédible » d'ici 2 ans
    (je ne le vois pas lâcher le truc comme ça, sans avoir une arrière pensée bien planifiée)
    floyd pink Niveau : CFA
    L'humour (je suis gentil), j'aurai mis sa plus tard.
    Perso j'aurai préféré avoir un article sérieux d'abord.
    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    ?? Vous sous entendez que par de simples mots, Thuram peut mener à une action constructive ? Vous le surestimez...

    Surtout qu'au nom du "peuple noir", il serait foutu de soutenir Issa Hayatou... soit se débarrasser de la blatte pour la remplacer par le virus du sida.
    et Le Graët qui retourne sa veste, magnifique...
    Message posté par floyd pink
    L'humour (je suis gentil), j'aurai mis sa plus tard.
    Perso j'aurai préféré avoir un article sérieux d'abord.


    Ca ressemble quand même beaucoup à un type qui cède à un chantage (peut-être vertueux) cette histoire.
    Et il faudra certainement attendre longtemps, genre très longtemps, avant d'avoir un article sérieux sur le sujet, ou un très éventuel procès.
    Je me demande si ce n'est pas le job le plus convoité du monde.
    Surtout dans les milieux interlopes.
    ConteDeMaldoror Niveau : District
    C'est un peu gros que vous n'évoquiez pas la vraie raison, à savoir que la démission de S.A.S Sepp Blatter n'est que l'énième preuve du triomphe irrésistible d'une modernité satanique, assoiffée de justice instinctive (cf. Bernanos).

    Je suis donc contraint, par votre négligence, de me répéter : ce temps impie ne veut plus admettre qu'il puisse y avoir des hommes élus à vie, infaillibles (je dis bien), ayant une souveraineté spirituelle infinie. Les dévots du foot sont pourtant plus nombreux que les catholiques, ils ont une foi plus ardente, ils sont beaucoup plus pratiquants, ils sont plus familiers des miracles, mais cela n'aura pas suffi. Tristesse éternelle. C'en est fini de la tradition, des privilèges, de l'esprit de hiérarchie. L'Ancien monde recule sous les coups de boutoir du Nouveau, avec sa modernité, ses hérésies, sa conception abominable de la justice. Blatter était une sorte d'incarnation de la féodalité, avec hommage et distribution de fiefs. Toute âme un tant soit peu respectueuse devrait sentir ce soir un déchirement intime des plus lancinants. Mais les hommes modernes sont rétifs à l'esprit féodal, ils sont incapables de s'agenouiller devant leur légitime suzerain... Tout part à vau-l'eau : que le ciel nous pardonne...

    Non, je déc. Qu'on époussette la guillotine et que Sepp Blatter soit lardé d'horions par une foule vengeresse. Nous trainerons ensuite sa dépouille dans toutes les rues de Rome ! Salutations.
    El Puerro Niveau : CFA2
    Mais oui, c'est cela. Guillotinons, il en restera toujours quelque chose.

    Populisme à part, je me demande quelles sont les vraies raisons de sa démission. J'imagine qu'il a été obligé de tenir compte des pressions de part et d'autres et des menaces de boycott.

    Vivement l'arrivée du prince Ali. Nous verrons bien si ce système peut changer.
    Message posté par Kit Fisteur
    ?? Vous sous entendez que par de simples mots, Thuram peut mener à une action constructive ? Vous le surestimez...

    Surtout qu'au nom du "peuple noir", il serait foutu de soutenir Issa Hayatou... soit se débarrasser de la blatte pour la remplacer par le virus du sida.


    Fermes là 2 minutes tu veux...t'es pas drôle du tout.
    aswinning_11 Niveau : Ligue 2
    Tout ça à cause de la déclaration choc de Samir Nasri!
    Je suis sûr que si on fouille bien les relevés de compte de Blatter, on va voir apparaître les noms de Florentino Perez et de Jean michel Aulas.
    hobotope
    Anigo a aussi "quitté" le poste d'entraineur de l'OM hein...
    Message posté par floyd pink
    L'humour (je suis gentil), j'aurai mis sa plus tard.
    Perso j'aurai préféré avoir un article sérieux d'abord.


    Tu trouveras en cliquant sur ce lien un début d'explication, explication qui a au moins le mérite de sortir des sentiers battus de la sphère médiatique de ces derniers jours :http://www.letemps.ch/Page/Uuid/13ee1a64-0921-11e5-b8f6-5d331e67f11f/Pourquoi_veulent-ils_la_peau_de_Sepp_Blatter
    Il démissionne pour pouvoir mené ses réformes à leurs termes, excusez moi les gars mais c'est exactement le même scénario que la saison 3 de House Of Cards. Et l'objectif c'est de se faire réélire par le biais de réformes efficaces ...

    J'ai peur qu'il ne soit pas si bête que ça le Sepp.
    Je ne peux m'empêcher d'empêcher que J. Blatter devait avoir déjà pris sa décision avant sa réélection. Il a décidé de se présenter pour montrer le caractère éclatant de sa puissance, en déshonorant au passage l'institution qui le réélit, avant d'abdiquer tranquillement et librement.
    Si ca peut faire sauter le quatar et donc le psg.... Vive l'effet domino !! Bisous les lynx
    Cristiano Ronaldo 7 Niveau : CFA2
    Message posté par Emile Ajar
    Je ne peux m'empêcher d'empêcher que J. Blatter devait avoir déjà pris sa décision avant sa réélection. Il a décidé de se présenter pour montrer le caractère éclatant de sa puissance, en déshonorant au passage l'institution qui le réélit, avant d'abdiquer tranquillement et librement.


    Tu m'as enlevé les mots de la bouche. Je rajouterais que ça lui permet de donner l'impression d'avoir une forme de dignité. De cette façon, si jamais il a réussi à se protéger dans les mois qui ont précédé la révélation du scandale, il pourra toujours dire lors d'un éventuel retour "j'ai été digne, j'ai démissionné quand il le fallait et pour protéger la FIFA"
    DoutorSocrates Niveau : CFA
    Je ne peux que me montrer sceptique par rapport à un tel événement. Sepp Blatter était sans doute corrompu jusqu'à la moelle, mais quand je vois que ce sont les Ricains qui pilotent le dossier en face... Ils ont une telle faculté à foutre profondément la merde partout où ils passent... Ils se tenaient jusqu'à présent plus ou moins à l'écart du foot mondial et c'était pas plus mal.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    24 24